La SNCF autorisée à revendre de l’électricité à des tiers

La compagnie ferroviaire fait partie d’un consortium candidat à l’exploitation de barrages en France.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La SNCF autorisée à revendre de l’électricité à des tiers

Selon un arrêté paru ce 4 juillet au Journal officiel, la filiale de la compagnie ferroviaire, SNCF Energie, s’est associée au chimiste Rhodia, au suédois Vattenfall et au sidérurgiste ArcelorMittal. Les quatre groupes forment un consortium appelé Force Hydro né en janvier dernier.

L’objectif d’une telle alliance est de tenter de remporter les concessions arrivant à échéance des barrages hydroélectriques français exploités par EDF et GDF Suez.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

D’ici à 2015, ce sont en effet 49 barrages français qui doivent faire l’objet d’un renouvellement de leurs concessions. Au total, ils représentent une capacité totale de 5 300 mégawatts et 20% du parc hydraulique.

Selon l’arrêté de la ministre de l’Ecologie, SNCF Energie a l’autorisation d’"exercer l'activité d'achat d'électricité pour revente aux clients finaux et aux gestionnaires de réseau pour leurs pertes".

Cette mise en concurrence date du printemps 2010 et a intéressé l'allemand EON, l'italien Enel, le norvégien Statkraft et le finlandais Fortum, ainsi que les suisses BKW et Alpiq.

Les premiers appels d'offres, qui étaient initialement attendus dès la fin 2010, se font néanmoins toujours attendre. Ils se feront "au plus tôt" au deuxième semestre 2012, a indiqué la semaine dernière un haut responsable du ministère de l'Ecologie.

BARBARA LEBLANC

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS