EON intéressé par les barrages hydrauliques français

Le groupe allemand d’électricité pourrait s’allier à un groupement de petits distributeurs électriques français Hydrocorp Concessions pour les prochains appels d’offres sur les concessions des barrages hydrauliques français.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

EON intéressé par les barrages hydrauliques français

Dans les Echos du 6 février, le président du directoire du géant allemand en France, Luc Poyer, estime que l’axe fort du groupe est le territoire. Une manière de dire son intérêt pour les barrages français. En effet d’ici à 2015, 49 barrages français, regroupés en dix lots, doivent faire l’objet d’un renouvellement de leurs concessions. Au total, ces barrages représentent 20% du parc hydraulique français. Eon espère décrocher environ 2 000 mégawatts sur les 5 300, selon les Echos.

Il souligne que son groupe bénéficiera de l’appui de sociétés d’économie mixte présentes au niveau local pour se lancer dans ce projet. Le quotidien précise que le groupe allemand devrait rester majoritaire dans l’alliance avec HydroCorp Concessions, regroupant huit entreprises locales françaises.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Mais l’arrivée du géant allemand pourrait être rude. En effet, actuellement les barrages français sont détenus à 80% par EDF et GDF Suez, qui n’entendent pas se faire voler leurs parts. Mais d’autres groupes, dont Enel ou le suédois Vattenfall allié à la SNCF, Rhodia et ArcelorMittal se disent intéressés par les barrages français.

0 Commentaire

EON intéressé par les barrages hydrauliques français

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS