Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le CNES lance son fonds d'investissement spatial, CosmiCapital

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

Le Centre national d'études spatiales a officialisé la création d'un fonds d'investissement dédié au soutien des start-up dans le domaine des satellites, des lanceurs et des nouveaux services. Il sera abondé à hauteur de 80 à 100 millions d'euros par des institutionnels et industriels.

Le CNES lance son fonds d'investissement spatial, CosmiCapital
Le Centre national d'études spatiales lance'un fonds d'investissement dédié au soutien des start-up dans le domaine des satellites, des lanceurs et des nouveaux services

Lundi 14 mai, le Centre national d'études spatiales (le CNES) a annoncé officiellement la création d'un fonds d'investissement dédié au soutien des start-up dans le domaine des satellites, des lanceurs et des nouveaux services. Baptisé CosmiCapital, il sera mis en place et géré par CapDecisif Management.

Abondé à hauteur de 80 à 100 millions d'euros par des investisseurs institutionnels et industriels, ce fonds interviendra dans la phase amont du développement de jeunes entreprises européennes. Objectif du Cnes: "promouvoir le spatial et son usage, notamment en favorisant l'émergence et le développement de services".

"Le domaine spatial européen, en pleine mutation, représente une formidable opportunité pour les investisseurs", estime Olivier Dubuisson, le directeur général de CapDecisif Management. "Les jeunes entreprises à fort potentiel de croissance que nous avons commencé à identifier auront accès à un outil financier pour assurer leur développement, couplé à l'expertise technologique unique du CNES", précise-t-il.

"Nous pensons que ce sont les start-up qui vont construire une partie de l'avenir du spatial", indiquait il y a quelques jours Jean-Yves Le Gall le président du Cnes. Il y a un an, son agence co-investissait déjà avec la PME toulousaine Nexeya pour concevoir des nanosatellites (environ 50 kg) à bas coût.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle