Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le Top 5 des investissements en Hauts-de-France au premier semestre 2018

Ambre Vochelet , , ,

Publié le

Série d'été Cet été, région par région, L'Usine Nouvelle fait le point sur le top des investissements du premier semestre. Dans les Hauts-de-France, nous avons sélectionné pour vous les 5 plus grands investissements réalisés ou annoncés.

Le Top 5 des investissements en Hauts-de-France au premier semestre 2018
Toyota investit dans le site de production de la Yaris à Onnaing.
© Toyota

Toyota annonce investir 300 millions d'euros dans son usine d’Onnaing

Toyota  annonce investir 300 millions d'euros sur son site d'Onnaing (Nord), spécialisé dans la production de la Yaris, pour moderniser son outil industriel et préparer le lancement d'un nouveau véhicule. 100 millions d'euros seront consacrés en plus à la formation. Le constructeur japonais compte embaucher 300 personnes d'ici 2019, puis 400 supplémentaires. Une annonce saluée par Emmanuel Macron, en déplacement sur le site industriel le 22 janvier.

SNF va investir 160 millions d'euros dans un nouveau site

SNF investit près de 160 millions d’euros dans un nouveau site industriel à Gravelines, près de Dunkerque (Nord). Démarrage du chantier prévu en 2019 pour une mise en service courant 2021. Investissement prévu : 60 millions d'euros dans un premier temps puis, de 50 à 100 millions d'euros après l’ouverture des premiers ateliers. Près de 200 emplois devraient être créés sur place, à proximité du port de Dunkerque.

La Brasserie Goudale double sa capacité de production à Arques.

Débutés en janvier 2018, les travaux devaient être achevés pour l’été : la Brasserie Goudale investit 45 millions d’euros sur son site flambant neuf d’Arques, près de Saint-Omer (Pas-de-Calais). Inauguré début 2017, le site sera complété d’une nouvelle salle de brassage, opérationnelle à l’automne 2018, et un bâtiment de stockage de près de 25 000 m², pour début 2019. Cet investissement permet au brasseur de doubler, voire plus, sa capacité de production, de 1 à 2,5 millions d’hectolitres. Une vingtaine de personnes a déjà été embauchée sur le site qui en emploie une centaine actuellement.

Ecocem France s’agrandit à Dunkerque

Ecocem France vient d’investir 37 millions d’euros dans un nouveau site de production recyclant les laitiers des hauts-fourneaux d’ArcelorMittal à Dunkerque (Nord). Complètement opérationnel à l'été 2018, il permettra au producteur de matériaux de doubler sa capacité de production en France. Cet investissement permet au producteur de doubler sa capacité de production en France. 

 Heineken France investit 8,3 millions d’euros à Mons-en-Baroeul, près de Lille

Heineken  France va investir au total 20 millions sur trois sites en France. L’investissement est en cours de réalisation et les changements se terminent fin 2018.  La brasserie de Mons-en-Barœul, qui représente plus de la moitié de la production annuelle de bière du groupe, concentre l’essentiel des investissements. Le site nordiste disposera de nouveau tanks de fermentation, de capacités supplémentaires de brassage et d’une nouvelle housseuse pour les palettes finies. 15 recrutements sont en cours sur le site.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle