L’industrie électronique signe son contrat de filière avec l’Etat

L’industrie électronique va signer le 15 mars prochain son contrat de filière avec l’Etat. Cinq plans d’actions vont être mis en place pour revigorer ce secteur stratégique qui irrigue toute l'industrie.

 

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’industrie électronique signe son contrat de filière avec l’Etat
Brasage robotisé de cartes électroniques chez Alliansys

L’industrie électronique française va enfin avoir son contrat de filière. Il va être signé, le 15 mars prochain sur le site de STMicroelectronics à Crolles, près de Grenoble, par Bruno le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, et Thierry Tingaud, PDG de STMicroelectronics France et président du comité stratégique de la filière électronique.

Renforcement de l'innovation par des projets R&D collaboratifs

Le 28 mai 2018, l’industrie électronique a obtenu son comité stratégique de filière dans le cadre du Conseil national de l’industrie (CNI). Elle fait partie de 18 secteurs industriels ayant reçu ce label.

La signature du contrat de filière ouvre la voie à la mise en place de cinq plans d’action visant à revigorer cette industrie stratégique qui irrigue tous les secteurs : transformation numérique, développement à international, renforcement de l’innovation avec des projets R&D collaboratifs comme Nano 2022, développement des compétences pour combler de manque de talents, et accélération des PME.

De par sa dissémination dans tous les produits, l’électronique constitue le moteur d’innovation et le cœur technologique dans des secteurs comme l’aéronautique, l’automobile, la défense, le médical ou l’énergie. Et elle est appelée à jouer un rôle clé dans la transformation numérique de toute l’industrie à travers la révolution de l’Internet des objets.

De nombreux handicaps à lever

Mais la filière souffre de handicaps de flexibilité, réactivité et compétitivité, et la pénurie de compétences freine son développement. Ces enjeux sont au cœur de la feuille de route établie par l’association "We Network" sous la houlette de son président Vincent Bedouin, PDG du groupe Lacroix et vice-président du comité stratégique de filière électronique.

La filière électronique représente quelque 1 100 entreprises, 100 000 emplois directs et un chiffre d'affaires de 15 milliards d'euros en France.

0 Commentaire

L’industrie électronique signe son contrat de filière avec l’Etat

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS