Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L’industrie électronique française obtient son comité stratégique de filière

Ridha Loukil ,

Publié le

Le Conseil national de l’industrie a labellisé un comité stratégique de filière dédié à l’industrie électronique. Un dispositif qui devrait aider cette filière stratégique à relever les nombreux défis auxquels elle est confrontée.

L’industrie électronique française obtient son comité stratégique de filière
Usine d'Eolane, un des plus grands sous-traitants électroniques en France.
© D.R.

Sur les six comités stratégiques de filière labellisés par le Conseil national de l’industrie (CNI), le 28 mai 2018, un est dédié à l’industrie électronique. Une création saluée par tous les représentants de la filière en France.

"C’est la reconnaissance de notre filière, souligne à L’Usine Nouvelle Gilles Rouvière, secrétaire général de La Fieec, la fédération des industries électriques, électroniques et de communication. C’est très important à nos yeux car on parlait jusqu’ici beaucoup de numérique mais pas d’électronique. Il y a une vraie prise de conscience du rôle central d’une filière dont la technologie va partout. "

Rôle clé dans la transformation de toute l'industrie

De par sa dissémination dans tous les produits, l’électronique constitue le moteur d’innovation et le cœur technologique dans des secteurs comme l’aéronautique, l’automobile, la défense, le médical ou l’énergie. Et elle est appelée à jouer un rôle clé dans la transformation numérique de toute l’industrie à travers la révolution de l’Internet des objets.

Mais la filière électronique est engagée dans une réflexion sur sa propre transformation pour gagner en flexibilité, réactivité et compétitivité, et résorber le problème de pénurie de compétences qui freine son développement. Ces enjeux sont au cœur de la feuille de route établie par l’association "We Network" sous la houlette de son président Vincent Bedouin, patron du groupe Lacroix.

"La création du comité stratégique de filière s’inscrit dans la continuité de cette dynamique, confie Gilles Rouvière. Cela va servir de caisse de résonnance avec l’Etat. Nous allons travailler avec les ministères de l’Industrie, de l’Emploi, de l’Education nationale, de l’Environnement… et les collectivités locales sur des enjeux de formation, d’industrialisation, d’innovation ou encore de développement à l’export. Nous croyons beaucoup aux vertus de ces contacts. "

Contrat de filière avec l'Etat

La prochaine étape sera de conclure un contrat de filière, à l'instar de ce qui a été fait pour l'automobile. Ce qui est prévu avant la fin de 2018. Un acte qui ouvre la voie au lancement de projets structurants pour la filière comme le projet important d'intérêt européen commun dans les semiconducteurs. "Il devient plus facile pour la DGE- Direction générale des entreprises du ministère de l’Industrie – de mobiliser des financements dans le cadre national ou européen ", se félicite Gilles Rouvière. 

La présidence du conseil stratégique de filière a été confiée à Thierry Tingaud, PDG de STMicroelectronics France, une entreprise emblématique de la filière de par son rôle central dans la fabrication de puces électroniques avec 10 700 personnes et quatre usines en France. La vice-présidence est accordée à Vincent Bedouin, président du directoire de Lacroix, pour son rôle moteur dans la feuille de route sur l’électronique du futur et l’exemplarité de Lacroix Electronics, sa filiale de sous-traitance électronique, dans sa transformation vers l’industrie du futur.

La filière représente 1 100 entreprises, 100 000 emplois directs et un chiffre d'affaires de 15 milliards d'euros.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle