Il y a 40 ans... la première édition du Paris-Dakar

Alors que s'ouvre au Pérou le 6 janvier le nouveau rallye raid Dakar, il y a quarante ans et quelques jours démarrait le tout premier "Paris-Dakar", une aventure d'amateurs et de passionnés de courses en voitures, motos et camions. Retour sur cette édition originale qui a éveillé la curiosité du grand public, avant de devenir la célèbre épreuve que l'on connaît aujourd'hui.

Partager

Il y a 40 ans... la première édition du Paris-Dakar
Le Paris-Dakar 1979 couvert par un reportage de TF1

Bien que baptisée « Paris-Alger-Dakar 1979 », la première édition du Paris-Dakar commence en fait en 1978. Le 26 décembre, plus précisément. 182 véhicules (motos, voitures et camions) sont rassemblés place du Trocadéro à Paris. De quoi éveiller la curiosité du public.

Les concurrents vont devoir traverser en tout six pays et 3 168 kilomètres de parcours chronométré. Après avoir sillonné la France, ils arrivent à Alger et partent au sud vers le Niger. Par la suite, pour prendre la direction de Dakar, il leur faut passer par le Mali puis le Burkina Faso (appelé alors Haute-Volta), afin d'arriver au Sénégal.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

170 équipages et un unique classement général

On compte pour cette première course 170 équipages : 12 camions, 80 voitures et 90 motos pour un seul classement général. Une règle qui avantage les motos. Celles-ci sont plus légères et faciles à manier dans le sable et les chemins sinueux, ce qui les rend plus rapides. Parmi tous les coureurs, seulement sept femmes sont présentes. Toutes, justement, sont en moto. Un manque de parité qui n'a pas beaucoup évolué au fil des années. En 2019, elles ne seront que 17.

Si désormais le Paris-Dakar est quasiment devenu une institution, et doit être couvert pas tout média sportif qui se respecte (en 2019, pas moins de 1 900 journalistes sont accrédités), la première édition, même si elle est évoquée par les grands journaux, n'amasse pas une grande couverture. Seulement 13 medias étaient présents sur place pour un total de 20 journalistes.

Le podium n'est composé que de motos

A l'instar des journalistes, les pilotes de courses professionnels n'ont pas fait le déplacement. Tous les participants sont des amateurs et/ou des passionnés. C'est Cyril Neveu qui sortira vainqueur de ce premier Paris-Dakar. Évidemment à bord d'une moto, une Yamaha 500 XT. Le podium n'est d'ailleurs composé que de motos. Gilles Comte, le deuxième, pilote aussi une XT. Le troisième, Philippe Vassard, est sur une Honda 250 XLS.

Pour comprendre les origines du Paris-Dakar, il faut remonter à 1977. Thierry Sabine participe au rallye Abidjan-Nice. Il se perd en Lybie, et erre seul en plein désert durant trois jours. Il finit par être retrouvé, et est rapatrié d'urgence. Au lieu de le traumatiser, cette expérience lui donne envie d'organiser une course à travers l'Afrique du nord. La suite, on la connaît désormais tous.

L'édition 2019 se déroule exclusivement au Pérou

Année après année, l'épreuve évolue. On ne l'appelle plus « Paris-Dakar », mais seulement « Dakar ». Depuis dix ans, à cause de la menace terroriste, elle ne se déroule d'ailleurs même plus en Afrique. Pour la première fois depuis la création, l'édition 2019 se passera exclusivement dans un seul pays : le Pérou.

On y dénombrera 534 participants au total. Les concurrents sont répartis en trois catégories : 167 en Motos/quads, 126 en voitures et et 41 en camions. La course fait 5 541 kilomètres pour les premiers, 5 603 pour les seconds et 5 601 pour les troisièmes.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

ARTICLES LES PLUS LUS