Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

L'Éthiopie et la Chine discutent avec Airbus sur de nouveaux contrats

, , , ,

Publié le , mis à jour le 14/03/2019 À 09H56

Les difficultés de Boeing vont-elles profiter à Airbus ? Jeudi 14 mars, quelques jours après le crash d'un 737 MAX 8, une source à l'Élysée a fait part de discussions entre l'Éthiopie et le constructeur français au sujet d'une éventuelle nouvelle commande. À la suite de l'accident du vol 302 d'Ethiopian Airlines, l'appareil best-seller de Boeing a été interdit de vol à travers le monde. Une source à l'Élysée a également évoqué des "signaux positifs" concernant la finalisation prochaine d'un contrat avec la Chine pour Airbus.

L'Éthiopie et la Chine discutent avec Airbus sur de nouveaux contrats
À la suite de l'accident du vol 302 d'Ethiopian Airlines, l'appareil best-seller de Boeing a été interdit de vol à travers le monde. (Image d'archive) REUTERS / Amr Abdallah Dalsh
© Amr Dalsh

L'Éthiopie discute avec Airbus d'une éventuelle nouvelle commande dans le cadre du renouvellement de la flotte d'Ethiopian Airlines, a indiqué jeudi 14 mars une source à l'Élysée en marge d'une visite d'Emmanuel Macron en Afrique de l'Est. À la question de savoir si des discussions étaient en cours, cette source a répondu : "oui".

Cette annonce survient quatre jours après la chute d'un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie Ethiopian Airlines au sud-est d'Addis-Abeba peu après le décollage. Une catastrophe dans laquelle sont morts les 157 passagers et membres d'équipage. Depuis, le 737 MAX 8 a été interdit de vol à travers le monde.

Une commande déjà signée

"Le contexte est favorable" pour ce nouveau contrat qui s'ajouterait à une commande déjà signée portant sur 10+14 A350", a-t-elle précisé, citant l'A350 et l'A320 comme possibles modèles concernés.

La question, a précisé cette source, a été abordée lors de la rencontre cette semaine à Addis-Abeba entre Emmanuel Macron et le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

"Signaux positifs" concernant un contrat avec la Chine

Une autre source à la présidence française a parlé de "signaux positifs" concernant la finalisation prochaine d'un contrat avec la Chine portant sur une commande de 184 Airbus A320, à une semaine d'une visite du président chinois Xi Jinping en Europe. "C'est en cours", a dit cette source.

Lors de sa visite en Chine en janvier 2018, le président français avait déclaré que cette commande, qui représenterait un montant de plus de 18 milliards de dollars (15 milliards d’euros) au prix catalogue, serait "bientôt finalisée". Emmanuel Macron avait dit avoir reçu l'assurance des autorités chinoises qu'elles respecteraient une parité de part de marché entre Airbus et son rival Boeing.

Avec Reuters (John Irish à Nairobi, avec Marine Pennetier à Paris, édité par Bertrand Boucey)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle