Tout le dossier Tout le dossier

Les États-Unis décident finalement d'immobiliser les 737 MAX avec le soutien de Boeing

Le 14 mars, les États-Unis ont finalement annoncé l'immobilisation temporaire des Boeing 737 MAX 8 et 737 MAX 9 après le crash du vol 302 d'Ethiopian Airlines. Le constructeur aéronautique soutient cette décision mais redit sa confiance dans la sécurité de l'avion. Le logiciel MCAS développé par l'entreprise est toujours au centre des interrogations après le deuxième crash impliquant un 737 MAX en cinq mois. Les boîtes noires du vol ET 302 doivent être transférées en France pour analyse.

Partager
Les États-Unis décident finalement d'immobiliser les 737 MAX avec le soutien de Boeing
Les États-Unis ont finalement annoncé l'immobilisation temporaire des Boeing 737 MAX 8 et 737 MAX 9 après le crash du vol 302 d'Ethiopian Airlines.

La position américaine devenait intenable. Mercredi 14 mars, les États-Unis ont annoncé l’immobilisation temporaire des appareils Boeing 737 MAX 8 et 737 MAX 9. Après le crash du vol 302 d’Ethiopian Airlines, le pays était l’un des derniers à faire voler les avions du constructeur américain. Si les causes de l’accident aérien sont toujours inconnues, le rôle du logiciel MCAS développé par l’entreprise est au centre des interrogations.

Le président américain Donald Trump a annoncé lui-même cette décision avec effet immédiat. "Nous allons décréter en urgence l'interdiction de tous les vols des 737 MAX 8 et 737 MAX 9", a-t-il déclaré depuis la Maison Blanche. "La sécurité des Américains, et de tous les passagers, est notre priorité absolue", a ajouté le chef d’État. Le Canada et le Brésil ont également changé de position en clouant au sol l’appareil.

Boeing reste confiant dans le 737 MAX

Boeing a aussitôt réagi dans un communiqué en soutenant la décision : “[L’entreprise] a décidé - par une abondance de prudence et pour rassurer les passagers de la sécurité de l’avion - de recommander à la FAA la suspension temporaire des opérations de toute la flotte mondiale de 371 avions 737 MAX”. Le constructeur précise qu’il a une “confiance totale dans la sécurité du 737 MAX”.

L’immobilisation du 737 MAX soulève de nombreuses questions d’un point de vue industriel. Combien de temps les appareils vont-ils être cloués au sol ? Les compagnies aériennes seront-elles indemnisées ? Quel sera l’impact pour la production de l’appareil, best-seller de l’avionneur américain ? Des commandes vont-elles être annulées ? Quelles sont les réactions en France, chez les dizaines de sous-traitants qui contribuent à la fabrication des avions Boeing ?

Nouveaux témoignages de pilotes sur le 737 MAX

Depuis le 10 mars et le crash du vol d’Ethiopian Airlines, plusieurs élus américains avaient demandé à la FAA, l’agence fédérale de l'aviation américaine, l’immobilisation du 737 MAX. Le 13 mars, la pression s’est accentuée avec la révélation de plusieurs témoignages de pilotes américains sur une base de données anonyme de l’agence spatiale américaine.

Selon des récits rapportés par The Atlantic, au moins quatre rapports datant d’octobre et de novembre 2018 ont mentionné des problèmes liés au logiciel MCAS, un système de prévention de décrochage automatique. “En deux ou trois secondes, l'avion s'est mis à piquer du nez", écrit l’un des pilotes interrogés. "J'ai mentionné que j'engagerais le pilotage automatique plus tôt que d'habitude pour écarter une potentielle menace venant du MCAS", explique un autre.

Les boîtes noires analysées en France

Le rôle de ce logiciel dans le crash du vol 302 d’Ethiopian Airlines n’est pas encore établi. L’analyse des boîtes noires de l’avion doivent permettre d’éclairer les causes de l’accident. Jeudi 14 mars, la compagnie aérienne a annoncé qu’elles seraient envoyées en France au Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA), un organisme sur lequel L’Usine Nouvelle a récemment enquêté.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Aéro - Spatial

Clap de fin pour la production du Boeing 737 MAX

Aéro - Spatial

Et si Safran sortait de la crise du Boeing 737 MAX par le haut?

Aéro - Spatial

La démission de Dennis Muilenburg, épilogue d'une année cauchemardesque pour Boeing

Aéro - Spatial

La production du 737 MAX arrêtée dès janvier 2020, Boeing et ses sous-traitants touchés

Aéro - Spatial

Pourquoi la crise du 737 MAX devrait coûter 10 milliards de dollars à Boeing

Aéro - Spatial

737MAX, 777X… Boeing joue profil bas en ouverture du Salon du Bourget

Aéro - Spatial

[Analyse] Le crash du 737 MAX révèle l’enjeu des interactions hommes-machines

Infos Reuters

Boeing suspend les livraisons de 737 MAX mais pas la production

Aéro - Spatial

Quelles retombées pour Boeing et ses sous-traitants après l'immobilisation du 737 MAX ?

Aéro - Spatial

Pourquoi la mise à jour du logiciel du 737 MAX de Boeing a été retardée

Aéro - Spatial

L'Europe interdit le Boeing 737 MAX dans son espace aérien

Aéro - Spatial

[Crash du Boeing 737 MAX] Le PDG de Boeing s'exprime pour rassurer ses clients

Aéro - Spatial

[Crash du Boeing 737 MAX] La FAA aurait délégué la certification du logiciel MCAS à Boeing lui-même

Aéro - Spatial

[Crash du Boeing 737 MAX] Le BEA a réussi l’extraction des données des deux boîtes noires

Aéro - Spatial

Ce que prévoit le correctif du logiciel MCAS du 737 MAX de Boeing

Aéro - Spatial

Le programme 737MAX de Boeing ralenti, les sous-traitants français dans l’expectative

Aéro - Spatial

[Vidéo] Faute de pouvoir voler, les 737 MAX de Boeing stockés sur le parking des employés de l'usine de Seattle

Aéro - Spatial

La remise en service du 737 MAX n'aura pas lieu avant octobre selon Boeing

Aéro - Spatial

Airbus veut faire une contre-offre à IAG après sa commande de 200 737 MAX

Aéro - Spatial

Boeing ne réfléchit pas encore au rebranding du 737 MAX suggéré par Donald Trump

Aéro - Spatial

La facture liée au 737 MAX s'alourdit pour Boeing... et il n'est pas le seul

Infos Reuters

Boeing versera 100 millions de dollars pour les familles des victimes des crashs des 737 MAX

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS