Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault lance officiellement son offre de mobilité en free-floating à Paris

Julie Thoin-Bousquié , , ,

Publié le

100 citadines ZOE électriques sont disponibles à la location à Paris et Clichy dans le cadre du service de partage Moo'vin.Paris.

Renault lance officiellement son offre de mobilité en free-floating à Paris
Le groupe Renault vise une flotte de 500 véhicules, essentiellement des citadines ZOE, d'ici la fin de l'année 2018.
© Renault

Les (premières) remplaçantes des Autolib sont officiellement disponibles. Le groupe Renault et son partenaire, le loueur Ada, ont lancé mercredi 10 octobre leur service de mobilité en free-floating Moov’in.Paris non loin des Champs-Elysées. Une flotte de 100 citadines ZOE électriques seront disponibles à la location dans un premier temps dans les rues de Paris, ainsi que dans la commune de Clichy.

Le service devrait s’étoffer rapidement, puisque le groupe Renault annonce une flotte de 200 véhicules à la fin octobre. Avec un objectif d’ici la fin de l’année 2018 de 500 voitures électriques partagées. Via l’application développée par le loueur Ada, l’usager a d’ores et déjà la possibilité de louer un véhicule pour une durée minimale de 10 minutes, et jusqu’à 4 heures.

Sophie Ponsaillé, directrice des nouvelles mobilités chez Renault, anticipe des trajets moyens "d’une trentaine de minutes" dans le cadre de la nouvelle offre de mobilité développée par le constructeur. A la différence d’Autolib, le client a la possibilité de retirer et déposer le véhicule où il le souhaite, pour un coût de 39 centimes d’euros la minute.

PSA et Daimler en lice

Les véhicules disposant d’une autonomie inférieure à 20 kilomètres – sur les 300 kilomètres en réel annoncés par Renault pour la ZOE – devraient être sortis du circuit et indisponibles à la location le temps que les salariés embauchés par le loueur Ada les récupèrent pour les recharger. "Cette étape de recharge, qui devrait intervenir tous les deux à trois jours, doit permettre de réaliser une inspection des véhicules afin de les remettre à disposition des clients dans le meilleur état", précise Antoine Scoyez, en charge des nouvelles mobilité chez le loueur.

Si Renault est le premier constructeur à lancer son offre de mobilité à Paris depuis la disparition d’Autolib, d’autres sont également en lice. A l’occasion du Mondial de Paris, le groupe PSA a confirmé son positionnement sur cette activité avec le déploiement "en automne, après octobre" d’une solution d’auto-partage. La filiale car2go de Daimler, a également indiqué que 400 Smart électriques seraient disponibles dans les rues parisiennes à partir de janvier prochain.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle