Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le fin mot de l’histoire pour Amora-Maille

,

Publié le

Social

L'usine historique d’Amora-Maille à Dijon (Côte d’Or) n’aura eu que deux petites semaines de sursis.
Le groupe Unilever fermera définitivement, le 15 juillet, les portes d’un des symboles du patrimoine industriel français.

La direction du groupe a déclaré que « l'arrêt de l'usine de Dijon centre est fixé au 15 juillet au lieu du 1er comme initialement prévu. Et 86 de ses 184 salariés partiront à Chevigny, qui deviendra le plus grand centre européen de fabrication de condiments ».

Lors de l’annonce, le 20 novembre 2008, de la fermeture de deux sites de production du groupe Unilever, l'usine historique de Dijon et celui d'Appoigny (Yonne), les élus et la population de la capitale bourguignonne s’étaient mobilisés pour sauvegarder cette usine vieille de presqu’un siècle.

Mais fin mars, un accord signé par la seule CFDT avec la direction d'Unilever mettait fin à une série de négociations tendues, de manifestations et de grèves. Le long bras de fer a permis aux salariés concernés de partir avec une prime de préjudice de 50 000 euros, en plus des indemnités légales de licenciement.

L. M.


 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle