L'Iran met la pression sur le marché du pétrole

La République islamique vient de fermer le robinet de l'or noir vers la France et la Grande-Bretagne. Un geste sans conséquence pour l'approvisionnement des deux pays mais qui pousse les prix du Brent vers le haut.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Iran met la pression sur le marché du pétrole

NIOC, la compagnie nationale iranienne du pétrole, a stoppé depuis dimanche 19 février ses ventes de pétrole à la France et à la Grande-Bretagne, en guise de représailles à l'embargo décidée par l'Union européenne sur les hydrocarbures iraniens et qui doit s'appliquer en juillet.

Pour la France, cette décision n'a que peu d'impact. En 2011, l'Hexagone importait 58 000 barils par jour d'Iran, soit 3 % de ses besoins. Mais depuis le début de l'année, la France, comme son voisin britannique, a anticipé l'embargo à venir en accroissant ses achats à l'Arabie Saoudite.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Deuxième pays producteur

Téhéran a annoncé que cette même décision pourrait être étendue à d'autres pays européens. Dans le cas de la Grèce et de l'Italie, cette décision serait plus problématique, puisque le premier importe 30 % de son pétrole d'Iran, le second 13 %.

L'Iran est le deuxième pays producteur de pétrole de l'Opep avec 3,5 millions de barils par jour dont 2,5 millions à l'export. 20 % étaient jusqu'alors envoyé vers l'Europe. Ces flux seront redirigés en 2012 vers l'Asie.

Cette annonce, et la présence de deux navires de guerre iraniens dans un port syrien, en Méditerranée ont provoqué un renchérissement des prix du pétrole. Le Brent européen a ainsi franchi, ce lundi 20 février, la barre des 120 $.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS