Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Faraday Future, le nouveau concurrent de Tesla, commence la construction de son usine pharaonique dans le désert du Nevada

Marine Protais ,

Publié le

Il avait déjà dévoilé en grande pompe son concept car au CES, Faraday Future annonce maintenant la construction de son usine de 300 000 mètres carrés à North Las Vegas, dans le désert du Nevada, non sans rappeler la "Gigafactory" de Tesla. Le nouvel acteur de l'industrie automobile électrique promet de la finir dans deux ans.

Faraday Future veut  construire "une usine connectée de classe mondiale". Rien que ça. Lors d'une cérémonie devant un parterre d'hommes politiques et de partenaires, les dirigeants du constructeur automobile américain ont annoncé jeudi 14 avril la pose de la première pierre (ou plutôt le premier coup de pelle) de leur site de production. Le constructeur compte investir 1 milliard de dollars pour construire un édifice futuriste – comme sa voiture - tout en baie vitrée et bordé de palmiers. Il s'étendra sur plus de 300 000 mètres carrés. Et sera implanté dans le parc industriel d'Apex, une zone tout juste inaugurée située à North Las Vegas, dans le désert du Nevada.

"Nous avons choisi North Las Vega pour son bassin de talents, sa bonne connexion au réseau ferroviaire et autoroutier et sa proximité avec Las Vegas. 42 millions de visiteurs chaque année. Nous espérons que certains d'entre eux viendront acheter nos voitures", explique Dag Reckhorn, vice-président de la production.

"Tesla Killer"

Nous n'en attendions pas moins de l'entreprise américaine qui avait déjà fanfaronné en janvier au CES de Las Vegas en dévoilant le FFZero1, son bolide électrique aux allures de Batmobile censée révolutionner la "relation entre la voiture et son conducteur". La jeune entreprise, financée par le chinois LeEco, a vite été comparée à son concurrent Tesla. Ce dernier est aussi engagé depuis 2014 dans la construction d'une "Gigafactory" au Nevada, à environ 700 kilomètres de celle de Faraday Future. Avec un budget un peu plus conséquent: 5 milliards de dollars, et des dimensions plus importantes: 6 500 salariés et 126 hectares.

La comparaison avec Tesla n'est pas sans déplaire à Faraday Future. Le designer en chef, Richard Kim, a confié au Daily Mail qu'il appréciait que l'on appelle sa voiture "Tesla Killer".

Voir aussi : le chantier de la Gigafactory de Tesla

L'ambition sans faille du jeune constructeur a fait l'objet de critiques en janvier, lorsque son ingénieur responsable de la batterie démissionnait. Le Guardian soulignait alors les problèmes financiers de la jeune pousse et le retard pris sur le projet de sa future usine.

Pourtant le résultat est (presque) là, le premier coup de pelle a été donné et la première pierre devrait être posée courant 2016. Sans donner trop de détails, le constructeur promet d'utiliser des matériaux haute-technologie pour construire une usine intelligente, connectée et intégrant les clients à la fabrication. Le projet se veut aussi écologique. L'usine ne fonctionnera qu'avec des énergies renouvelables, notamment des panneaux solaires, des éoliennes et un système géothermique.

Un chantier de deux ans

4 500 salariés devraient y être embauchés au cours des dix prochaines années. FF s'engage à réserver 50% des postes aux habitants du Nevada. Pour trouver cette main d'œuvre, le fabricant a déjà mis en place un plan d'action. L'entreprise est en contact avec le College of Southern Nevada, l'université locale. L'idée est de créer un programme d'ingénierie sur-mesure pour former les futurs salariés.

"Ce projet devrait être réalisé en quatre ans. Nous allons prendre deux fois moins de temps", promet Dag Reckhorn. Tesla devrait finir son méga-site d'ici à 2017. La course à la plus grosse usine est lancée. Même si Tesla a une bonne longueur d'avance.

Marine Protais

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle