Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Deux accidents impliquant l’Autopilot de Tesla en moins d'une semaine … les réseaux sociaux sont sur le qui-vive

Cédric Soares , , ,

Publié le

Images Mauvais mois de mai pour Tesla. Deux incidents impliquant la fonction Autopilot de ses modèles ont agité les réseaux sociaux en moins d’une semaine. Avec ces "bad buzz", le constructeur fait les frais de sa surmédiatisation de du mode de communication d’Elon Musk, son dirigeant.  

Deux accidents impliquant l’Autopilot de Tesla en moins d'une semaine … les réseaux sociaux sont sur le qui-vive
Une Tesla Model S dont le mode Autopilot était enclenché a percuté une voiture de police à l'arrête mai sur une route de Californie, mardi
© LBPD_PIO_45 repris sur Twitter

En moins d’une semaine deux accidents de Tesla ont été très commentés sur les réseaux sociaux. Dans les deux cas, l’Autopilot, mode de conduite semi-automatique dont les véhicules de la marque sont dotés, était activé. Cela porte à quatre le nombre d’accidents qui ont défrayé la chronique depuis le début de l’année.

Le dernier en date remonte à mardi 29 mai. Une Model S a percuté une voiture de police en stationnement le long d’une route de Californie (Etats-Uni). L’incident s’est avéré sans gravité "L’officier n’était pas dans le véhicule au moment du crash et le conducteur de la Tesla n’a subi que des blessures mineures", précise un agent des forces de l’ordre local sur Twitter.

 

Cinq jours plus tôt, vendredi 25 mai une Model 3 a percuté à 120 km/h le terre-plein central d’une autoroute en Grèce. "La voiture a soudainement viré à droite sans prévenir", explique son propriétaire sur Facebook

 

Mi-mai, une autre Model S était impliquée dans une collision avec un camion de pompier dans L’Utah (Etats-Unis). Elon Musk a alors critiqué sur Twitter le traitement qu’a fait le Washington Post de l’information. "C’est un énorme gâchis qu’un crash de Tesla dont le résultat est une cheville cassée fasse la une, alors que le fait que 40 000 personnes sont mortes dans les accidents de la route aux Etats-Unis l’année dernière n’a quasiment pas été couvert", a invectivé le dirigeant, qui pointe une différence de traitement médiatique entre Tesla et les autres marques.

 

 

Enfin en mars, un accident a coûté la vie à un propriétaire de Model X en Californie. Une enquête a été ouverte par le Conseil national de la sécurité des transports Américain (NTSB). Tesla a refusé de participer à l'enquête officielle après de vifs échanges entre Elon Musk et le NTSB.

Tesla victime de la surexposition d'Elon Musk ?

S'il a pu communiquer de façon ambigue sur les promesses de son système Autopilot, Tesla a ensuite rappelé plusieurs fois qu'il s'agissait d'une aide à la conduite qui n'est pas conçue pour remplacer le conducteur. Ce dernier doit rester maître de sa voiture. Plusieurs autres constructeurs – à l’image de BMW ou Volvo – embarquent d'ailleurs des fonctionnalités de conduite semi-autonome sur certains de leurs modèles semblables à celles de Tesla. Mais comme Elon Musk pratique lui-même un storytelling assidu, il n'est pas étonnant que les déboires de ses créations soient davantage commentées que ceux d'autres constructeurs.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle