Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Un accord met fin à une guerre de plus de 10 ans entre les fabricants du camembert de Normandie

Léna Corot ,

Publié le

Il n'y aura plus qu'un seul camembert de Normandie dans les rayons en 2021, mais celui-ci pourra être produit à partir de lait pasteurisé. Cet accord qui sonne la fin d'une appellation AOP de qualité pour certains, donne plus de lisibilités aux consommateurs pour d'autres.

Un accord met fin à une guerre de plus de 10 ans entre les fabricants du camembert de Normandie
En 2021 il n'y aura plus qu'un camembert de Normandie qui pourra être fabriqué à partir de lait pasteurisé.
© Coyau/Wikimedia Commons/CC

Camembert de Normandie AOP ou camembert fabriqué en Normandie ? Après une dizaine d'années de conflits sur l'appellation du camembert, les producteurs de lait normands et tous ceux produisant des camemberts dans la région (qui sont souvent des industriels) sont parvenus à un accord annonce l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO).

Aux termes des discussions menées par un groupe de travail mis en place par l'INAO, "les producteurs de lait et de fromages de camembert « fabriqués en Normandie » ont accepté de respecter le futur cahier des charges de l’AOP camembert de Normandie", déclare simplement l'INAO dans un communiqué. En 2021, ceux qui sont majoritairement de gros industriels vont donc se soumettre à des règles beaucoup plus strictes que celles auxquelles ils sont actuellement soumis.

Les camemberts AOP doivent respecter un cahier des charges strict comprenant notamment l'obligation d'avoir un camembert fabriqué avec du lait cru provenant à 50% de vaches normandes sur une aire géographique déterminée. A l'inverse, le camembert fabriqué en Normandie n'avait aucune contrainte sur la provenance des vaches produisant le lait ainsi que leur race. Et les industriels utilisaient du lait pasteurisé. Lait pasteurisé qu'ils vont pouvoir continuer à utiliser puisqu'à l'occasion de cet accord, les détenteurs de l'AOP ont acceptés en contrepartie de l'uniformisation de l'appellation que le camembert de Normandie puisse être fabriqué avec un tel lait.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle