• Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
Devenir exposant
Aide
Mon compte

Boucle de déconcentration continue Gestra et ALARME Max MRC TRANSMARK

Boucle de déconcentration continue Gestra et ALARME Max

Chaudière à vapeur

Voter

“ L’utilisation d’une boucle de déconcentration conduit à des économies significatives d’énergie. En effet, la déconcentration requiert un complément d’eau traitée, puis ensuite chauffée à la température de service. La régulation permet le réglage au plus fin du débit de la vanne BAE 46, suivant au plus près la production de vapeur. En ceci, elle est plus économe qu’une vanne manuelle ouverte selon un maximum quotidien. Au passage de la vanne BAE 46, l’eau prélevée dans la chaudière se revaporise partiellement, libérant ainsi l’énergie qu’elle contient. Un ballon de flash VD permet de séparer cette vapeur pour une utilisation à une pression inférieure à celle de la chaudière. Il est complété avec les équipements assurant son fonctionnement optimum : manomètre et soupape de sécurité, indicateur de niveau, vannes de sectionnement et purgeur. Les considérations environnementales demandent que l’eau résiduelle soit rejetée à une température inférieure à 30°C. Or, en sortie du ballon de flash VD, celle-ci contient encore une énergie qui la porte aux environs de 100°C. Un débit suffisant peut être utilisé dans un échangeur pour préchauffer l’eau d’alimentation de la chaudière. Un débit trop faible ou une température encore trop élevée, doit encore être refroidi dans un ballon VDM par mélange avec de l’eau plus froide. Ce dernier est fourni avec les équipements fonctionnels suivant : thermomètre et vanne de régulation de température, indicateur de niveau et vannes de sectionnement. ”
Contacter le fournisseur Recevoir de la documentation Demander un devis

Dans les chaudières de productions de vapeur, la teneur en sel de l’eau augmente du fait de l’évaporation, en même temps que la conductivité. Pour éviter des dépôts ainsi qu’un vieillissement prématuré des tubes, il convient de maintenir la conductivité dans des limites acceptables. Une alarme signale tout dépassement d’un maximum admissible.

Au fil du temps, des boues se déposent au fond du corps de chauffe : Il convient de les évacuer régulièrement.


Principe de fonctionnement de la boucle :

Le premier élément de la boucle consiste en l’unité fonctionnelle regroupant l’interface utilisateur URB 50 et le régulateur de conductivité LRR 1-52. Celui-ci, couplé avec le deuxième élément qu’est la sonde de conductivité LRG 16-4 installée dans un T de mesure permet de contrôler la conductivité de l’eau dans la chaudière et de commander l’ouverture ou la fermeture du troisième élément qu’est la vanne BAE 46 de déconcentration lors d’un écart par rapport à la valeur de consigne. Le LRR 1-52 ajuste la consigne d’ouverture de la vanne en fonction de sa position réelle.

L’écran de l’URB 50 affiche en permanence la conductivité mesurée, la plage de régulation entre Max et Min,  et le pourcentage d’ouverture de la vanne, l’historique des valeurs et des alarmes.

Conformément à la réglementation, le mode d’exploitation sans présence humaine exige une analyse de conductivité toutes les 24H. En mode d’exploitation 72H, une alarme de conductivité maximale est alors imposée : c’est la fonction du régulateur LRR 1-52.

En complément, le régulateur intègre la programmation des purges séquentielles en ouverture complète de la vanne BAE 46 permettant son nettoyage interne. Il comporte la possibilité du contrôle manuel de la vanne au lieu du mode automatique.

Dans l’hypothèse d’une coupure d’alimentation électrique, le régulateur donne l’ordre à la vanne de se fermer, pour autant que celle-ci bénéficie d’une alimentation distincte sécurisée : la perte inutile d’eau est ainsi évitée.

Un refroidisseur d’échantillon PK 40 autorise les analyses requises par la réglementation à partir de l’eau de chaudière prélevée depuis le corps de la vanne BAE 46.

A la mise en route de la chaudière, le régulateur LRR 1-52 facilite les analyses précises de l’eau en forçant sa circulation à travers la vanne BAE 46, pendant 4 mn.

D’autres équipements sont disponibles pour des configurations d’installation différentes ou des conditions de service spécifiques.

Régulateur de conductivité LRR1-52 Interface utilisateur URB 50 Electrode de mesure de conductivité LRG 16-4 Vanne de déconcentration BAE 46 Robinet de sectionnement amont GAV 56F Refroidisseur d’échantillon en inox PK 40 Ballon de Flash VD Ballon de refroidissement VDM T de mesure Purge de fond MPA 46

Sites industriels avec production de vapeur Bureaux d’études Automatismes Bureaux d’Etudes Fluides Installateurs chauffagistes Production de Vapeur d'eau

Déposez un avis sur Boucle de déconcentration continue Gestra et ALARME Max

Votre réponse à l'avis de -

AUTRES PRODUITS CHAUDIÈRE À VAPEUR DE MRC TRANSMARK

LES INTERNAUTES ONT AUSSI CONSULTÉ SUR LA CATÉGORIE CHAUDIÈRE À VAPEUR

Tous les produits de la catégorie chaudière à vapeur

Consultez également

Chaudière à bois Chaudière à eau Chaudière électrique Chaudière à fioul Chaudière à gaz Autre chaudière Chaudière à bois à pellets Chaudière à bois à bûches
Trouvez vos prestataires Faites votre demande, puis laissez nos équipes trouver pour vous les meilleures offres disponibles.
Trouvez vos futurs clients Référencez vos produits et services pour améliorer votre présence sur le web et obtenez des demandes qualifiées.