[Vidéo] Un train à hydrogène débute ses tests pour la première fois au Royaume-Uni

Le projet HydroFLEX se concrétise au Royaume-Uni. En partenariat avec l’Université de Birmingham, Porterbrook a lancé le 30 septembre le premier test d’un train à hydrogène dans le pays.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] Un train à hydrogène débute ses tests pour la première fois au Royaume-Uni
Un train de banlieue a été converti pour tester un mode de propulsion à l'hydrogène au Royaume-Uni.

De la concurrence pour l'industriel français Alstom et son train à hydrogène ? Le Royaume-Uni franchit une étape importante pour décarboner son réseau ferré. Mercredi 30 septembre, un premier train à hydrogène britannique a débuté ses tests sur les rails. L’Université de Birmingham et le constructeur ferroviaire Porterbrook travaillent depuis deux ans sur le développement de ce projet baptisé HydroFLEX.

Près de 2 millions d’euros d’investissement

Les essais se déroulent entre Oxford et Hereford, au centre de l’Angleterre. Une vidéo (en anglais) décrit les opérations. Porterbrook et l’Université de Birmingham ont investi plus d’un million d’euros dans HydroFLEX. Le gouvernement britannique a aussi subventionné le chantier à hauteur de 822 000 euros. Ces sommes peuvent sembler modeste. Pour limiter les coûts du projet, les entreprises ont en fait converti un train de banlieue British Rail Classe 319.

Le train HydroFLEX utilise plus précisément un mode de propulsion bi-mode : électrique lorsqu’il passe par des lignes électrifiées et hydrogène dans le cas contraire. De plus en plus d’entreprises s’intéressent à ces technologies pour remplacer les locomotives bi-mode diesel et électrique. Alstom fait partie des concurrents d’HydroFLEX au Royaume-Uni. Le groupe français conçoit en effet le système de propulsion du train à hydrogène d’Eversholt Rail.

“rétrofiter” les trains pour les convertir à l'hydrogène

Le 30 septembre, Porterbrook a dévoilé son intention de commencer la production du train HydroFLEX, “en réponse à la demande de la clientèle”. Prochaines étapes pour Porterbrook et l’Université de Birmingham : développer une pile à hydrogène et une batterie capables de tenir sous le train pour laisser plus de place aux passagers dans les voitures. Selon eux, des technologies seront disponibles dès 2023 pour “rétrofiter” des machines en service et les convertir à l’hydrogène.

Le Royaume-Uni souhaite créer un “hub” pour étudier les usages de l’hydrogène dans de nombreux modes de transport : maritime, aérien, ferroviaire, poids lourds, bus... L’État espère ainsi créer plusieurs centaines d’emplois. Il devrait dévoiler en fin d’année un plan de décarbonation de ses transports. En France, les premiers tests sont toujours attendus. La SNCF et Alstom devraient piloter des premiers essais en 2021 sur des TER.

0 Commentaire

[Vidéo] Un train à hydrogène débute ses tests pour la première fois au Royaume-Uni

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS