Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Vingt nouveaux pilotes de Rafale qualifiés à l'appontage sur le porte-avion Charles-de-Gaulle

Rémi Amalvy ,

Publié le

Vidéo Début décembre, le Groupe aérien embarqué du porte-avion Charles-de-Gaulle a qualifié vingt nouveaux pilotes après deux semaines d'entraînement à l'appontage. Un exercice final venant conclure cinq années et des centaines d'heures passées en vol et à atterrir en mer comme sur terre.

[Vidéo] Vingt nouveaux pilotes de Rafale qualifiés à l'appontage sur le porte-avion Charles-de-Gaulle
Catapultage aux ordres des opérateurs guidant les avions manœuvrant sur le pont d’envol du porte-avions, surnommés les « chiens jaunes »
© Marine nationale

Le Charles-de-Gaulle est de retour ! Après avoir fait une pause de 18 mois, nécessaire pour des travaux de refonte, le porte-avion reprend la mer. Le 5 décembre dernier, le Groupe aérien embarqué a qualifié vingt nouveaux pilotes après deux semaines d’entraînement intense à l’appontage. Pour rappel, il s’agit de réussir à atterrir sur le pont du bâtiment pendant que celui-ci est en mouvement sur les eaux.

Les élèves ont dû réaliser six appontages de jour et six de nuit pour parvenir à la validation. Un examen final venant conclure cinq ans d’apprentissage (dont deux aux Etats-Unis) constitué de plusieurs centaines d’heures de vols et d’atterrissages réalisés sur le plancher des vaches.

Les douze appontages ont été encadrés par les officiers d’appontage, des pilotes chevronnés de l’aéronautique navale. Leur rôle auprès des jeunes pilotes est essentiel. Ils assurent la sécurité sur le pont d’envol et garantissent que l’avion est aligné, sur la bonne pente, à la bonne vitesse. Un "véritable challenge" selon l'un des officiers témoignant dans la vidéo.

Les officiers d'appontage apportent également un soutien psychologique aux nouveaux arrivants. Ils atténuent le stress de la découverte du porte avion et leur apprennent à atteindre le niveau de pilotage demandé.

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

27/01/2019 - 23h15 -

Je suis un pilote privé, sur monomoteur et j'avais eu aussi la qualif sur bi. Mon rêve je veux dire mon délire aurait été de me poser sur un porte avion. Mais je l'ai fais plusieurs fois en rêve et merci ça s'est toujours bien passé.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle