Survol du Bourget par l’A350 : neuf mois d’efforts pour deux minutes de show

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Vidéo Comme prévu depuis des semaines, l’Airbus A350 a bien survolé le salon du Bourget ce vendredi 21 juin, sous les yeux de François Hollande et d’une foule enthousiaste. C’est l’épilogue d’un contre la montre qui a débuté il y a neuf mois.

Survol du Bourget par l’A350 : neuf mois d’efforts pour deux minutes de show © Airbus

Pari tenu pour Airbus. L’avionneur européen a rempli sa mission : faire voler le tout nouvel A350 au dessus du salon du Bourget, sept jours après son premier décollage. C’est la fin d’un incroyable contre la montre entamé il y a neuf mois.

opération bourget

C’est en effet en septembre 2012 que Fabrice Brégier, directeur général d’Airbus, a lancé l’opération "A350 au Bourget", comme il le confiait le 14 juin en marge du premier vol d’essai à Toulouse. "Il y a neuf mois j’avais fixé l’objectif pour un premier vol avant le salon du Bourget. Aujourd’hui, les équipes d’Airbus ont tenu le calendrier" se réjouissait-il. L'avionneur européen et ses fournisseurs ont dû travailler à flux tendus pour tenir les délais.

tout un symbole

Le passage de l’A350 dans le ciel gris du Bourget, même furtif, sonne comme une victoire symbolique pour Airbus au moment où son rival Boeing accumule retards et pépins techniques avec son programme Dreamliner. C’est aussi le succès d’une campagne de communication très maitrisée, d’un feuilleton médiatique qui a tenu en haleine les passionnés d’aviation ces derniers mois.

émotion dans la foule

Ce 21 juin, ils étaient nombreux dans la foule du Bourget pour pouvoir dire : "j’y étais". Salariés d'Airbus, de ses sous-traitants et simples anonymes ont retenu leur souffle pendant un peu plus de deux minutes."Je ne l'avais jamais vu, bien que j'aie travaillé sur lui chez Safran. C'est magnifique.Il fait tellement peu de bruit qu'on dirait un planeur", a commenté Delphine Neel, interrogée à chaud par l'AFP. "C'est presque magique", a surenchéri Stéphane Heroux, l'un des nombreux photographes amateurs présents.

Commence désormais une autre course contre la montre, un travail de l’ombre pour livrer les premiers exemplaires de l’A350 aux compagnies, fin 2014.

Sylvain Arnulf

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte