Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Sortie d’usine] Comment PSA conçoit la future signature sonore de ses voitures électriques

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

Vidéo A partir du 1er janvier 2019, tous les véhicules électriques devront émettre un son artificiel à basse vitesse pour prévenir les piétons. Dans les laboratoires des constructeurs automobiles, comme chez PSA, on peaufine cette "signature sonore".

[Sortie d’usine] Comment PSA conçoit la future signature sonore de ses voitures électriques
Le futur DS3 Crossback électrique émettra un son artificiel particulier à basse vitesse, pour prévenir les piétons.
© TF1 - capture vidéo

L’un des avantages du véhicule électrique, c’est son silence. Ce type de véhicule n’émet pratiquement aucun son à basse vitesse : le frottement des pneus sur le bitume ne devient perceptible qu’à partir de 30 km/h. Une vitesse rarement dépassée par les voitures en centre-ville.

Si ce silence peut être reposant pour les conducteurs, il est dangereux pour les piétons. Le risque de collision entre véhicules et piétons ou vélos est bien plus important avec les véhicules électriques qu’avec les automobiles thermiques. Dès septembre 2019, une nouvelle réglementation entrera en vigueur et imposera l’ajout d’un son artificiel pour chaque véhicule électrique neuf.

Inspiré de la science-fiction

Chaque marque aura sa propre signature sonore : les constructeurs veulent en faire un élément différenciant. Depuis plusieurs années, des designers sonores planchent sur cette "mélodie" artificielle, d’une soixantaine de décibels. Chez PSA, on travaille depuis huit ans sur ce sujet. Une équipe de TF1 a pu pousser la  (lourde) porte du studio du constructeur où sont conçus les futurs bruits. Le compositeur Thibault Zimmermann confie être inspiré par la science-fiction. Les véhicules électriques pourront donc rappeler comme les sabres laser de Star Wars, les taxis volants du Cinquième éléments ou les portes du vaisseau Enterprise de Star Trek…

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle