Rolls-Royce cède sa marine commerciale au norvégien Kongsberg pour 565 millions d'euros

Le 6 juillet, Rolls-Royce a annoncé la vente de son activité dans la marine commerciale au norvégien Kongsberg. Cette opération devrait être bouclée au premier trimestre 2019, à hauteur de 565 millions d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rolls-Royce cède sa marine commerciale au norvégien Kongsberg pour 565 millions d'euros
Rolls-Royce a annoncé la vente de son activité dans la marine commerciale au norvégien Kongsberg.

Rolls-Royce a annoncé le vendredi 6 juillet la vente de son activité non rentable dans la marine commerciale au norvégien Kongsberg Gruppen pour une valeur d'entreprise de 500 millions de livres (565,5 millions d'euros). Kongsberg est une entreprise publique spécialisée dans la défense.

La vente de cette activité, qui emploie environ 3600 personnes, essentiellement dans le nord de l'Europe, va générer un revenu net de 350 à 400 millions de livres, a ajouté le groupe britannique. L'activité maritime de Rolls-Royce regroupait la fourniture de moteurs, d'équipements et de services à l'industrie pétrolière et gazière et à la marine marchande. Le motoriste britannique continuera de fabriquer des moteurs pour la marine de plaisance et gardera le pôle défense de son activité maritime.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'opération devrait être bouclée au premier trimestre 2019 sous condition du feu vert des régulateurs. Les conseils d'administration de Rolls-Royce et Kongsberg ont déjà donné leur autorisation.

Rolls-Royce se réorganise en trois unités opérationnelles

Rolls-Royce avait dit en janvier envisager la cession de cette activité dans le cadre d'une réorganisation en trois unités opérationnelles dans l'aérospatiale civile, la défense et les systèmes de propulsion.

Le 14 juin, l'entreprise annonçait son intention de supprimer 4600 emplois, essentiellement au Royaume-Uni, dans le cadre d'un plan visant à simplifier ses activités et à économiser 400 millions de livres (454 millions d'euros) par an d'ici fin 2020.

Avec Reuters (Shashwat Awasthi à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)

0 Commentaire

Rolls-Royce cède sa marine commerciale au norvégien Kongsberg pour 565 millions d'euros

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS