Lafarge supprime 92 emplois dans sa cimenterie de Saint-Vigor d’Ymonville

Lafarge France annonce l’arrêt de ses activités d’extraction et de cuisson dans sa cimenterie de Saint-Vigor d’Ymonville (Seine-Maritime). Quelque 92 emplois seront supprimés sur 144. Le site sera transformé en usine de broyage.

Partager

Lafarge France (groupe Lafarge-Holcim) a informé, mercredi 3 février, les 114 salariés de la cimenterie de Saint-Vigor d’Ymonville de l’arrêt de ses activités d’extraction de calcaire et du four qui cuit cette matière première. Cette décision entraîne 92 suppressions d’emplois.

Le projet de Lafarge est de transformer le site de Saint-Vigor d’Ymonville en unité de broyage.

"Nous arrêtons les activités amont de l’usine - extraction de matière première et fabrication du produit intermédiaire que l’on appelle le clinker - et nous conservons la partie aval qui est le broyage, l’activité de mélange et l’expédition du produit fini, le ciment", a expliqué à usinenouvelle.com Didier Vinchent, directeur de la cimenterie de Saint Vigor d’Ymonville. Le site normand ne fabriquant plus de clinker, constituant principal du ciment, il va en "importer" pour le broyer. Ce clinker proviendra des "usines au bord de l’eau de notre groupe", précise Didier Vinchent. "Ce sera du clinker communautaire, en provenance d’Espagne et de Grèce."

Surcapacité de production de clinker en France

Selon nos informations, 15 millions d’euros seront investis par le groupe Lafarge dans ses usines de Saint-Vigor d’Ymonville et de La Couronne (Charente), toutes deux transformées en unités de broyage de clinker.

Selon la direction de Lafarge, la décision de stopper les activités amont à Saint-Vigor d’Ymonville répond à une surcapacité de production de clinker en France rapportée aux besoins actuels en ciment en France. Le marché cimentier français est confronté à une baisse de 30 % depuis 2008.

Claire Garnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS