EDF assure n’avoir jamais perdu le contrôle de Fessenheim

Suite aux accusations de la presse allemande sur un accident à la centrale de Fessenheim, EDF assure avoir suivi les procédures normales en conservant sous contrôle le réacteur. Le gouvernement allemand continue à demander la fermeture de la plus ancienne centrale de France.

Ce vendredi 4 mars, la presse allemande révélait des informations suggérant qu’un incident aurait été sous-estimé le 9 avril 2014 à la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin). Des fuites et la perte d’un équipement électrique auraient conduit à l’arrêt du réacteur par injection de bore. Les journalistes allemands assurent même que la centrale aurait été hors de contrôle pendant plusieurs minutes. Dans la foulée, le ministère de l’Environnement allemand appelait, une nouvelle fois, à fermer la centrale frontalière.

EDF réagit à cette accusation en rappelant le déroulement de l’accident : "le débordement d’un réservoir d’eau situé en salle des machines de l’unité de production n°1 de la centrale de Fessenheim a entraîné un écoulement d’eau sur des matériels électriques. En application des règles d’exploitation normales, les équipes de la centrale ont procédé à la mise à l'arrêt du réacteur par injection de bore dans le circuit primaire".

Sûreté assurée

La presse allemande juge que l’utilisation de bore est un événement exceptionnel. EDF réfute : "L’utilisation de bore est l’un des moyens de contrôle de la réaction nucléaire et permet l’arrêt progressif du réacteur". La société ajoute : "Aucun système de sauvegarde n’a été sollicité. La sûreté a toujours été assurée".

Enfin, EDF rappelle que, dès le 10 avril, lendemain de l’accident, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a réalisé une "inspection réactive" sur le site de Fessenheim, suivie "d'une analyse complète de l’événement et d'une présentation auprès de la Commission locale d’information par la centrale et l’ASN".

Incident de niveau 1

Le 17 avril 2014, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) publiait un rapport sur la fuite qui a conduit à l’incident. "Cet événement n’a pas eu de conséquence sur le personnel ni sur l’environnement de l’installation. En raison de la détection tardive de cet événement, il a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires Ines. Cette échelle compte huit niveaux, de 0 à 7".

Cette mise au point n'empêche pas les Verts de demander à nouveau que le président de la République accélère la fermeture de la centrale, prévue pour l'instant en 2018.

Ludovic Dupin

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS