[Vidéo] Le premier vol de LauncherOne, la fusée de Virgin Orbit, fait pschitt

Virgin Orbit, la compagnie de l'homme d'affaires Richard Branson, a annoncé avoir échoué lundi 25 mai à envoyer sa fusée LauncherOne dans l'espace, son premier test en vue de lancements de satellites.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] Le premier vol de LauncherOne, la fusée de Virgin Orbit, fait pschitt
Virgin Orbit devait envoyer sa fusée dans l'espace depuis un avion 747 spécialement modifié.

Décalé... et finalement raté. Le premier vol d'essai spatial de LauncherOne, la fusée commerciale de Virgin Orbit, l'entreprise de Richard Branson a annoncé un léger décalage, était très attendu. L'entreprise a finalement annoncé avoir échoué lundi 25 mai à envoyer sa fusée dans l'espace depuis un avion 747 spécialement modifié, son premier test en vue de lancements de satellites.

A LIRE AUSSI

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La mission a été "abrogée" quelques instants après que la fusée a été libérée par l'avion, aux alentours de 19h00 GMT, au-dessus de l'océan Pacifique, a indiqué Virgin Orbit dans un communiqué diffusé sur Twitter. "Une anomalie s'est produite au début de la première phase de vol. Nous en saurons davantage alors que nos ingénieurs analysent la montagne de données que nous avons collectées aujourd'hui", a-t-elle déclaré.

Aucun blessé ni dégâts n'ont été rapportés dans l'immédiat. L'avion avait décollé d'une base aérienne de Californie.

Virgin Orbit souhaite proposer une nouvelle solution de lancements suborbitaux à bas coûts et réutilisables. Installée sur l'aile d'un Boeing 747, la fusée doit déclencher ses moteurs lorsque l'appareil atteint les 11 000 mètres d'altitude. De son côté, l'avion retourne sur le tarmac, prêt à rapidement redécoller. De quoi économiser de l'argent et du carburant par rapport à un lancement terrestre classique.

avec Reuters (Rich McKay à Atlanta; version française Jean Terzian)

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS