Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

De la vapeur plus verte pour les Papeteries du Rhin

, , ,

Publié le

Filiale du groupe allemand Kunert, l'entreprise implantée à Illzach (Haut-Rhin) investit 1,8 million d'euros pour pouvoir être approvisionnée en vapeur depuis une usine d'incinération exploitée par une filiale du groupe Sita.

De la vapeur plus verte pour les Papeteries du Rhin © Papeterie du Rhin

Les entreprises citées

A partir de février 2015, les Papeteries du Rhin, à Illzach (Haut-Rhin), disposeront d'une nouvelle source d'approvisionnement en vapeur qui couvrira 80 à 90 % de leurs besoins. C'est en effet à cette date que l'entreprise qui fabrique des cartons spécifiques destinés à la fabrication de tubes sera reliée à l'usine d'incinération des ordures ménagères de Mulhouse.

Près de 70 % de réduction des émissions de CO2

La vapeur produite sur ce site grâce à la chaleur dégagée par la combustion des déchets se substituera à la production de la chaudière gaz des Papeteries du Rhin. "Nous allons tout de même la garder pour les périodes de maintenance de l'incinérateur, pour prendre le relais en cas de panne et pour faire face à certaines pointes de consommation, annonce Fabien Blanchard, président des Papeteries du Rhin. L'incinérateur va nous fournir en moyenne 11 tonnes de vapeur par heure. Pour nous, cela représentera une réduction d'environ 70 % de nos émissions de CO2, soit 10 000 à 11 000 tonnes par an."

Ce projet résulte d'un partenariat entre les Papeteries du Rhin, le Sivom de la région mulhousienne, Sita, dont une filiale exploite l'usine d'incinération, et Cofely. L'investissement total s'élève à 3 millions d'euros, dont 1,8 million apporté par les Papeteries du Rhin et un financement de 1,1 million d'euros de l'Ademe.

Filiale du groupe allemand Kunert, les Papeteries du Rhin emploient 72 salariés. Elle affiche un chiffre d'affaires de 34 millions d'euros et une production annuelle de 72 000 tonnes de carton pour tubes. Ces tubes sont utilisés par les clients pour l'enroulement de papiers, de textiles ou de films étirables et ils peuvent aussi servir à l'emballage de produits. En 2010, les Papeteries du Rhin avaient déjà investi 6 millions d'euros pour augmenter la capacité du site et l'orienter vers des produits haut de gamme.

Thomas Calinon

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle