De la vapeur plus verte pour les Papeteries du Rhin

Filiale du groupe allemand Kunert, l'entreprise implantée à Illzach (Haut-Rhin) investit 1,8 million d'euros pour pouvoir être approvisionnée en vapeur depuis une usine d'incinération exploitée par une filiale du groupe Sita.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

De la vapeur plus verte pour les Papeteries du Rhin

A partir de février 2015, les Papeteries du Rhin, à Illzach (Haut-Rhin), disposeront d'une nouvelle source d'approvisionnement en vapeur qui couvrira 80 à 90 % de leurs besoins. C'est en effet à cette date que l'entreprise qui fabrique des cartons spécifiques destinés à la fabrication de tubes sera reliée à l'usine d'incinération des ordures ménagères de Mulhouse.

Près de 70 % de réduction des émissions de CO2

La vapeur produite sur ce site grâce à la chaleur dégagée par la combustion des déchets se substituera à la production de la chaudière gaz des Papeteries du Rhin. "Nous allons tout de même la garder pour les périodes de maintenance de l'incinérateur, pour prendre le relais en cas de panne et pour faire face à certaines pointes de consommation, annonce Fabien Blanchard, président des Papeteries du Rhin. L'incinérateur va nous fournir en moyenne 11 tonnes de vapeur par heure. Pour nous, cela représentera une réduction d'environ 70 % de nos émissions de CO2, soit 10 000 à 11 000 tonnes par an."

Ce projet résulte d'un partenariat entre les Papeteries du Rhin, le Sivom de la région mulhousienne, Sita, dont une filiale exploite l'usine d'incinération, et Cofely. L'investissement total s'élève à 3 millions d'euros, dont 1,8 million apporté par les Papeteries du Rhin et un financement de 1,1 million d'euros de l'Ademe.

Filiale du groupe allemand Kunert, les Papeteries du Rhin emploient 72 salariés. Elle affiche un chiffre d'affaires de 34 millions d'euros et une production annuelle de 72 000 tonnes de carton pour tubes. Ces tubes sont utilisés par les clients pour l'enroulement de papiers, de textiles ou de films étirables et ils peuvent aussi servir à l'emballage de produits. En 2010, les Papeteries du Rhin avaient déjà investi 6 millions d'euros pour augmenter la capacité du site et l'orienter vers des produits haut de gamme.

Thomas Calinon

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS