L'Usine Santé

[Covid-19] France Signalétique, Manufacture Regain, Nervures... Ces entreprises qui reconvertissent leur production en Occitanie

, , , ,

Publié le , mis à jour le 31/03/2020 À 14H17

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Bonne nouvelle [Actualisé] Pour participer à la lutte contre le coronavirus, de nombreuses entreprises se mobilisent pour reconvertir leur production. France Signalétique, Manufacture Regain, Nervures, eMotion Tech, Jérodia, Groupe Berdoues, Version Organique, Ibbeo Cosmétique... Tour d'horizon en Occitanie.

[Covid-19] Les entreprises qui reconvertissent leur production en Occitanie
La société Nervures passe de la fabrication de voiles de parapente et de parachute à la production de masques de protection.
© Nervures

France Signalétique se lance dans les vitres de protection pour commerces

Spécialisée dans la conception et la fabrication d'enseignes et signalétiques intérieures et extérieures, France Signalétique (15 salariés, 1,6 million d'euros de chiffre d'affaires) a repositionné en quelques jours son atelier d'Escalquens, près de Toulouse (Haute-Garonne) dans la production de vitres de protection en PVC, PMMA ou polycarbonate pour les comptoirs de commerces. "Nous avons les machines et les matériaux nécessaires. Nous sommes en capacité de produire 80 unités par jour", assure Franck Dugand, président de la société, qui s'est engagé à commercialiser ces produits à prix coûtant.


© France Signalétique 

Manufacture Regain livre des masques en textile aux pompiers

Spécialiste des pull-overs, vêtements professionnels et uniformes, Manufacture Regain (33 salariés, 5,5 millions d'euros de chiffre d'affaires), basée à Labruguière (Tarn), qui réalise des produits très techniques pour les sapeurs-pompiers, s'est très vite mobilisée pour leur fabriquer des masques de protection, proposés gratuitement. "Nous utilisons de la toile dédiée normalement aux renforts des pulls d'uniformes et un non-tissé pour faire office de filtre", précise Laurent Brunas, président de la PME tarnaise. L'atelier, qui tourne au ralenti avec une quinzaine de salariés, prévoit de produire entre 500 à 700 masques par jour.

Nervures convertit l'ensemble de son atelier dans les masques barrières

Concepteur et fabricant de voiles de parapente et de parachute, la société Nervures (15 salariés, 750 000 euros de chiffre d'affaires), basée à Soulom (Hautes-Pyrénées) s'est illustrée dernièrement par le contrat signé avec Airseas pour la production de voiles géantes pour la traction de navires marchands. Crise sanitaire oblige, toutes ses activités sont suspendues, mais la société a décidé de rester en activité et de se consacrer à la production de masques barrières en tissu pour les services à la personne et les personnels municipaux ou départementaux de son territoire. 30 000 pièces sont déjà en commande.


© Nervures

eMotion Tech met au point une visière de protection grâce à l'impression 3D

La société eMotion Tech basée à Toulouse en Haute-Garonne (12 salariés, 1,5 million d'euros de chiffre d'affaires), qui a mis au point en 2019 un modèle d'imprimante 3D professionnelle made in Occitanie, a décidé de mobiliser cinq de ses machines pour développer un nouveau concept de visières de protection pour les personnels des hôpitaux. "Il s'agit de visières en TEPG à utiliser en complément des masques chirurgicaux pour assurer une protection du visage et du cou", précise Franck Liguori, co-fondateur de la société. Un premier lot de 50 unités a permis de valider le concept. La production devrait passer progressivement à 300 visières par jour.

Les Laboratoires Jérodia proposent du gel hydroalcoolique enrichi aux huiles essentielles

La recette avait été mise au point en 2009 au moment de l'épidémie de H1N1. Les Laboratoires Jérodia (188 salariés, 24 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019), spécialisés dans la production de cosmétiques certifiés bio d'origine naturelle, viennent de relancer la production de gel hydroalcoolique dans leur usine de Caillac (Lot).

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte