Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Un centre de traitement des vieux trains s'installe dans la Sarthe

, , ,

Publié le

Le projet, conduit par la SNCF avec des prestataires externe, vise une capacité de 250 voitures passagers par an.

Un centre de traitement des vieux trains s'installe dans la Sarthe © Luca Xavier Bozzo - Flickr - C.C.

Le Technicentre Pays de la Loire de la SNCF installe à Arnage, près du Mans (Sarthe), un centre de traitement des voitures radiées. Le site choisi dispose d'un bâtiment de 100 mètres de long permettant de travailler sur quatre wagons à la fois. Plusieurs centaines de milliers d'euros seront investis pour l'équiper en outillages portatifs, vérins de levage, manipulateurs de fenêtres…

Les opérations de désamiantage seront confiées à un prestataire qui devra construire un bâtiment d'environ 1 200 mètres carrés, un investissement d'1 million d'euros. L'activité a débuté avec 10 salariés de la SNCF, effectif qui sera doublé à terme tandis que le prestataire emploiera également 20 personnes. L'équipe SNCF se chargera du démantèlement des aménagements intérieurs (siège, vitres, luminaires, fluides…) et organisera le réemploi des pièces utilisables. Un prestataire, professionnel du ferraillage, devrait être choisi pour la découpe et l'évacuation des caisses.

Le process, dans son ensemble, devrait être en place à la mi-2013. Le site disposera alors d'une capacité de 250 unités par an sur les 2 500 voitures en fin de vie à traiter sur l'ensemble du territoire. Ce centre permet de réinjecter de l'activité pour compenser l'extinction programmée des ateliers SNCF du Mans.

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle