Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus

Adrien Cahuzac | | | |

Publié le

Lancer le diaporama
Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Sur un terrain de 118 hectares, le site du Loiret emploie 450 personnes dans 125 000 m2 de bâtiments. C’est une des quatre usines que possède Georgia Pacific en France. "Elle fabrique à la fois des bobines mères de papier (capacité de 150 000 tonnes par an) qui seront transformées à Gien ou envoyées vers d’autres sites et des rouleaux de papiers toilettes et essuie-tout finis (55 000 tonnes par an)", explique Bruno Voisin, le directeur du site.

Photo 1/10 @

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Les balles de pâte à papier, qui serviront à faire des bobines mères dans l’usine, sont stockées dans un hangar attenant à l’usine. Ce sont soit des fibres longues, provenant de résineux du Canada ou de Scandinavie ou des fibres courtes, provenant de feuillus d’Indonésie ou du Brésil, qui donnent la douceur au produit fini.

Photo 2/10 @

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Acheminées sur un tapis roulant, les balles de pâte à papier sont mélangées à de l’eau (provenant de la Loire toute proche) dans des pulpeurs, pour donner naissance à de la ouate de cellulose.

Photo 3/10 @

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Après avoir été égouttée, pressée et séchée, la ouate de cellulose fabriquée est transformée dans 3 machines à papier pour fabriquer les bobines mères de papier. L’atmosphère est humide, comme en témoigne la photo.

Photo 4/10 @

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Une fois fabriquées, les bobines mères sont soit utilisées en interne pour fabriquer du papier toilette et des essuie-tout, soit envoyées vers d’autres usines du groupe, qui ne possèdent pas cette technologie.

Photo 5/10 @

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Selon un procédé breveté que le groupe ne souhaite pas montrer en photo, les Aqua Tube sont fabriqués dans une mandrineuse. "Nous avons dû réaliser de nombreuses modifications dans les machines pour fabriquer l’Aqua Tube, car le carton, de par sa nouvelle composition, se comporte différemment avec la colle utilisée", explique Bruno Voisin, le directeur de l’usine de Gien.

Photo 6/10 @

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Après avoir reçu des motifs selon un procédé de gaufrage, le papier toilette reçoit son mandrin (ou tube) dans une bobineuse avant d’être découpé en rouleaux. "Depuis cet été, l’usine ne fabrique plus que des mandrins Aqua Tube pour le papier toilette. Seuls les essuie-tout ont encore droit à un mandrin en carton classique", souligne Bruno Voisin. Seules deux usines en France, Gien et Kunheim (Haut-Rhin) fabriquent les Aqua Tube.

Photo 7/10 @

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Les rouleaux de papier toilette sont ensuite conditionnés automatiquement en fonction de leur marque, Lotus (double épaisseur) ou Moltonel (épaisseur triple), puis sont acheminés dans de gigantesques convoyeurs. Deux millions de rouleaux de papier (toilette et essuie-tout) sont fabriqués et emballés chaque jour.

Photo 8/10 @

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Selon leurs spécificités, les packs de papier toilette sont regroupés (le plus souvent par huit comme sur la photo) pour recevoir un emballage secondaire, avant l’étape ultime de palettisation.

Photo 9/10 @

Les secrets de fabrication du papier toilette Lotus
Durant cinq ans, une dizaine de chercheurs a travaillé dans les laboratoires de R&D du groupe à Kunheim (Haut-Rhin) pour développer l’Aqua Tube. "L’idée a germé du service marketing pour essayer de répondre aux attentes des consommateurs", explique Rémy Ruppel, le vice-président R&D France. "Il y a eu deux ans de développement technique en interne et avec nos fournisseurs, pour trouver les bons ingrédients" ajoute-t-il, en soulignant qu’il s’agit d’une "innovation 100 % française", qui est commercialisée progressivement dans toute l’Europe.

Photo 10/10 @

Image Suivante

Révolution dans l’univers du papier toilette ! Le groupe américain Georgia Pacific (Lotus, Moltonel, Okay…), dont les activités européennes ont fait l'objet, à la mi-novembre, d'une proposition de rachat par le suédois (SCA), a réussi à innover dans un secteur endormi depuis des dizaines d’années ! Après cinq ans de recherche et le dépôt de 5 brevets, le leader du marché français du papier toilette a mis au point cet été un tube (ou mandrin) biodégradable à base d’amidon. Directement jetable dans la cuvette des toilettes, l’AquaTube est proposé sur les marques Lotus et Moltonel uniquement. Georgia Pacific a accepté de nous ouvrir les portes de son usine de Gien (Loiret) où sont fabriqués les papiers toilettes Aqua Tube. Reportage d'Adrien Cahuzac. Photos : Georgia Pacific.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle