Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité

Olivier Cognasse

Publié le

Signatures de contrats et partenariats et présentation des innovations dans le monde de la mobilité. Transports publics 2016, le salon européen de la mobilité, est le grand raout des constructeurs et opérateurs de transport. A la porte de Versailles, à Paris, le véhicule autonome semble avoir damé le pion aux grandes avancées du bus électrique. Et cocorico, la France est pour une fois en avance avec deux start-up qui développent un véhicule pour le transport collectif sans conducteur : Navya et Easymile.

Lancer le diaporama
[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
Le Ministre déclare forfait. La CGT est venue en petit comité pour perturber l’inauguration de Transports publics 2016, le salon de la mobilité européenne. Une ambiance bon enfant au rythme des sifflets et des arrêts émerveillés devant le stand Mercedes. Suffisant pour que le secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Alain Vidalies, déclare forfait… Ils sont repartis sereinement après leur petit défilé dans les allées du salon.

Photo 1/10 @Olivier Cognasse

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
La RATP franchit la Muraille de Chine.

Photo 2/10 @Olivier Cognasse

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
Un bus chinois dans les rues de la Capitale dès septembre 2016. A partir de septembre prochain, la RATP va tester un bus BYD sur deux lignes dans Paris intramuros (21 et 147). Ce bus de 12 mètres de long à charge lente n’est qu’une des solutions que la RATP compte tester avant de lancer son appel d’offres pour renouveler son parc de 4 500 bus qui doit devenir à 80% électrique et à 20% au biogaz. BYD serait prêt à fabriquer ses bus en Europe et même en France… Affaire à suivre.

Photo 3/10 @Olivier Cognasse

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
Un trambus nommé Van Hool. L’entreprise belge Van Hool montre dans un décor très sobre son tram-bus électrique. En fait, un bus articulé de 18,61 mètres de long (il existe aussi dans une version de 24 mètres) avec une capacité de 117 passagers et une autonomie de 120 km. Et seulement 2,5 tonnes de batteries. Une prouesse liée au système de biberonnage.

Photo 4/10 @Olivier Cognasse

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
Le biberonnage pour BHNS de PVI. Le constructeur français PVI a présenté sa nouvelle solution basée sur le principe du biberonnage – recharge rapide pendant le service en station et au terminus –destinée notamment aux bus articulés de grandes capacités (18 et 24 mètres). Watt System permet un chargement de 80% de la batterie en 5 minutes au terminus de la ligne. Une solution indispensable pour de tels bus qui embarquent 3 tonnes de batteries (il en faudrait le double pour assurer un service complet).

Photo 5/10 @pvi

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
Mercedes présente sa voiture concept autonome. Le groupe Daimler a attiré les visiteurs avec sa voiture électrique autonome FO15. Un concept qui doit préfigurer la ville de demain. En effet, les bus Citaro E-cell seront équipés dès 2018.

Photo 6/10 @Olivier Cognasse

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
Easymile, la start-up de Ligier et Robosoft. La France a le privilège de disposer des deux seules entreprises qui développent actuellement des véhicules autonomes destinés au transport collectif. Easymile est une start-up créée en 2014 par Ligier et Robosoft. Elle produit un véhicule dans l’usine de Ligier à Vichy (Allier).

Photo 7/10 @Olivier Cognasse

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
Navya roule pour EDF et les opérateurs français. La start-up Navya fait rouler depuis avril 6 navettes sur le site nucléaire EDF de Civaux (Vienne) pour transporter le personnel. La flotte est exploitée par Transdev. Cette navette est également utilisée par les suisses Carpostal et la RATP vient d’en acquérir une. L’usine est basée en région lyonnaise.

Photo 8/10 @Olivier Cognasse

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
La 3D pour vendre la plate-forme Omneo de Bombardier. Plutôt inquiet, le nouveau président de Bombardier France, Laurent Bouyer, évoque

Photo 9/10 @Bombardier France

[Diaporama] Le véhicule autonome, star du Salon européen de la mobilité
Poma et WWF mettent un panda dans le transport urbain. Le numéro mondial du transport urbain par câble, le français Poma, vient de signer un partenariat avec WWF pour accompagner ce mode de transport dans la mobilité urbaine. Il permet de désenclaver des quartiers comme à Medellin en Colombie. Mais Poma est également associé à la tour d’observation de Brighton (Royaume-Uni) d’une hauteur de 162 mètres de haut qui sera inaugurée en juillet prochain. Le système par câble permet de transporter 200 passagers vers le sommet (138 mètres) dans une capsule.

Photo 10/10 @Olivier Cognasse

Image Suivante

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle