20 ans après… l’histoire mouvementée du tunnel sous la Manche

Olivier Cognasse | | |

Publié le

Lancer le diaporama
20 ans après… l’histoire mouvementée du tunnel sous la Manche

Le 12 février 1986, le président de la République française François Mitterrand et le Premier ministre britannique Margaret Thatcher signent le traité de Canterbury, qui prévoit la construction et l’exploitation par des sociétés concessionnaires d’une liaison fixe transmanche. Trois semaines plus tôt, ils avaient annoncé que le projet Eurotunnel était retenu.

Photo 1/8 @AFP

20 ans après… l’histoire mouvementée du tunnel sous la Manche

Le 1er décembre 1990, les ouvriers Philippe Cozette et Graham Fagg se rejoignent avec leur drapeau au point de jonction des deux tunneliers dans le tunnel de service à 15,6 km des côtes françaises. Les travaux avaient commencé le 15 décembre 1987. Le 10 décembre 1993, TransManche Link (TML) livre l’ouvrage à Eurotunnel

Photo 2/8 @AFP

20 ans après… l’histoire mouvementée du tunnel sous la Manche

Le 6 mai 1994, la reine d’Angleterre, Elizabeth II et le président de la République française, François Mitterrand, inaugurent officiellement le tunnel sous la Manche. Ils mettent fin à l’isolement du Royaume-Uni qui est enfin rattaché à l’Europe. Le premier projet d’un tunnel remonte à 1802 avec l’ingénieur des Mines, Albert Mathieu-Favier.

Photo 3/8 @AFP

20 ans après… l’histoire mouvementée du tunnel sous la Manche

Les deux chefs d’Etat embarquent dans la Rolls Royce de la reine Elizabeth II au terminal France de Coquelles à bord du Shuttle à destination du terminal anglais Cheriton. Depuis, 330 millions de passagers sont passés sous la Manche, ainsi que 65 millions de véhicules et 300 millions de tonnes de fret.

Photo 4/8 @AFP

20 ans après… l’histoire mouvementée du tunnel sous la Manche

Le 20 janvier 1996, l’incendie d’une navette pour poids lourds s’est déclaré dans le tunnel sud à 17 km de l’entrée française. Ce tunnel ne sera de nouveau opérationnel qu’en décembre 1996. Plus récemment, d’autres incendies ont eu lieu en 2008 et 2012. Et en décembre 2009, le froid a engendré des pannes électriques des rames Eurostar dans le tunnel, forçant des milliers de voyageurs à évacuer.

Photo 5/8 @AFP

20 ans après… l’histoire mouvementée du tunnel sous la Manche

Eurotunnel a longtemps été synonyme de fiasco financier, provoquant la colère de petits porteurs. L’action est présentée lors de l’introduction en Bourse, en 1987, comme un placement sûr pour les 750 000 petits porteurs. Le cours était de 8,65 euros. En mai 1994, Eurotunnel ne vaut déjà plus que 4,61 euros… et la descente aux enfers va se poursuivre. Le groupe subit deux plans de restructuration financière (1997 et 2007). En 2006, il obtient une réduction de 54 % de sa dette, qui passe de 9,1 à 4,24 milliards d’euros. Mais il ne tarde pas à enregistrer ses premiers bénéfices. En 2013, son chiffre d’affaires a atteint 1,092 milliard d’euros (+ 12 % par rapport à 2012) avec un résultat après impôts de 101 millions d’euros.

Photo 6/8 @AFP

20 ans après… l’histoire mouvementée du tunnel sous la Manche

Plus de 10 millions de passagers ont pris l’Eurostar en 2013. Un record, qui reste très en deçà des 30 millions de voyageurs prévus à l’origine du tunnel… Les navettes pour passagers ont transporté 2 481 167 voitures et 64 507 autocars. 350 à 400 trains empruntent chaque jour le tunnel.

Photo 7/8 @Jacky Lannoy

20 ans après… l’histoire mouvementée du tunnel sous la Manche

Le marché des camions a baissé de 7 % en 2013 avec 1 362 849 camions transportés par navettes ferroviaires. L’activité des trains de marchandises a augmenté de 10 % avec 2 547 trains, mais on est loin des objectifs initiaux. En 2013, seuls sept trains de marchandises circulaient chaque jour contre 30 à 40 prévus à l’ouverture du tunnel. Le groupe franco-britannique Eurotunnel s’est engagé à baisser jusqu’à 50 % ses tarifs sur le fret ferroviaire avec l’objectif de doubler le trafic dans les cinq années à venir.

Photo 8/8 @DR

Image Suivante

Les images de l’inauguration du tunnel sous la Manche, le 6 mai 1994, semblent appartenir à une autre époque. La reine d’Angleterre, Elizabeth II et le président de la République française, François Mitterrand, avaient scellé le rattachement du Royaume-Uni à l’Europe. Après bien des vicissitudes, l’Eurotunnel est aujourd’hui une affaire qui roule. Pourtant, entre la ruine des petits actionnaires et quelques incidents mémorables, les vingt premières années du tunnel sous la Manche n’ont pas été d’une mer d’huile. Ce tunnel de 50,5 kilomètres a transporté 330 millions de personnes et 300 millions de tonnes de fret.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte