Le CES va encore faire rêver

Patrice Desmedt

Publié le

Lancer le diaporama
Le CES va encore faire rêver
Google persiste et signe et continue de croire dans son service de télévision, soutenu par plusieurs grands fabricants. LG, Samsung et Vizio rejoignent Sony. LG qui rivalise avec ses principaux concurrents, comme les Samsung séries 8000 et 9000, avec des haut de gamme LED de très grande taille, comme le LW9500 (480 Hz, 140 ou 152 centimètres).

Photo 1/8 @D.R. - LG

Le CES va encore faire rêver
Le tassement du marché des appareils photo numérique ne décourage pas les fabricants, qui lancent des brassées de modèles. Vingt-trois modèles pour le seul Fujifilm, de l’ultra compact au bridge haut de gamme, comme le HS30EXR avec son zoom 30 et sa vidéo HD 3D.

Photo 2/8 @

Le CES va encore faire rêver
La suprématie d’ARM dans le domaine des tablettes et des smartphones a de quoi irriter Intel. Chez LG et Samsung, des smartphones sous Android sont attendus avec la version basse consommation de l’Atom, en architecture SoC (system on chip).

Photo 3/8 @

Le CES va encore faire rêver
Logitech continue d’innover dans le domaine des systèmes de pointage. La Cube est une mini-souris à surface tactile, avec un système de pilotage de diaporama jouant sur la position de la souris. Elle inclut le système de Unifying de la marque, pour la connecter sans fil à d’autres dispositifs Logitech.

Photo 4/8 @

Le CES va encore faire rêver
Sony veut rivaliser dans le domaine des smartphones haut de gamme avec de nouveaux modèles Xperia sous Android. Le "Nozomi" serait équipé d’un processeur double cœur à 1,5 GHz, soit plus puissant que celui utilisé dans la plupart des tablettes, un objectif 12 megapixels et un écran de 4,3 pouces HD (1280 x 720). Mais Sony pourrait également annoncer un smartphone sous Windows Phone.

Photo 5/8 @

Le CES va encore faire rêver
Le processeur ZMS-40 de Ziilabs est probablement le plus puissant des designs ARM, grâce à ses quatre cœurs A9 à 1,5 GHz et un processeur graphique OpenGL (pour l’accélération graphique) et Open CL (pour accélérer les calculs). En attendant les réponses de nVidia, TI et Qualcomm...

Photo 6/8 @

Le CES va encore faire rêver
Au CES, comme à la Funkaustellung de Berlin, la guéguerre du "plus grand écran du monde" est une tradition. En course, le LC-70LE835 de Sharp, un modèle "Full LED" (rétroéclairage sur toute la surface de la dalle) de 177 centimètres de diagonale. Il est, bien sûr, 3D et connecté, et utilise la technologie Quattron+ de Sharp, qui utilise un quatrième pixel jaune pour un meilleur rendu des couleurs. Son prix sera de l’ordre de 5 000 euros.

Photo 7/8 @

Le CES va encore faire rêver
Toute ressemblance avec un produit déjà existant arborant un fruit croqué n’est certainement pas le fruit du hasard. Eclipsés pendant plusieurs années par le succès des netbooks, leurs petits frères d’entrée de gamme, les ultra-portables font un retour en force, affublé d’une nouvelle appellation : les ultrabooks. Fins, légers, performants et agréables à regarder, ils sont aussi à peine moins cher que leur modèle, le Macbook Air. Tous les grands constructeurs ont leur ultrabook sous Windows 7.

Photo 8/8 @

Image Suivante

Le Consumer Electronics Show (CES) ouvre ses portes mardi 10 janvier à Las Vegas. L’une des principales grand-messes de l’électronique grand public est toujours l’occasion de sentir les tendances et découvrir une masse de nouveautés. En l’absence d’Apple, qui snobe ce type de manifestation, les téléviseurs connectés et 3D, les ultrabooks et les tablettes Android pourront se pousser du col. Moins visible mais bien présente, la bataille entre Intel et ARM fait rage.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte