Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images

Gaëlle Fleitour | |

Publié le

Lancer le diaporama
De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images

BASF est fondé en 1865 à Ludwigshafen,dans le Land de Rhénanie-Palatinat (sud-ouest de l’Allemagne). Son sigle signifie "Fabrique badoise d’aniline et de soude". Sa spécialité est alors de produire des colorants dérivés du goudron, grâce à un procédé de récupération de sous-produits de la gazéification du charbon. Aujourd'hui, le site s’illustre par son immense vapocraqueur, qui s’étend sur l’équivalent de 13 stades de football pour produire de l’éthylène et du propylène.

Photo 1/15 @BASF - The Chemical Company

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images

A la fin du 19e siècle, les chimistes de BASF sont les premiers à synthétiser le bleu de méthylène, puis l’indigo. Le groupe investit massivement pour être capable de produire industriellement ce dernier et devient un fournisseur clé des teintures textiles. Dans les années 1960, l’indigo connaît une renaissance grâce à une nouvelle tendance : le "blue jean".

Photo 2/15 @BASF SE

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images
A la grande époque du charbon, BASF s’empare en 1907 avec ses confrères Bayer et AGFA d’une mine, Auguste Victoria, à Marl, en Rhénanie-du-nord-Westphalie. Ils sécurisent ainsi une source d’énergie, qui est aussi leur principale matière première. En 1991, elle est cédée à un autre groupe allemand, Ruhrkohle AG.

Photo 3/15 @Wolfgang Schubert [GFDL]

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images
Comme pour de nombreux chimistes, les deux guerres mondiales sont des périodes bien sombres de l’histoire du groupe. En 1914, le groupe contribue à l’effort de guerre allemand : son ammoniac est transformé en acide nitrique, base de la poudre à canon et de puissants explosifs, tandis que le chlore et le phosgène sont utilisés comme armes chimiques par les armées. En 1918, le siège de BASF est occupé par les troupes françaises.

Photo 4/15 @Hermann Rex

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images

En 1925, les six principaux chimistes allemands, dont BASF, Hoechst et Bayer, fusionnent pour former IG Farben, qui sera dissous en 1952. En utilisant la technologie de haute pression, le groupe génère en 1927 du carburant synthétique à partir de l’hydrogénation du charbon. Durant l’hiver particulièrement rude de 1928, il lance le premier antigel pour voitures : le Glysantin.

Photo 5/15 @BASF SE

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images
Deux chimistes de BASF, récompensés par le Prix Nobel en 1931, réalisent la première synthèse d’ammoniac à partir d’azote et d’hydrogène. Les premiers réacteurs sont construits. Le groupe se lance dans l’agrochimie et devient un des spécialistes des fertilisants (Nitrophoska en 1926, Floranid en 1961...). BASF est aujourd'hui capable de produire 875 000 tonnes annuelles d’ammoniac au siège de l’entreprise.

Photo 6/15 @BASF SE

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images
En 1932, IG Farben s’associe à l’équipementier électronique allemand AEG pour développer un système d’enregistrement sur bande magnétique. Les 50 000 premiers mètres de bandes sont produits en 1934. Un an plus tard, le premier magnétophone est présenté au public au "Radio Fair" de Berlin. BASF se dote alors une usine dédiée, près de Kehl, dans le Bade-Wurtemberg.

Photo 7/15 @BASF SE

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images
En 1949, BASF se lance dans une nouvelle activité avec son premier herbicide, U46, utilisé dans les cultures céréalières. Il se renforce dans la protection des plantes en rachetant ensuite l’activité herbicide du chimiste Sandoz. En 1990, il sort un nouveau type de fongicide, Brio, contre le mildiou, grâce à une nouvelle classe d’ingrédients actifs, les strobilurines.

Photo 8/15 @BASF SE

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images
En 1951, le chimiste introduit avec Styropor un nouveau type de plastique : le polystyrène expansé. Ce matériau, constitué à 98% d’air, est toujours utilisé pour isoler les toits et murs des habitations et bâtiments. BASF présente en 1998 son petit frère : Neopor, un alliage de styrène et de graphite de granit, 30% plus isolant.

Photo 9/15 @BASF - The Chemical Company

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images

BASF s’empare du laboratoire pharmaceutique allemand Nordmark-Werke en 1968. Il étend ses activités pharmaceutiques avec l’acquisition en 1975 de Knoll et produit alors aussi bien des médicaments que des ingrédients actifs (comme l’ibuprofène, en photo), de la chimie fine… En 2001, il revend les activités pharmaceutiques à une big pharma, le laboratoire américain Abbott.

Photo 10/15 @BASF SE

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images
En 1987, BASF développe un process biotechnologique pour produire des vitamines B2 (utilisées dans la nutrition humaine et animale), remplaçant ainsi la synthèse chimique. En s’emparant de l’activité du japonais Takeda, il devient le deuxième plus grand fabricant de vitamines au monde. Et produit toujours une molécule identique à la beta-carotene, qui sert de source de vitamine A dans les jus de fruits multivitaminés.

Photo 11/15 @BASF - The Chemical Company

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images

En 2005, l’industriel allemand s’offre l’activité de chimie pour l’électronique de son compatriote, le laboratoire Merck. Il se renforce ainsi dans ce segment tiré par la croissance des marchés des semi-conducteurs et des écrans plats. BASF ouvre son premier centre de recherche sur les nanotechnologies en Asie.

Photo 12/15 @BASF - The Chemical Company

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images
BASF réalise la plus grosse acquisition de son histoire en croquant en 2006 le fabricant américain de catalyseurs Engelhard, à l’issue d’une OPA hostile de plus de 4 milliards d’euros. L’opération permet à l’allemand de se positionner sur cette activité très sollicitée par l’industrie automobile et de gagner du terrain dans les pigments de spécialité.

Photo 13/15 @Rain Creative FZ

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images
Face aux enjeux de développement durable et d’efficacité énergétique, le groupe poursuit ses recherches dans les matériaux d’isolation. En 2013, il lance Slentite, un polyuréthane pour la construction et la réfrigération.

Photo 14/15 @BASF - The Chemical Company

De 1865 à nos jours, l'histoire de BASF en images

Avec plus de 112 000 employés, six méga sites de production (dont Ludwigshafen reste le plus gros) et près de 380 sites de production dans le monde, BASF est le numéro un de l’industrie chimique. En 2013, il a réalisé un chiffre d’affaires de 74 milliards d’euros.

Photo 15/15 @BASF SE

Image Suivante

Jeudi 4 décembre, le leader mondial de la chimie BASF organisait une grande conférence de presse pour annoncer son 150e anniversaire, qui sera célébré en grande pompe en son siège de Ludwigshafen le 23 avril 2015. L’occasion de redécouvrir les temps forts de l’histoire du groupe allemand en quinze photos.

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle