Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[En images] Plongée dans Thassalia, la première centrale de thalassothermie de France

Aurélie Barbaux |

Publié le

A Marseille, Engie déploie le premier réseau de chaleur et de froid à base d’énergie marine sur le nouveau quartier Euromed 1.

Lancer le diaporama

Dans le port, le centre Thassalia, inauguré en octobre 2016, puise à 7 mètres de profondeur de l’eau de mer à 12°C l’hiver et 20°C l’été, puis la rejette dans le port avec un différentiel de 5°C. Cette eau est refroidie à 5°C pour alimenter les systèmes de climatisation. La chaleur dégagée par cette opération est utilisée pour chauffer l’eau à 60°C, afin d'alimenter un réseau de chaleur parallèle. Privée (60% Cofely et 40% ClimEspace, deux filiales d’Engie), la centrale a nécessité un investissement de 35 millions d’euros, dont 7 millions d’aides de l’Ademe, de collectivités locales et de l’Europe. Elle affiche une puissance totale de 20 MW en froid et 20 MW en chaud, soit suffisamment pour alimenter un quartier de 500 000 à 600 000 m². Déjà un tiers des bâtiments éligibles est raccordé et un autre tiers est contractualisé. Le concurrent Dalkia, filiale d’EDF, a un projet similaire de thalassothermie sur le quartier Euromed 2 mais avec une approche technologique différente. La production de froid et de chaleur serait réalisée chez les clients, et non de manière centralisée comme à Thassalia.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle