Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

Pauline Ducamp | |

Publié le

Lancer le diaporama
Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

Arrivé en 2009 à la tête du groupe, cet ancien dirigeant de la sidérurgie a hérité d’une mission de restructuration du groupe. Perçu comme un "liquidateur" par une partie des salariés, Philippe Varin assume pleinement la stratégie d’internationalisation et de montée en gamme amorcée par son prédécesseur, Christian Streiff. Homme très politique, il s’est entouré de cadres dirigeants issus de l’aéronautique. Un moyen d’importer dans l’automobile les bonnes pratiques du secteur ?

Photo 1/9 @D.R.

Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

Principal actionnaire de PSA, la holding familiale FFP est sous le feu des projecteurs dans la gestion du dossier PSA. Analystes comme syndicats reprochent à la famille Peugeot des erreurs de stratégie, une alliance trop tardive avec GM et une omniprésence dans l’entreprise. En fin tacticien, le "chef de famille", Thierry Peugeot, sort du silence pour répondre dans les colonnes du Figaro le 20 juillet 2012 aux attaques du gouvernement. Sa ligne de défense : la famille s’est toujours montré attachée au ‘Made in France’, au point de tarder à internationaliser le groupe.

Photo 2/9 @D.R. - PSA

Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

L’ancien député de la Saône-et-Loire avait préparé son arrivée au gouvernement par une série d’entretiens avec les grands patrons du secteur automobile, donc Carlos Ghosn. Le ministre du redressement productif a pris à bras le corps le dossier PSA et plus largement celui de la filière automobile. Il doit cependant composer avec des finances publiques peu extensibles pour mettre en œuvre son action. Les leviers apparaissent aussi limités sur PSA, entreprise 100% privée. Son caractère engagé peut lui permettre de faire bouger les lignes.

Photo 3/9 @Luc Pérénom - L'Usine Nouvelle

Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

Ce représentant étiqueté extrême-gauche incarne le conflit autour du site PSA de Seine-Saint-Denis. C’est lui qui a dévoilé la note secrète de PSA prévoyant dès 2011 la fermeture de l’usine. Il accule depuis la direction. Sa position est ferme : PSA ne peut pas fermer Aulnay-sous-Bois. Jugé fin stratège et très politique, le syndicaliste CGT n’a pas forcément les moyens de ses ambitions. Les autres syndicats, dont l’instance maison la SIA, sont sur une ligne négociatrice, pour assurer le maximum d’emplois aux 3000 salariés, avec ou sans le site de production de PSA.

Photo 4/9 @Thomas Samson - AFP

Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

Le Syndicat Indépendant de l’Automobile a été fondé à la fin des années 60 pour défendre les salariés sur des problématiques de terrain, ancrées dans les usines. Aujourd’hui majoritaire sur différents sites, il est incarné à Aulnay-sous-Bois par Tanja Sussest. La jeune femme défend avant tout l’emploi des 3000 salariés de l’usine, même si elle s’oppose pour le moment à sa fermeture. Si elle appelle à une première AG le 11 septembre 2012, au coté de la CGT, le mot d’ordre du SIA reste la concertation et le dialogue pour reclasser tous les salariés. La CFE-CGC est sur une ligne équivalente. Le syndicat des cadres craint qu’un mouvement trop dur entrave le reclassement des salariés et rendent moins attractifs le site.

Photo 5/9 @Capture video Aulnay libre

Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

L’élu socialiste Gérard Ségura bataille depuis un an pour éviter la fermeture du site de production de Seine-Saint-Denis et ne lésine pas sur les moyens. Le maire d'Aulnay a menacé PSA d’expropriation si le constructeur n’incluait pas les collectivités locales dans les discussions. 400 salariés du site habitent à Aulnay et environ 10000 emplois indirects dépendraient du site. S’il veut encore croire à la poursuite de l’assemblage de véhicules, Gérard Ségura souhaite l’arrivée de nouvelles activités sur le site. Le chômage touche 18% des habitants de la ville.

Photo 6/9 @D.R.

Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

L’élu d’Ille-et-Vilaine est en première ligne avec son collègue d’Aulnay-sous-Bois, en Seine Saint-Denis : 1400 emplois seront supprimés sur le site PSA installé sur sa commune. Philippe Bonnin est un proche du ministre de l’Economie Pierre Moscovici. Il a mené le livre blanc de l’ACSIA (Association des Collectivités de Sites d’Industrie Automobile), boite à idées pour relancer l’industrie automobile française.

Photo 7/9 @D.R.

Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

Cet ingénieur des Mines (comme Philippe Varin) a été mandaté par Arnaud Montebourg  pour la rédaction d'un rapport sur la situation de PSA. Très attendu, le document, dont la remise a été programmée au 31 juillet 2012, a vocation à faire la lumière sur la situation financière de PSA et sur la stratégie industrielle du constructeur automobile. Ce rapport doit ensuite servir de base de négociations entre le gouvernement et le constructeur. Emmanuel Sartorius serait alors de nouveau mandaté par Arnaud Montebourg, mais cette fois pour les tractations.

Photo 8/9 @D.R.

Qui sont les principaux protagonistes du dossier PSA ?

La région franciilienne mène actuellement des concertations pour proposer des solutions de reconversion au site d’Aulnay-sous-Bois. Le pôle Mooveo mais aussi la Fédération des Industries de la Mécanique sont consultés pour un état des lieux des entreprises qui pourraient s’implanter à Aulnay et reprendre des salariés de PSA. Mais plus largement, le mot d’ordre est de soutenir l’industrie, notamment en petite couronne, tout en misant sur des activités d’avenir dans l’automobile. Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale et ancien président du conseil général de Seine-Saint-Denis, pèse également de tout son poids dans les discussions.

Photo 9/9 @D.R.

Image Suivante

Le 12 juillet 2012, le constructeur automobile PSA annonçait son plan marqué par 8000 suppressions de postes. Aulnay-sous-Bois étant le site le plus touché. Depuis, défenseurs et détracteurs de ce plan s’affrontent par médias interposés. Rappel du rôle et de l’implication de chacun alors que PSA présente ce 25 juillet le détail de ses mesures d'économies.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle