De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin

Pauline Ducamp |

Publié le

Lancer le diaporama
De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
Les SUV et autres 4X4 ont la côte en Chine. Mercedes a ainsi présenté la version restylée du G500 et Porsche a dévoilé en première mondiale le Cayenne GTS avec un V8 de 420ch. Le Chinois BAIC surfe sur cette vague avec le B40V. Treuil à l’avant et roue de secours extérieure complètent son allure de baroudeur.

Photo 1/10 @

De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
Les Chinois customisent beaucoup leurs voitures. Ils sont nombreux à arborer un couvre-volant. La marque Lifan, basée à Chongqing, a habillé sa citadine 520 en total look Eurodisney : les sièges sont à l’effigie de Mickey et le couvre-volant porte le nom de Minnie. De quoi relancer la carrière de ce modèle sorti en 2005.

Photo 2/10 @

De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
C’est l’un des modèles les plus photographiés du salon. Ce petit SUV concept préfigure déjà une version de série, dans les traces des Range Rover Evoque et Nissan Juke. Ca tombe bien, SAIC, le propriétaire de MG, s’est largement inspiré de ces deux modèles pour les lignes de l’Icon, au niveau des phares comme de la ligne de toit.

Photo 3/10 @

De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
Les autorités chinoises s’alignent sur les normes environnementales européennes et américaines. Elles ont récemment annoncé qu’en 2020, elles voulaient voir 5 millions de véhicules électriques et plug-in hybrides sur les routes. La marque Shanghai a elle misé sur une berline à hydrogène, n’émettant aucune émission de CO2.

Photo 4/10 @

De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
S’ils aiment les SUV, les Chinois préfèrent le van pour le business. GMC Premier ou son concurrent chinois ZOEMO proposent des véhicules tout en cuir, avec table en bois précieux, fauteuils de bureau et écran plat. Le must : les rideaux à ponpons et le plafond agrémenté de dizaines de petites lampes, figurant un ciel étoilé.

Photo 5/10 @

De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
Autre must de l’automobile à la chinoise, la limousine. Ici le spécialiste de la transformation Star Custom a joué avec une Rolls-Royce pour en faire un navire-amiral du bling-bling. Le Salon de Pékin fait la part-belle aux préparateurs, comme AC Schnitzer, installés juste à côté des marques de luxe comme Ferrari ou Maserati.

Photo 6/10 @

De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
Le constructeur de luxe britannique expose sur le salon une collection aux couleurs chinoises. Teintes de carrosserie inédites et broderies dragon sur les appuie-tête habillent cette DBS Volante. Petite touche supplémentaire : l’habitacle est en cuir rouge, un coloris porteur de chance pour les (automobilistes) Chinois.

Photo 7/10 @

De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
Geely progresse petit à petit sur la scène automobile mondiale. La marque du Hangzhou dispose déjà d’une usine en Egypte et expose à Pékin sa version du célèbre cab londonien, le TX4. Le véhicule est badgé "London Taxi Company" mais ne sera pas réservé aux Britanniques. Geely compte exporter depuis la Chine ce modèle dans toute l’Europe.

Photo 8/10 @

De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
Les autorités chinoises demandent désormais aux constructeurs étrangers de proposer leurs véhicules électriques dans une joint-venture spéciale. Venucia, créée par Nissan et DongFeng, commercialisera cette année la déclinaison chinoise de la Leaf. A Pékin, la marque expose aussi un autre modèle, la D50, version rebadgée de la Nissan Tiida.

Photo 9/10 @

De Citroën à SAIC, les modèles à voir au salon automobile de Pékin
Dessiné par un designer japonais, cette étude de style s’inspire des modèles utilisés pour le drift de l’autre côté de la mer du Japon. Ce modèle ne devrait pas pour le moment être commercialisé. Il joue ici les faire-valoir pour la C-Quatre restylée, une berline à coffre familiale fabriquée et commercialisée uniquement sur le marché chinois.

Photo 10/10 @

Image Suivante

Après la presse et les membres des réseaux, c’est au tour du public de parcourir depuis ce week-end les allées du Beijing AutoChina, le salon de l’automobile de Pékin. Si les constructeurs internationaux accumulent les nouveautés, les marques chinoises profitent de cette vitrine nationale et internationale pour présenter leur vision de l’automobile. Voici notre sélection !

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte