Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes

Pauline Ducamp | | | |

Publié le

Lancer le diaporama
Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes
Le constructeur allemand propose un véhicule à la croisée des chemins. La carrosserie rappelle les SUV Q5 ou Q7 tout en se référant pour la face arrière aux breaks qui ont fait la renommée d’Audi. Sous le capot, même goût du mélange : le Allraod Shooting brake concept embarque un moteur essence associé à deux blocs électriques, le tout développant 408 chevaux. A la clé, une conduite sportive et une consommation réduite de 1,9 litres aux 100, annonce Audi.

Photo 1/9 @

Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes
Sur le stand voisin d’Audi, les chevaux sont également de sortie. BMW a lancé la M4, la version coupé sport de la berline Série 3. Les consommateurs américains raffolent des grosses cylindrées, la sportive bavaroise embarque donc un six-cylindres en ligne bi-turbo de 431 chevaux. L’Allemand a aussi généralisé l’usage aluminium et carbone pour alléger le monstre. La M4 remplacera dans la gamme la M3, la version sport de la Série 3 pendant 20 ans.

Photo 2/9 @

Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes
Il n’y a pas que des Allemands qui offrent du sport à Détroit. Sur l’imposant stand Chevrolet, le devant de la scène est réservé à la Corvette. Version Stingray, Z06 ou encore CR7, la sportive s’affiche de la version de base à la déclinaison course. General Motors est particulièrement fier de ce modèle, qui rappelle furieusement l’héritage de la première Corvette tout en présentant de nombreuses innovations mécaniques. Cette 7ème génération de Corvette a fait mouche : elle a été élue lundi 15 janvier voiture de l’année aux Etats-Unis.

Photo 3/9 @

Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes

Côté sport, Toyota n’est pas en reste. Le constructeur japonais a enthousiasmé le petit monde du secteur automobile avec le FT1 concept, un coupé au nez acéré comme une monoplace de F1. Ce concept a été dessiné par le bureau de design californien de Toyota, qui le présente comme manifeste design de sa gamme dans le futur. D’où le nom même du concept, FT1, pour "Future Toyota".

Photo 4/9 @

Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes
Volkswagen a aussi misé sur les chevaux avec la Golf R, une version survitaminée de la septième génération de la compacte. Sous le capot se niche un quatre cylindres 2.0 de 290 chevaux, de quoi adapter l’Européenne aux exigences nord-américaines. La Golf est également présente sur le stand, sa commercialisation en Amérique du Nord interviendra à l’été. Martin Winterkorn, PDG du groupe Volkswagen, a inauguré dans la foulée de sa visite à Détroit la production de la Golf dans son usine de Puebla (Mexique).

Photo 5/9 @

Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes
Après Francfort, Mercedes revient à Détroit avec la version coupé de la limousine Classe S. Ce concept mélange les genres, entre le coupé sport et la limousine, en faisant une des grosses attractions du salon américain. La marque à l’étoile a également dévoilé la nouvelle Classe C, la concurrente des BMW Série 3 et Audi A4, et une version très puissante de la Classe S, la S600. Il est encore question ici de chevaux : la S600 embarque en effet un V12 6,0 litres double turbo de 530 chevaux.

Photo 6/9 @

Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes
Après une première apparition fin 2013 au salon de Los Angeles, la seconde génération de la MINI fait les belles heures de Détroit. Côté design, pas de grosse surprise, mais dans l’habitacle, le groupe BMW a fortement insisté sur la technologie avec l’arrivée de l’affichage tête haute ou d’un nouveau système de connectivité. La MINI II inaugure une nouvelle plateforme à traction avant qu’elle partagera avec de futurs modèles BMW (une première) et de nouveaux moteurs, dont un trois cylindres, réalisés sans PSA.

Photo 7/9 @

Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes
La muscle car roule dans son jardin à Détroit et la star de 2014, c’est la Mustang. En version GT, en version classique, pour ses 50 ans, la "pony car" se taille la part belle sur le stand de Ford. Sous le capot, Ford introduit pour la première fois un moteur quatre cylindres 2.3 Ecoboost, plus sobre, même s’il développer 300 chevaux. Pas de panique pour les fans, un V6 et un V8 sont aussi disponibles. Pour la première fois, Ford commercialisera la Mustang en Europe.

Photo 8/9 @

Au salon de Détroit, des sportives aux carrosseries mixtes

La maison de Zuffenhausen fait dans le vintage en proposant sa dernière 911 en version Targa. Cette version tient à la fois du coupé et du cabriolet, faisant référence au modèle de 1965, avec un toit rigide et un arceau central en métal brossé. Sous le capot, le flat-six développe au minimum 350 chevaux, avec transmission intégrale.

Photo 9/9 @

Image Suivante

Le salon de Détroit ouvre ses portes samedi 18 janvier au grand public. Au menu de cette 25ème édition, des modèles sportifs, des Américaines rutilantes et des véhicules à la croisée entre SUV et break.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle