Les jets d’affaires que doit vaincre le Falcon 5X

Olivier James | |

Publié le

Lancer le diaporama
Les jets d’affaires que doit vaincre le Falcon 5X
Si son rayon d’action est inférieur au 5X, il n’excède pas les 5200 km, cet appareil du groupe canadien Bombardier Aerospace a des dimensions assez proches. Cet appareil, qui a réalisé son premier vol en 2006, mesure 27 m de long et peut emporter jusqu’à 14 passagers. La longueur de sa cabine (15 m), dépasse celle du 5X de 3 m. Son prix : environ 35 millions de dollars.

Photo 1/7 @Bombardier Aerospace

Les jets d’affaires que doit vaincre le Falcon 5X
C’est l’un des avions d’affaire les plus haut de gamme de la flotte du groupe brésilien Embraer. Lancé en 2011, il possède un rayon d’action de 7200 km pour une longueur totale de 26,3 m. Sa cabine de 12,9 m mesure un mètre de plus que celle du 5X et peut emporter jusqu’à 16 passagers. Version améliorée du Legacy 600, il est muni de deux moteurs Rolls-Royce. Son prix : environ 32 millions de dollars.

Photo 2/7 @Embraer

Les jets d’affaires que doit vaincre le Falcon 5X
Sorti en 2007, c’est la version amélioré du 604, qui introduit notamment des winglets (bords relevés des ailes qui limitent la traînée et permettent de réduire la consommation de carburant). Cet appareil du groupe Bombardier Aerospace a un rayon d’action de près de 7500 km, ce qui le rapproche du 5X. Sa cabine est en revanche plus petite (8,61 m). Le Challenger 605 peut transporter jusqu’à 13 passagers. Ses moteurs ont été fournis par General Electric. Son prix : environ 31 millions de dollars.

Photo 3/7 @Bombardier Aerospace

Les jets d’affaires que doit vaincre le Falcon 5X
C’est l’un des appareils qui a eu le plus de succès pour l’américain Gulfstream. Avec un rayon d’action de 8061 km et sa longueur de 27m, il est assez proche du Falcon 5X. Cet avion d’affaires lancé en 2004 possède deux moteurs Rolls-Royce. Son volume cabine de 43 m cube lui permet d’emporter jusqu’à 19 passagers. Son prix : environ 41 millions de dollars.

Photo 4/7 @Gulfstream

Les jets d’affaires que doit vaincre le Falcon 5X
Son rayon d’action est exactement celui du 5X : 9600 km. Cet appareil de Bombardier, munis de moteurs Rolls-Royce, atteint presque les 30 m de long. Sa cabine atteint ainsi 14m.Des dimensions qui lui permettent d’emporter jusqu’à 17 passagers. Lancé en 2005, cet avion se distingue aussi par sa rapidité : 950 km/h. Son prix : environ 49 millions de dollars.

Photo 5/7 @Bombardier Aerospace

Les jets d’affaires que doit vaincre le Falcon 5X
Il fait partie de la catégorie dite des "ultra long range", au-dessus donc de celle du Falcon 5X. Avec 11112 km de rayon d’action, cet appareil produit par le groupe canadien Bombardier possède une autonomie bien supérieure au Falcon 5X mais aussi au Falcon 7X. Ses dimensions sont elles aussi supérieures : l’avion mesure 30,3 m de long et la cabine 14,7 m. De quoi transporter jusqu’à 19 passagers. Son prix : environ 60 millions de dollars.

Photo 6/7 @Bombardier Aerospace

Les jets d’affaires que doit vaincre le Falcon 5X
En service depuis 2004, cet avion d’affaires possède une autonomie de 12500 km. C’est le plus grand rayon d’action de sa catégorie. Il possède avec Falcon 5X l’un des cockpits les plus modernes de l’aviation d’affaire, il comporte en particulier un dispositif appelé "heads-up display" qui permet de piloter avec une visibilité nulle. Il peut transporter jusqu’à 8 passagers. Son prix : environ 58 millions de dollars.

Photo 7/7 @Gulfstream

Image Suivante

Il ne faut pas s’y tromper ! Si le nom de code du Falcon 5X était bien le SMS ("Super MidSize"), le tout nouvel avion d’affaires de Dassault Aviation ne fait pas vraiment partie de cette catégorie de jets. Son prix catalogue de 45 millions de dollars le situe bien dans la fourchette haute des SuperMidSize, mais son rayon d’action (9630 km) et son volume cabine (50 mètres cubes, pour 16 à 19 passagers) le placent dans la catégorie supérieure, celle des "large jets". Pour résumer, l’ambition du Falcon 5X est d’apporter le confort des avions à large fuselage au prix des avions d’affaires intermédiaires. Ses principaux concurrents sur ce segment : Bombardier et Gulfstream. Le Falcon 5X va devoir batailler ferme pour trouver sa place...

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte