Cinq images pour revivre les cinq jours de Philae sur la comète Tchouri

Elodie Vallerey

Publié le

Le 12 novembre, après dix ans de voyage dans l'espace aux côtés de la sonde spatiale Rosetta, le module Philae se détache et se pose sur la comète 67P dite "Tchouri", à près de 510 millions de kilomètres de la Terre. C'est une première historique dans l'histoire de la conquête spatiale, qui permettra, si la mission réussit, de mieux comprendre le processus de formation et d'évolution du système solaire. Un atterrissage sur le mauvais site du noyau de la comète et un ancrage raté des harpons ont mis des bâtons dans les roues de Philae. En manque d'autonomie, le module est tout de même parvenu à effectuer son premier forage du sol de la comète et à transmettre les données recueillies aux scientifiques. Depuis deux jours, Philae est entré en hibernation... en attendant que la comète se rapproche du Soleil et que ses batteries soient rechargées.

Lancer le diaporama
Cinq images pour revivre les cinq jours de Philae sur la comète Tchouri

Le 12 novembre au matin, l'atterrisseur spatial Philae se détache de la sonde Rosetta à quelques kilomètres de la comète 67P dite Tchouri sur laquelle il doit se poser. Une chute libre de sept heures pendant laquelle le module, de la taille d'une machine à laver, n'émet aucun signal envers la Terre.

Photo 1/5 @ESA/Rosetta/MPS for PSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Cinq images pour revivre les cinq jours de Philae sur la comète Tchouri

Alors que Philae approche de la comète Tchouri, il photographie ce qui deviendra sa terre d'accueil pendant plus d'un an. La mission Rosetta, débutée en 2004, devrait s'achever en décembre 2015, avec possibilité d'extension selon les données récoltées par Philae et sa situation à la surface de la comète.

Photo 2/5 @ESA/Rosetta/Philae/CIVA

Cinq images pour revivre les cinq jours de Philae sur la comète Tchouri

Depuis son orbite, la sonde Rosetta a pris en photo l'atterrissage de Philae, le 12 septembre en fin d'après-midi, sur la comète, ainsi que les deux rebonds qu'il a effectués avant de parvenir à se poser complètement. 

Photo 3/5 @ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Cinq images pour revivre les cinq jours de Philae sur la comète Tchouri

Le 13 novembre, Philae révèle sa toute première photo panoramique de la comète 67P. Dans la nuit du 13 au 14 novembre, les scientifiques de l'ESA activent les instruments MUPUS (mesure des propriétés thermiques et physiques de la couche superficielle du sol) et APXS (analyse des éléments présents en surface) pour tenter de premières expérimentations sur le sol de la comète.

Photo 4/5 @ESA/Rosetta/Philae/CIVA

Cinq images pour revivre les cinq jours de Philae sur la comète Tchouri

Malgré une autonomie relative, le 14 novembre, Philae active son instrument de forage et prélève une carotte du sol de la comète. Après une période de silence radio, il parvient à transmettre les données recueillies, qui permettront aux scientifiques d'en savoir plus sur la composition du sol de Tchouri. A cause de son atterrissage près d'une falaise, sur un site faiblement ensoleillé, et du mauvais ancrage de ses harpons, Philae épuise ses batteries plus rapidement que prévu. Le 15 novembre, il entre dans une phase d'hibernation qui pourrait durer plusieurs mois jusqu'à ce que ses piles soient rechargées par l'énergie du Soleil.

Photo 5/5 @

Image Suivante

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte