• Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
Devenir exposant
Aide
Mon compte

conditionnement et séchage des boues SORAC

conditionnement et séchage des boues

Déshydratation des boues

Voter

“ - diminuer le volume des boues en réduisant la teneur en eau (optimisation de la déshydratation) - augmenter le pouvoir calorifique - moindre recours aux produits chimiques - meilleure exploitation du filtre, ... ”
Contacter le fournisseur Recevoir de la documentation Demander un devis

conditionnement des boues à l’aide de fibres de bois

La société J. RETTENMAIER & SÖHNE modifie morphologiquement des fibres végétales.

Parmi les produits obtenus, les fibres de bois sont utilisables en conditionnement des boues issues de station d’épuration et caractérisées par une forte teneur en matières organiques.

Elles participent notamment à la structuration de la boue, améliorant ainsi l’exploitation des filtres (sur filtre presse, le gâteau tombe bien et les toiles ne s’encrassent pas ; sur table d’égouttage les boues ne fluent pas) et ultérieurement la manipulation des boues.

Elles contribuent également à faciliter la déshydratation mécanique, que celle-ci soit effectuée sur filtre bande, sur filtre presse ou en centrifugeuse ; cette propriété se traduit par un moindre volume de boues, et une siccité des boues plus élevée, comparativement à une déshydratation sans adjuvantation de fibres.

Les fibres sont ajoutées sous forme de suspension dans l’eau aux boues épaissies. La suspension présente une concentration massique maximale de 5% et est obtenue sous agitation vigoureuse ou par recirculation pendant 15 minutes.

Pour une exploitation sur filtre presse où l’on ne considère que l’optimisation de la déshydratation, le dosage optimal est compris entre 5 et 10% de fibres, calculé par rapport aux matières sèches à conditionner et l’on préconise l’utilisation d’une des qualités suivantes : ARBOCEL C 320, LIGNOCEL BK 40-90.

Pour une exploitation sur filtre bande, l’utilisation de fibres de bois de type LIGNOCEL 9 ou de rafles de maïs «REHOPLUS» est recommandée .

Fibres de bois

Stations d'épuration

Déposez un avis sur conditionnement et séchage des boues

Votre réponse à l'avis de -

LES INTERNAUTES ONT AUSSI CONSULTÉ SUR LA CATÉGORIE DÉSHYDRATATION DES BOUES

Tous les produits de la catégorie déshydratation des boues

Consultez également

Traitement des boues Désemboueurs Filtres à boues Presses à boues Epaississement des boues Pompes à boue et Pompes traitement...
Trouvez vos prestataires Faites votre demande, puis laissez nos équipes trouver pour vous les meilleures offres disponibles.
Trouvez vos futurs clients Référencez vos produits et services pour améliorer votre présence sur le web et obtenez des demandes qualifiées.