• Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
Devenir exposant
Aide
Mon compte

Les actualités de SimonsVoss Technologies

La protection des données personnelles passe aussi par le contrôle des accès physiques

22 avril 2019

Identification, contrôle d’accès logique
Relativement peu pris en compte par les entreprises françaises, les contrôles d’accès physiques aux bâtiments sont également concernés par le RGPD, en tant que mesure de sécurité participant de la conformité au règlement. Car il ne sert à rien de disposer d’un système informatique hautement sécurisé et tracé, accessible par une porte verrouillée mécaniquement, sans possibilité de suivi des accès.

Tribune signée par Jean-Philippe Vuylsteke, Président de SimonsVoss France

L’esprit du RGPD

Le texte du RGPD, aussi long et détaillé soit-il, a tendance à laisser de côté un aspect fondamental de la sécurité en entreprise pour la protection des données, que sont les accès physiques. Pourtant, l’esprit y est bien puisque les auteurs ont veillé à le préciser au considérant 39 : « Les données à caractère personnel devraient être traitées de manière à garantir une sécurité et une confidentialité appropriées, y compris pour prévenir l'accès non autorisé à ces données et à l'équipement utilisé pour leur traitement ainsi que l'utilisation non autorisée de ces données et de cet équipement. »

Y compris pour prévenir l’accès non autorisé à ces données et à l’équipement utilisé pour leur traitement. En d’autres termes, les entreprises se sont-elles assurées que l’inviolabilité de leur système d’informations passe aussi par l’assurance que personne n’entrera dans la salle serveurs ? Ou dans n’importe quel bureau contenant des données personnelles, même sur papier ?

La donnée numérique, les autres et le retard français

C’est évidemment la donnée numérique qui vient en premier à l’esprit car c’est elle qui fait les choux gras de la presse. Dès lors, il faut savoir aussi prévenir les intrusions physiques dans les salles machines et les unités d’alimentation.

Mais si l’on ne prend que l’exemple des ressources humaines, les bureaux de sa direction ont très certainement dans leurs tiroirs de nombreux CV imprimés pour les besoins de l’entretien, des dossiers accumulés composés de documents médicaux ou bancaires, et bientôt, des informations ayant trait au patrimoine des salariés avec la prochaine mise en œuvre du prélèvement des impôts à la source. Ce sont des données éminemment personnelles. Et même sur papier, elles relèvent de la même protection qu’une donnée personnelle numérique, sans conteste.

Or à ce jour, le taux d’équipement des entreprises françaises en termes de sécurité et de contrôle des accès physiques reste marginal. Les ouvertures mécaniques tiennent le haut du pavé, alors qu’elles n’offrent aucune protection qu’un bon serrurier ne saurait faire sauter, et sont incapables de tracer automatiquement une intrusion.

C’est une situation finalement très paradoxale, compte tenu de l’attachement des Français au respect de leurs données personnelles.

Et le contrôle CNIL dans tout ça ?

Dans le nouveau règlement, il est attendu des entreprises qu’elles démontrent leur conformité avec la réglementation en cas de contrôle de la CNIL. Il faut prendre en compte cette obligation depuis ses deux facettes.

D’une part, il y a les mesures à prendre. D’autre part, l’obligation de tenir à jour son registre des activités de traitements. Ce sont deux aspects différents d’une même démarche.

Quelles mesures sont à prendre ? Si l’on mène correctement le processus de cartographie des données en entreprise (recensement de toutes les données, leurs traitements, leurs flux, leurs acteurs), il apparaît rapidement qu’un contrôle d’accès professionnel par la mise en place de systèmes numériques devient indispensable.

Le contrôle numérique des accès physiques et le filtrage des accès qu’il permet offre aux entreprises un panel de moyens pour détecter rapidement toute intrusion d’une part et régler finement les autorisations d’accès par zones définies d’autre part, avec des révocations à la volée. Seul un système de double intelligence, serrure et identifiant, garantit en revanche la sécurité des accès, n’en déplaise à l’industrie hôtelière.

Il va de soi qu’un système de contrôle numérique des accès crée de facto de nouveaux jeux de données susceptibles d’être considérés comme portant sur des données personnelles et dont le traitement doit entrer au registre des activités de traitements.

S’il n’existe pas encore de référentiels RGPD, la CNIL maintient sa norme simplifiée NS-042 concernant les traitements mis en œuvre sur les lieux de travail pour la gestion des contrôles d’accès des salariés et des visiteurs aux locaux, depuis et vers l’extérieur.

Mais au sein même des locaux, seules certaines zones identifiées faisant l’objet d’une restriction de circulation justifiée par des mesures de sécurité sont acceptées. Ce que la cartographie des données bien réalisée révélera au titre de la conformité au RGPD.
La protection des données personnelles passe aussi par le contrôle des accès physiques
Contacter le fournisseur

SimonsVoss enrichit sa gamme de contrôleur d’accès à distance avec le SmartRelais 3 Advanced

22 avril 2019

Logiciel de contrôle d'accès
SimonsVoss, spécialiste des contrôles d’accès intelligents, annonce la sortie de la solution SmartRelais 3 Advanced (SREL3 ADV), une passerelle d’accès en ligne, composé d’un contrôleur connecté au logiciel LSM (Locking System Management) installé sur le PC du client et d’un ou plusieurs lecteurs externes qui communiquent en temps réel les données aux supports d’identifications respectifs.

Fonctionnement

Le réseau virtuel SimonsVoss utilise les identifiants pour échanger des informations entre les serrures d’un plan de fermeture et le système de gestion centralisé (LSM), sans obligation de déplacement. Le SmartRelais 3 Advanced est un génie polyvalent qui joue, en tant qu’unité de commande, plusieurs rôles dont celui de passerelle haute performance dans un réseau virtuel. Il peut lire, collecter et écrire les informations sur les supports d’identifications (cartes ou transpondeurs). Les cartes vont communiquer avec les serrures pour remonter les informations au SmartRelais 3 Advanced qui en temps réel le communique avec le logiciel (LSM).

Composition

Le réseau haute performance de SimonsVoss se compose du SmartRelais 3 Advanced (contrôleur + lecteur(s)), d’un câble Ethernet relié au PC du client, du serveur qui héberge la base de données avec le « VN Host », associé aux composants de fermeture (béquilles électroniques ou cylindres numériques).

Le contrôleur va alimenter le lecteur via le réseau Ethernet et jouer l’intermédiaire entre le logiciel LSM et le lecteur. L’intelligence et les contacts d’ouverture sont présents uniquement dans le contrôleur. Raccordé au contrôleur, le lecteur externe va collecter et envoyer le flux d’informations en fonctionnant avec l'aide de supports d'identification non seulement actifs (transpondeurs) mais aussi passifs (cartes ou badges). Pour des entrées multiples, il est possible de relier jusqu'à 3 lecteurs externes via le câble Ethernet RS485 dans votre bâtiment.

Simple, sûr et flexible

SmartRelais3 Advanced se distingue de ses prédécesseurs par des fonctionnalités avancées :
  • Le rechargement des droits d’accès éphémères pendant un temps défini (budget temps). Un fois ce temps écoulé, le badge devient inutilisable car l’autorisation d’accès n’est plus valable. La mise à jour des budgets temps fonctionne même lors d’une interruption réseau. Ce système de fonctionnement renforce la sécurité des accès dans les bâtiments disposant d’une entrée principale obligeant les utilisateurs à rebadger sur la borne principale pour recharger leurs droits d’accès.
  • Le système viral : lorsqu’un badge est égaré, le gestionnaire du site transmet les informations à la borne d’actualisation qui met à jour automatiquement la blackliste sur les badges des utilisateurs tierces, ces derniers communiqueront cette même blackliste aux serrures lors du passage sur la porte. Un moyen rapide de bloquer une carte égarée dans un bâtiment.
  • La possibilité de combiner les différents types de mises en réseau : mise en réseau virtuelle des fermetures autonomes, mise en réseau directe « online » (WaveNet) des composants de fermeture, programmation sur place des fermetures à l’aide de l’appareil de programmation SmartCD. Le réseau virtuel est combinable et évolutif avec toutes les solutions de SimonsVoss Technologies.
« Simple, sûr, flexible et économe, le SmartRelais3 Advanced vous permet d’avoir les avantages d’un réseau en ligne sans sa complexité d’installation ! » précise Eric Nottin, Directeur Technique de SimonsVoss France.
SimonsVoss enrichit sa gamme de contrôleur d’accès à distance avec le SmartRelais 3 Advanced
Contacter le fournisseur

SimonsVoss ouvre la voie à une nouvelle ère de serrures numériques avec la SmartHandle AX

22 avril 2019

Serrure électronique
SimonsVoss, spécialiste des contrôles d’accès intelligents, annonce la sortie de la nouvelle plaque-béquille SmartHandle AX, le premier produit de la génération AX (Advanced Xchange). Sa structure modulaire, son design particulièrement adapté aux bâtiments modernes et son autonomie optimisée font de la SmartHandle AX LA solution pour les portes intérieures. Les utilisateurs pourront également bénéficier des fonctionnalités Bluetooth Low Energy (BLE) et Phone2Door disponibles en 2019.

Avec la SmartHandle AX, SimonsVoss, le pionnier du monde sans clé, franchit un nouveau cap dans les domaines de l’intelligence, du confort et de la sécurité des portes. Le principal défi pour le département R&D de SimonsVoss était de créer une nouvelle architecture de sécurité, tout en étant compatible avec les systèmes SimonsVoss existants. Le résultat ? La plaque-béquille SmartHandle AX s’appuie sur des contrôleurs modernes ultra-performants (32 bits) et sur une architecture de sécurité intrinsèque (ISA), basée en permanence sur le « Secure Element » qui constitue l’ADN du produit. Le nouveau système d’exploitation Axeos facilite la programmation des cartes ou des transpondeurs qui s’effectue en quelques secondes.

De nombreux atouts pour les utilisateurs

Cette nouvelle béquille sur rosace complète la gamme des poignées SmartHandle SimonsVoss et facilite le remplacement des poignées mécaniques existantes, également sur rosace.

La modularité, une robustesse dédiée pour un usage intensif, la compatibilité avec les produits de première génération, l'installation sans perçage, une autonomie plus importante (jusqu’à 300 000 manoeuvres), une certification sur les portes coupe-feu et la possibilité de manipuler la béquille et de programmer les accès à l’aide d’un Smartphone via Bluetooth Low Energy « BLE Ready » font de la SmartHandle AX un produit évolutif et pérenne.

« Avec la plateforme AX, nous posons les bases d’un nouveau standard quant à l’autonomie des contrôles d’accès électroniques sans fil. La SmartHandle AX est une poignée numérique nouvelle génération, au design intemporel, qui offre une autonomie record sur le marché : 7 ans d’autonomie et 10 ans en mode veille, contre les 2 à 3 ans auparavant. Ce nouveau produit va nous permettre de proposer des solutions encore plus adaptées à nos clients et de gagner des parts de marchés.», précise Jean-Philippe Vuylsteke, Président de SimonsVoss Technologies France.
SimonsVoss ouvre la voie à une nouvelle ère de serrures numériques avec la SmartHandle AX
Contacter le fournisseur

Un bon cru 2018 pour SimonsVoss

22 avril 2019

Identification, contrôle d’accès logique
SimonsVoss, le spécialiste des contrôles d’accès intelligents et leader sur le marché des cylindres électroniques en France, annonce un bon cru 2018, avec une progression de plus de 15% par rapport à 2017 soit plus de 35% sur 2 ans pour atteindre un CA de 6 millions d’euros pour la filiale française. A l’échelle internationale, le CA s’élève à plus de 75 millions d’euros sur l’exercice 2018.

2018, l’année sous le signe de progrès constant

L’année 2018 a été particulièrement fructueuse pour SimonsVoss France qui a conforté sa position sur le marché des villes, mais qui s’est également développé sur le marché de l’éducation, en particulier les grandes écoles et lycées. Le 3ème développement important concerne le marché de la santé, avec un déploiement des solutions dans les EHPAD et milieu hospitalier.

Cette progression, SimonsVoss la doit à ses solutions alliant technologie de pointe, design, simplicité d’installation et d’utilisation. Les systèmes de fermeture « 3060 », « MobileKey », ainsi que « SmartIntego », à travers les cylindres, poignées numériques SmartHandle et lecteurs muraux, ont été installés sur plus de 17 000 portes en 2018, aussi bien concernant les technologies actives que passives. SimonsVoss a apporté une vraie révolution avec le transpondeur numérique qui remplace les clés traditionnelles, un concept qui a conquis le marché européen. Avec sa dernière innovation en date, la poignée SmartHandle AX, commercialisée en octobre dernier et déjà installée sur plusieurs milliers de portes, la société allemande a franchi un nouveau cap dans le domaine de l’intelligence, du confort et de la sécurité des portes. Autre produit majeur, le nouveau réseau virtuel SmartRelais3 Advanced haute performance a déjà été installé sur plusieurs centaines de sites.

« Nous avons beaucoup investi dans la qualité, la conception et la production de nos produits et nous voilà aujourd’hui en train de récolter les fruits de ce que nous avons initié il y a 4 ans. Avec la prescription en amont vers les bureaux d’études et architectes, nos solutions innovantes au hardware repensé, utilisables sur tout type de marché, nous avons ouvert la voie vers un monde sans clé. Cette nouvelle façon de fermer électroniquement, simplement et intelligemment a permis à SimonsVoss d’asseoir sa position prépondérante sur la scène européenne », déclare Jean-Philippe Vuylsteke, Président de SimonsVoss France.

Une année 2019 très prometteuse

Compte tenu des 250 projets initiés en 2018, dont l’Opéra de Paris, l’ESTP de Paris, l’Institut Curie, la Mairie de Morzine-Avoriaz, la Bibliothèque Humaniste de Sélestat etc.., de l’évolution du marché des serrures autonomes sans fil et du contrôle d’accès, et en particulier grâce à l’apport de nouveaux produits, l’année 2019 s’annonce prometteuse pour SimonsVoss.

Avec une équipe de plus de 40 ingénieurs et développeurs basée en Allemagne et dirigée par l’un des fondateurs, Ludger Voss, la marque, conceptrice de solutions électroniques et hardware ainsi qu’éditrice de logiciels, mise sur la R&D pour offrir à ses utilisateurs des solutions toujours plus innovantes les unes que les autres. Ainsi, l’année 2019 sera placée sous le signe de nouvelles fonctionnalités pour la SmartHandle AX, dont la possibilité d’ouverture avec un Smartphone via une application, le contrôle de l’état de la porte (DoorMonitoring) etc...

Dans les mois à venir, la société allemande mettra en place un réseau de distributeurs agréés en France, un programme ambitieux visant à renforcer le partenariat avec les ambassadeurs de la marque.

Quant à la croissance, SimonsVoss France ambitionne un chiffre d’affaires de plus de 15% pour 2019.
Un bon cru 2018 pour SimonsVoss
Contacter le fournisseur

La Bibliothèque Humaniste de Sélestat choisit deux solutions intelligentes de contrôle d’accès SimonsVoss pour optimiser la sécurité de son trésor

22 avril 2019

Identification, contrôle d’accès logique
SimonsVoss, spécialiste des contrôles d’accès intelligents, annonce aujourd’hui le déploiement, au sein de la plus vieille bibliothèque publique d'Alsace, la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, des systèmes de fermeture SmartHandle et SmartRelais , spécialement conçus pour contrôler l’accès d’un grand flux de visiteurs.

Au coeur de l’Alsace, la Bibliothèque Humaniste de Sélestat est célèbre pour être le berceau de l’humanisme rhénan qui rayonnait au XVIème siècle. A la fin de sa vie, Beatus Rhenanus, écrivain et éditeur Humaniste, a légué à sa ville natale sa bibliothèque personnelle qui constitue aujourd’hui un véritable trésor de la Bibliothèque Humaniste : 154 manuscrits médiévaux et ses 1 611 imprimés du 15e et 16e siècles, dont une partie est inscrite au registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO.

Après 4 années de travaux de rénovation et d’extension – désormais, le bâtiment s’étend à 2.500 m²- la Bibliothèque, qui a pour objectif de doubler sa fréquentation, avait besoin de sécuriser davantage sa collection rare d’ouvrages précieux. Encouragée par la ville de Sélestat et les responsables du patrimoine, la Bibliothèque a choisi de s’équiper des systèmes électroniques de fermeture et de contrôle d’accès SimonsVoss.

« Notre choix a été motivé par la qualité, la flexibilité et le design de la SmartHandle et du lecteur SmartRelais, ainsi que de la simplicité de leur installation. Pour faciliter la surveillance de l’entrée principale et gérer l’accès de grands flux de visiteurs, nous avions besoin d’un système de fermeture sans câblage, complet et modulaire, qui nous permettra d’augmenter la sécurité de manière significative », précise Monsieur Patrice Dollé, directeur du Pôle Immobilier et Moyens Techniques de la ville de Sélestat.

Toute l’intelligence du système SimonsVoss se trouve dans la fermeture numérique. Elle reconnaît toute personne ayant une autorisation d’accès et exécute toutes les fonctions de surveillance et de contrôle pour toute personne équipée d’un identifiant.

Le personnel de la Bibliothèque pourra déverrouiller les portes par simple impulsion sur le transpondeur, identifiant radio qui contiendra tous les droits d’accès et qui les communiquera à la béquille SmartHandle, capable de gérer l’accès jusqu’à 64 000 personnes. Le SmartRelais quant à lui fonctionne en tant que lecteur de contrôle d’accès et lira également les autorisations d’accès depuis le transpondeur. La gestion du plan est faite à travers le logiciel d’administration LSM Business, à la fois installé à la Bibliothèque ainsi qu’au service des services ressources humaines de la ville, permettant ainsi à l’Hôtel de ville de gérer les accès à la bibliothèque municipale à distance.

« Les attentes en matière de sécurité de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat étaient très importantes particulièrement compte-tenu des ouvrages d’Art précieux que ce site prestigieux abrite ! Nous sommes heureux de pouvoir accompagner l’un des plus anciens monuments Alsaciens dans l’optimisation de la sécurité de son site avec deux solutions ergonomiques, dotées de nombreuses fonctions intelligentes et au design épuré », explique Jean-Philippe Vuylsteke, Président de SimonsVoss France.
La Bibliothèque Humaniste de Sélestat choisit deux solutions intelligentes de contrôle d’accès SimonsVoss pour optimiser la sécurité de son trésor
Contacter le fournisseur
Trouvez vos prestataires Faites votre demande, puis laissez nos équipes trouver pour vous les meilleures offres disponibles.
Trouvez vos futurs clients Référencez vos produits et services pour améliorer votre présence sur le web et obtenez des demandes qualifiées.