• Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
Devenir exposant
Aide
Mon compte

Les actualités de SIMA

10 suggestions d’économie d’énergie pour votre cabine de peinture

10 juillet 2017

Cabines de peinture
L’efficacité et l'écologie prennent une place importante pour nos cabines de peinture. Sima offre de nombreuses options et modifications qui peuvent réduire énormément la consommation d’électricité, de carburant et d’air comprimé. Vu les prix d’énergie actuels, opter pour ces technologies sera un investissement très vite amorti.

Les consommateurs d’énergie à l’intérieur et autour d’une cabine de peinture sont:
-Le carburant (gaz, mazout, vapeur, …) pour le chauffer la cabine
-L’électricité pour l’éclairage, la ventilation et l’éventuelle connexion de sécheurs
-L’air comprimé pour peindre au pistolet et peut-être l’accélération du séchage. 
Solutions pour le chauffage de la cabine de peinture

1. Récupération de chaleur par un récupérateur
Il est réalisé par un réseau de fines feuilles d’aluminium dans lesquelles l’air (chaud) sortant et l’air (froid) entrant échangent presque directement la chaleur.

2. Récupération de chaleur par un système de pompe à chaleur
La provision et l’écoulement de l’air sont séparés physiquement dans un système de pompe à chaleur mais la transmission de chaleur s’effectue  par l’eau d’une batterie d’eau.
Les deux systèmes de récupération de chaleur peuvent permettre une réduction significative de la consommation de 50 à 60%. Ces solutions se situent dans des climats plus froids, où le retour d’investissement est plus grand. Il faut tenir compte d’un frais supplémentaire de l’installation et d’espace disponible suffisant

3. Mode éco
Un mode de recyclage recycle 85 à 90% de l’air dans la cabine quand le peintre n’est pas présent.  Il  reste à ce moment seulement 10 à 15% d’air qui doit être réchauffé. Une autre possibilité est l’usage de régulateurs de fréquence sur les moteurs des ventilateurs. De cette façon, le débit peut être adapté et peut réduire la consommation dans certaines marges ?. En plus, l’absence du peintre peut être détectée par la surveillance de la consommation de l’air comprimé sur le pistolet et ce après un certain temps prédéfini. S’il n’y a pas de solvants dans l’air, le mode de recyclage peut être enclenché automatiquement.
Lorsque le pistolet de peinture est en fonction,  la cabine commute en mode d’air frais.
àCes modes éco sont des adaptations de la ventilation et du coffret électrique. Ces modifications peuvent alors s’effectuer de manière rétrofit.

4. La chaleur résiduelle
L’énergie de vapeur ou d’eau chaude libérée peut également être utilisée pour la cabine de peinture.
Là il faut faire attention que ça reste de la chaleur résiduelle afin que les autres processus ne doivent pas continuer à réchauffer l’air dans la cabine. Pour cette raison, nous optons toujours pour une avancée dans laquelle le brûleur reste présent ?

5. Le chauffage direct
Quant au chauffage au gaz, la flamme réchauffe immédiatement l’air pour la cabine de peinture. Sans système de transmission, la chaleur est immédiatement transférée de 100%. Ceci n’est pas le cas chez les systèmes des brûleurs indirects.
Solution pour réduire la consommation d’électricité de la cabine

6. Choisir un éclairage LED
L’éclairage LED peut réduire la consommation d’énergie jusqu’à 1/3 de la consommation initiale. Dans ce cas, il est primordial de vous assurer que l’éclairage LED est résistant contre les fluctuations de température dans la cabine. Sinon, l’électronique offrira une fausse couleur d’éclairage. Il est évident qu’éteindre l’éclairage après usage permet également d’économiser de l’énergie.

7. Économies en termes de ventilation
Une consommation d’électricité en termes de la ventilation est associée avec l’usage de modes éco. Alors, le ventilateur d’extraction sera moins utilisé, la régulation de fréquence diminue le pic de consommation lors du démarrage. Dans des cabines plus grandes, la détection peut s’effectuer par une plateforme élévatrice ? ou un bouton de pression (manuel).
Autres considérations importantes pour économiser de l’énergie

8. Entretenez votre cabine de peinture
Un entretien régulier vous aide à réduire la consommation de l’énergie. L’entretien préventif devrait être effectué au minimum une fois par an, afin que le fonctionnement de la cabine reste optimal et que les éléments qui permettent  d’économiser de l’énergie continuent de fonctionner correctement.
En outre, un entretien régulier évite que la cabine tombe en panne.

9. Demandez une cabine sur mesure
Nous vous conseillons de choisir une cabine ‘juste assez grande’. Il est inutile d’installer une cabine plus grande que nécessaire parce qu’il faut peindre seulement une fois par an une pièce plus grande, à ce momenet-là, il est préférable d’externaliser la commande.

10. Utilisez de la peinture à base d’eau
Du fait de l’influence de la législation, on commute de plus en plus vers des peintures à base d’eau au lieu des peintures à base de solvants. Les fabricants vous assurent que ces peintures sèchent ou sèchent plus vite aux basses températures. Gain de temps = moins de consommation d’énergie pour la cabine de peinture!
10 suggestions d’économie d’énergie pour votre cabine de peinture
Contacter le fournisseur

Sima et Dristeem pour Air France Industries

26 juin 2017

Cabines de peinture
Sima: innovateur

Lorsque la société Air France Industries a fait appel à Sima, elle nous a lancé un défi. Air France Industries voulait construire une installation de peinture spécifique pour ses avions. La conception consistait en 16 cabines séparées avec des fonctions différentes.

Sima a acquis la confiance basée sur sa réputation en tant qu’innovateur dans le domaine de l’industrie. Une installation d’une telle taille nécessite un système d’humidification qui est suffisamment grand et puissant pour humidifier l’air sans devoir chauffer le débit d’air. Une ventilation adéquate, une température optimale et un taux d’humidité paramétrable sont indispensables pour le traitement de surface, le temps de polymérisation et la force d’adhérence. L’expérience de Sima dans le développement des systèmes qualitatifs a assuré une conception innovante d’Air France Industries.

Sima a essayé, avec la collaboration de DriSteem (producteur de produits de refroidissement et d’humidification) de trouver une solution. L’humidification est fondamentale pour un bon fonctionnement de la peinture (à base d’eau) et l’industrie aéronautique nécessite une bonne couverture de la peinture. Une humidification supplémentaire est nécessaire à l’intérieur d’une installation de peinture étant donné que l'air entrant est chauffé et de ce fait réduit la teneur en humidité.

Sima et DriSteem ont développé un système qui utilise 5 pompes à haute pression. Ils transportent de l’eau (sous pression) par plusieurs petits tubes placés sur des grilles. Les atomiseurs diffusent l’eau en microparticules qui vont humidifier l’air en cabine. Les atomiseurs utilisent la chaleur, fournie par les brûleurs à gaz, qui est nécessaire pour l’évaporation. Les brûleurs à gaz sont utilisés pour chauffer l’air entrant.

Nous pouvons dire que l’installation a été un succès et à pleine vitesse. 
Sima et Dristeem pour Air France Industries
Contacter le fournisseur
Trouvez vos prestataires Faites votre demande, puis laissez nos équipes trouver pour vous les meilleures offres disponibles.
Trouvez vos futurs clients Référencez vos produits et services pour améliorer votre présence sur le web et obtenez des demandes qualifiées.