• Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
Devenir exposant
Aide
Mon compte

Les actualités de Seals-Shop.com - Trelleborg Sealing Solutions Germany GmbH

Choisir le bon joint d’huile radial

18 octobre 2019

Joint tournant
La fonction des joints consiste à éviter ou prévenir les fuites entre deux pièces. Choisir le bon joint requiert une bonne prise en compte de l’application et de bonnes connaissances techniques. Le choix indique que l’acheteur comprend les effets potentiels de l’environnement sur le joint et comprend le fonctionnement de la machine ou de l’équipement sur lequel il va être monté.
Choisir le bon joint d’huile radial pour toute application quelle qu’elle soit dépend des conditions d’utilisation et des dimensions physiques du joint. Voici les quatre choses indispensables à savoir pour choisir le bon joint.

La température
La température d’utilisation du joint est le facteur principal à prendre en compte pour choisir le matériau du joint d’huile radial. Il existe généralement une plage de températures indiquée optimale à l’usure particulière du joint rotatif. Par exemple, la plage peut s’étendre de 4 à 49° C. Si l’environnement de service est trop froid, le joint peut devenir friable. À l’inverse, à hautes températures, la matière du joint peut présenter une élasticité croissante. Une température élevée peut donc accélérer le vieillissement du caoutchouc. Lorsque des fissures axiales sont visibles sur le bord du joint, cela signifie que ce dernier a été exposé à des températures excessives, clairement en dehors de la plage recommandée. Une augmentation de la température ambiante de 10° C peut diminuer de moitié la durée de vie théorique du caoutchouc.
Mais il n’y a pas que la température d’utilisation qui puisse endommager les joints. Les températures peuvent diverger de part :
  • La rotation à grande vitesse générant un excès de chaleur
  • La lubrification insuffisante et/ou des propriétés thermiques du lubrifiant
  • La vélocité circonférentielle
  • La pression appliquée

La position ou la taille
La taille est un élément clé pour le choix du bon joint d’huile radial. Il est indispensable de mesurer précisément l’endroit où le joint va être placé, de sorte qu’il soit parfaitement ajusté. C’est une tâche délicate parce que si votre joint rotatif ne correspond pas, il ne sera pas efficace et une fuite ou une contamination est assurée.
La taille du joint est définie par le diamètre de l’orifice de l’endroit où le joint sera placé, les diamètres intérieur et extérieur du joint (ID et OD) et la largeur du joint, ou bien la largeur totale du joint incluant les colliers intérieur et extérieur.
  • L’alésage représente le diamètre de l’orifice dans lequel le joint d’huile radial sera placé.
  • Diamètre extérieur du joint : Les mesures doivent être prises à trois endroits espacés de manière égale tout autour du joint. La moyenne de ces mesures peut être utilisée comme diamètre extérieur.
  • L’épaisseur du joint est la mesure de la hauteur du joint lorsqu’il est posé sur une surface plane, incluant les colliers intérieur et extérieur.
  • Identification de l’arbre : le diamètre intérieur d’un joint d’huile radial peut varier, de sorte que le diamètre de l’arbre est utilisé comme dimension intérieure. Si vous ne connaissez pas le diamètre réel de l’arbre, vous pouvez l’estimer en mesurant les dimensions intérieures du joint.

La pression
Quand la pression augmente, la charge radiale et la friction de la lèvre du joint augmentent en entrant en contact avec l’arbre. Tout comme la température, il est indispensable de prendre en compte la pression recommandée pour garantir une performance absolue de chaque joint d’huile radial. Une pression excessive provoque l’usure des joints et raccourcit leur durée de vie.
Lorsqu’un joint subit une pression trop élevée, le la rapidité périphérique ne peut pas être maintenue et doit être réduite en fonction de la pression. À hautes pressions, les fuites entre la périphérie du joint et son emplacement peuvent être évitées en utilisant des boitiers recouverts de caoutchouc. Lorsqu’un joint d’huile radial est sous pression, le risque de mouvement axial dans le trou d’emplacement subsiste, pouvant être prévenu en plaçant le joint contre une épaulement avec une bague entretoise.

La vitesse
La vitesse opérationnelle d’un joint d’huile radial dépend des conditions telles que la pression, la température, le lubrifiant ou liquide utilisé, la finition de l’arbre et l’aspect du joint. La lubrification entre la lèvre du joint et une surface mobile réduit les frictions et les endommagements du joint. L’épaisseur du film lubrifiant établit le niveau de friction. Au début, lorsque la vitesse augmente, la friction diminue et le lubrifiant est réparti. Même à une vitesse élevée, les forces de friction augmentent, ce qui cause l’usure.
Les différents types de joints permettent une variété de vitesses périphériques maximales. Les vitesses périphériques plus élevées sont davantage adaptées aux diamètres d’arbre plus grandes, car la surface de la section transversale augmente proportionnellement au carré du diamètre, augmentant ainsi la capacité de dissipation de la chaleur.
Alors que les vitesses élevées affectent la performance et la durée de vie des joints, les vitesses inférieures et supérieures à la plage recommandée provoquent de plus grandes frictions, endommageant ainsi le matériau du joint.

Les causes courantes de rupture
Bien que tous les joints finissent par s'user, les causes les plus courantes de défaillance rapide sont les suivantes :
  • Le montage : endommagé par la mauvaise manipulation, les mesures incorrectes, etc.
  • La face du joint s’ouvre pendant l’opération, ce qui permet aux particules de pénétrer et d’entraver la fixation du joint
  • Mauvais choix de joint d’huile radial
  • Mauvaise conception
  • Contrôles environnementaux inadéquats
  • La composition chimique des composants d'étanchéité, la résistance à la corrosion, les effets de la compression, les attaques chimiques, le choix des matériaux et les conditions ambiantes changeantes pendant l'utilisation ne sont pas souvent pris en compte.

    Récapitulatif
    Aujourd’hui, il existe des outils interactifs tels que le calculateur de tolérances et de dimensions qui vous permet de définir les déviations des  limites inférieures et supérieures et les interférences maximales et minimales basées sur les catégories de tolérance sélectionnées pour l’alésage et le joint d’arbre.
    Les informations fournies dans cet article indiquent les critères de sélection de base. De plus, en cas de défaillance d’un joint d’huile radial, examinez les causes de celle-ci. Le joint est-il cassant ou trop élastique ? La cause est-elle la température ? Des particules s’infiltrent-elles dans le joint ? Vérifiez l’ouverture de surface du joint.
    Trouver le meilleur joint pour votre application ne requiert aucun exercice surnaturel. Pour le meilleur joint, commencez sur Seals-Shop.com ou utilisez notre Product Finder.
    Choisir le bon joint d’huile radial
    Contacter le fournisseur

    Les différences entre les joints de pistons à effet simple ou double

    14 janvier 2019

    Joint de piston

    Sans le joint adéquat, la défaillance du cylindre hydraulique et donc du système hydraulique entier est inévitable.

    Il est donc essentiel de s'assurer que le joint d'étanchéité soit choisi en fonction de facteurs tels que la façon dont le cylindre est censé fonctionner quand le piston est poussé dans l'alésage du cylindre.

    En tant que composant indispensable à l'étanchéité  des vérins hydrauliques, les joints de piston, également connus sous le nom de segments de piston, sont conçus pour assurer l'étanchéité, empêchant ainsi l'écoulement du fluide. Ceci est rendu possible lorsque le joint se fixe contre l'alésage du vérin depuis l'intérieur, ce qui signifie que la pression s'accumule sur un côté du piston.

    Les joints de vérin hydraulique étant présents partout dans les machines-outils, les camions,  les véhicules de chantier, les machines de moulage par injection, il va  de soi qu'un joint d'étanchéité devra parfois supporter la pression des deux côtés du piston.

    Il est donc crucial de faire le bon choix entre un joint hydraulique à effet simple et un joint hydraulique à double effet.

    Joints de pistons à effet simple contre ou joints de pistons à effet double
    Les joints de pistons à effet simple sont destinés à maintenir la pression sur un côté du piston sans provoquer de fuites. Le joint opérant dans une direction (unidirectionnel), la pression n’est appliquée que sur un seul côté.

    Les joints de piston à double effet, par contre, sont destinés à supporter la pression des deux côtés, ce qui signifie qu’ils sont conçus pour être bidirectionnels.

    Le choix entre les joints de piston à simple ou double effet a un rapport direct avec l'utilisation prévue du système et la direction dans laquelle le système opérera. Un choix judicieux peut faire toute la différence dans la durée de vie d'un cylindre et aide à éviter des temps d'arrêt de la machine.

    Seals-Shop, la boutique en ligne de Trelleborg Sealing Solutions, vous aide à prendre cette décision plus facilement, en vous offrant une variété de joints de piston qui s'adapte à presque toutes les applications. Fabriqués à partir de matériaux de haute qualité qui résistent à la plupart des conditions, les joints Trelleborg sont la réponse à presque toutes les questions concernant les joints hydrauliques, pneumatiques et mécaniques. Vous avez besoin d’aide pour l’installation ? Chaque description de produit sur Seals-Shop.com inclut un schéma simple à comprendre qui détaille les étapes d’installation pour chaque joint. Pour plus d’informations, rendez-vous sur Seals-Shop.com.

    Les différences entre les joints de pistons à effet simple ou double
    Contacter le fournisseur

    Que prendre en compte lorsque votre systeme hydraulique fuit

    30 août 2018

    Bague d'étanchéité

    Considérant que de la rupture d’un joint résultera dans la plupart des cas une panne de machine, réparer un cylindre hydraulique s’avèrera une opération délicate.

    Pour remplacer un joint, il est primordial de s’assurer que certains facteurs critiques ont bien été pris en compte avant de faire un choix. Pour faire ce choix, il est important de comprendre dans un premier temps la manière dont un cylindre hydraulique est colmaté.

    Les applications hydrauliques représentent un défi tout particulier, le liquide devant être considéré à l’intérieur du cylindre. Ajoutez à cela de fortes pressions, des forces transversales et des températures extrêmes à l’intérieur même du cylindre, et le défi s’accroît. Eviter les fuites ne représente qu’un problème parmi d’autres au sujet des joints hydrauliques.

    Les joints hydrauliques de cylindre, situés dans tous les outils mécaniques, poids-lourds, véhicules tout terrain et machines de moulage par injection, remplissent différentes fonctions. La phase la plus critique consiste à s’assurer que le système est étanche et être en mesure de transférer les forces à l’intérieur même du système.

    Pour garantir la longue durée de vie et une maintenance moindre du système hydraulique, il est primordial de choisir les joints les plus appropriés pour protéger le cylindre de tout dommage.

    Les systèmes de joints hydrauliques peuvent comprendre :

    • Les joints de pistons, lesquels ont pour rôle d’étanchéiser les liquides, ou de prévenir les fuites de liquide à travers le piston.
    • Les joints de tige, joints externes évitant toute fuite venue du cylindre.
    • Les bagues d’usure guident le piston et la tige du piston dans le cylindre, évitant tout contact entre les métaux.
    • Les racleurs évitent d’endommager le cylindre en balayant les polluants dangereux.

    Une faille d’un de ces composants pourrait provoquer une panne générale de la machine et augmenter les temps d’arrêt de cette dernière.

    Avant de faire un choix, il est primordial de prendre en compte les exigences en matière de pression, de matériel et de design d’un joint hydraulique.

    Pression

    À applications variables, exigences de pression variables. Pour prendre en compte les limites de pression de l’application, considérez avant toute chose l’unité de pression mégapascal (MPa) prescrite.

    Matériau

    Le matériau fait partie des considérations primordiales des systèmes hydrauliques. Dépourvu d’un matériau de qualité, le vérin n’affichera qu’une performance partielle et une durée de vie abrégée.

    Design

    Les considérations en matière de design impacteront considérablement le choix de votre joint. Ces dernières sont dictées par des facteurs tels que la vitesse, la conformité aux standards et la fiabilité exigées. Afin de définir le joint nécessaire pour telle ou telle application, posez-vous les questions suivantes au moment de faire votre choix :

    • Les joints résisteront-ils aux particules abrasives ?
    • Les joints présentent-ils un faible frottement ?
    • Les joints sont-ils simples à monter et à entretenir ?
    • Les joints sont-ils stables face aux températures et autres ?
    • Les joints répondent-ils aux standards industriels ?
    • Des pièces de rechange sont-elles disponibles pour les joints, même en quantité minimale ?

    La réponse à ces questions, ce sont les joints Seals-Shop. Fabriqués en matériaux tels que le Turcon basé sur le polytétrafluoroéthylène (PTFE) ou le Zurcon basé sur le polyuréthane (PU), les joint de tige et de piston hydrauliques proposés par Seals-Shop.com sont longue durée et nécessitent un entretien minime. Ils sont en outre compacts, les rendant simples à monter. Les pièces de rechange peuvent être directement achetées en ligne et sont livrées dans les plus brefs délais.

    À propos de Seals-Shop

    Seals-Shop, la boutique en ligne de Trelleborg Sealing Solutions, propose de nombreuses solutions de joints hydrauliques, pneumatiques et mécaniques pour une quantité d’applications, nouvelles ou d’entretien. Pour plus d’informations, rendez-vous sur Seals-Shop.com.

    Que prendre en compte lorsque votre systeme hydraulique fuit
    Contacter le fournisseur

    Découvrez notre Product Finder !

    06 août 2018

    Bague d'étanchéité
    Lorsqu’il vous faut sans tarder des joints hydrauliques, vous n’avez pas de temps à perdre à rechercher le nom de produits et le design du joint. Il vous les faut sur le champ. Que diriez-vous de trouver ces produits rapidement en quelques clics seulement ?

    Nous avons le plaisir de vous présenter notre nouveau  « Product Finder » : Trouvez rapidement un joint comparable à celui disponible sur le marché et ceci, qu’importe son nom. Et économisez un temps précieux !

    Tester maintenant sur Seals-Shop.com!
    Découvrez notre Product Finder !
    Contacter le fournisseur

    Dimensions de joints toriques pour joints hydrauliques

    31 juillet 2018

    Joint torique

    Un joint torique est un anneau d’élastomère avec une coupe transversale ronde destinée à être fixé dans une rainure/un presse-étoupe et compressé durant l’assemblage, créant un joint entre deux ou davantage d’éléments. Les joints toriques recouvrent une large gamme d’applications et sont employés dans toutes les industries, pour la maintenance ou la conception de nouveaux produits. Les coûts de production relativement faibles et la facilité de montage et d’emploi font du joint torique le plus populaire au monde. Pratiquement tous les liquides et gaz peuvent être isolés en utilisant un des nombreux joints toriques disponibles.


    Applications
    Les joints toriques sont parfaitement adaptés à la maintenance et aux nouvelles applications hydrauliques. Requérant un très petit espace, ils colmatent une large gamme de pressions, températures, sont légers et parfois réutilisables. Ils existent en de nombreuses dimensions et divers matériaux et conviennent souvent aux applications spécifiques. Les joints toriques sont primordiaux aux systèmes hydrauliques, colmatant les connexions en étant logés dans un canal et en tenant en place sous la pression hydraulique. Le joint hydraulique est employé afin de prévenir les fuites et l’infiltration de contaminants dans le système hydraulique. Nous vous présentons ci-dessous les cas de certaines spécifications, matériaux et éléments de joints toriques hydrauliques.


    Spécifications
    Il existe plusieurs spécifications essentielles afin de sélectionner les bons joints toriques correspondant aux systèmes hydrauliques. Le diamètre intérieur, extérieur et transversal déterminent les dimensions du joint torique. Les diamètres intérieurs et extérieurs correspondent aux distances du centre de l’intérieur du joint torique à la surface extérieure respective. La coupe transversale est la différence entre les diamètres extérieurs et intérieurs. Les diamètres intérieurs et extérieurs d’un joint torique peuvent varier de manière significative, allant de quelques millimètres à un mètre ou plus encore. Veillez à laisser de l'espace lorsque vous spécifiez le diamètre intérieur du joint torique pour tenir compte du gonflement et de l'expansion thermique possible.

    Si possible, évitez d’étirer le joint torique de plus de 5 %, l’étirement pouvant aplanir la coupe transversale du joint torique. Les coupes transversales des joints toriques ne varient que peu, entre quelques millimètres à des dixièmes de millimètres. En sélectionnant un joint torique pour votre application, il est primordial de connaître la profondeur du presse-étoupe, de sorte que le joint torique sélectionné dispose de la coupe transversale appropriée afin d’éviter toute extrusion et déchirure et pour garantir un colmatage adéquat.

    Matériaux

    Les joints toriques existent en différents matériaux, incluant caoutchouc nitrile (NBR), l’éthylène propylène diène (EPDM), le fluoroélastomère (FKM) comme le Viton®, le caoutchouc en silicone (VMQ) et autres. Le NBR résiste parfaitement aux liquides hydrauliques et peut être utilisé dans une plage de températures s’étendant de -35° C à +120° C. Le NBR est un copolymère de butadiène et d’acrylonitrile qui gagne en résistance aux fluides hydrauliques au fur et à mesure que son composant nitrile augmente, perdant à l’inverse de sa souplesse. Si le NBR dispose d’une faible résistance à l’ozone, au soleil ou aux intempéries, il résiste parfaitement à la compression, l’usure et l’abrasion. Les joints toriques faits de NBR sont généralement un excellent choix pour les applications hydrauliques.

    Fonctions

    Les joints toriques en EPDM résistent parfaitement à la chaleur, la condensation, l’ozone et au soleil. Les joints toriques en EPDM sont particulièrement utiles pour étanchéiser les liquides hydrauliques ester phosphate et peuvent convenir à certaines applications à la place du NBR. Les joints toriques FKM (Viton®) résistent parfaitement aux températures élevées, graisses, carburants, huiles siliconées et à bien d’autres matériaux et sont parfaitement adaptés aux applications aérospatiales. Augmenter le taux de fluorine dans le FKM augmente la résistance chimique, pendant que les caractéristiques de basses températures régressent. Le FKM peut être utilisé en combinaison avec des liquides hydrauliques non-inflammables et peut être sous certaines conditions un excellent choix pour les applications hydrauliques. Pour finir, le VMQ résiste bien aux intempéries et à l’ozone, reste souple face au froid et résiste aux températures élevées, bien qu’il soit susceptible de vapeur surchauffée. Les joints toriques en VQM résistent peu à la tension et à l’usure et ont tendance à s’user. Bien qu’il soit excellent dans de nombreuses applications, le VQM n’est en principe pas usité pour les joints toriques hydrauliques.

    Autre caractéristique importante relative aux spécifications de joints toriques, la pression maximale et la plage de températures opérationnelles.

    La pression maximale est généralement exprimée en mégapascals (MPa) et la plage de températures opérationnelles en degrés Celsius. En fonction du matériau du joint torique, la pression maximale peut s’élever à 25 MPa et les plages de températures opérationnelles peuvent varier de -40° C à +200° C. En sélectionnant un joint torique, il est crucial de veiller à ce que la pression maximale et la plage de températures opérationnelles englobent les valeurs extrêmes de l’application du joint torique. La résistance chimique du joint torique, sa souplesse, sa résistance à l’usure, à l’abrasion et aux intempéries ainsi que ses autres propriétés peuvent être compromises si le joint torique en question est exposé à des conditions situées en dehors de sa pression maximale ou de sa plage de températures opérationnelles.

    Quad-Rings®

    Certaines applications incluant des pressions plus importantes que 5 MPa peuvent s’avérer idéales pour l’utilisation d’une bague d’appui. Lorsque la pression interne est trop élevée, le joint torique peut extruder et rapidement se dégrader  en raison de l’usure. La rupture de joint ne tarde pas à suivre. Une bague d’appui est une bague fabriquée en matériau dur et résistant à l’extrusion, fixée entre le joint torique et l’espace d’extrusion. Cela peut s’avérer une alternative efficace à un matériau certes plus durable, mais également plus coûteux. Citons comme autre alternative au joint torique pouvant également être utilisée comme bague d’appui, le joint d’étanchéité en X ou le Quad-Ring®. Les Quad-Rings® disposent de deux zones de colmatage par côté. Les Quad-Rings® subissent par conséquence une moindre déformation pour maintenir une étanchéité  efficace. Une déformation moindre inclut une friction et une usure moindres, conférant aux Quad-Rings® une durée d’utilisation plus longue que celle des joints toriques. Les Quad-Rings® existent dans une grande variété de matériaux et de dimensions et peuvent s’avérer une alternative aux joints toriques pour le colmatage de systèmes hydrauliques.
     

    Conclusion

    Les indications relatives au diamètre intérieur et extérieur, à la coupe transversale, au matériau, à la pression maximale et à la plage de températures opérationnelles sont primordiales pour identifier le joint torique correspondant à votre application. Les bagues d’appui peuvent aider à prévenir toute extrusion des applications à haute pression, alors que les Quad-Rings® présentent une alternative de longue durée par rapport aux joints toriques. Bien que les joints toriques constituent généralement une partie minimale et peu coûteuse de votre système hydraulique, ils peuvent être essentiels pour sa performance et il vaut la peine de comprendre leur fonctionnement de manière à choisir et monter le joint torique adéquat (ou Quad-Ring®). Si vous doutez de la référence de votre joint, les boutiques en ligne (telles que seals-shop.com) proposent souvent l’option de recherche et les filtres nécessaires afin de sélectionner le bon produit.

    Dimensions de joints toriques pour joints hydrauliques
    Contacter le fournisseur

    Prévention contre la rupture de joint et des solutions de joints hydrauliques

    12 juillet 2018

    Traitement hydraulique

    Les deux fonctions principales d’un joint consistent à minimiser ou à prévenir la fuite de liquide tout en empêchant l’infiltration de saleté et d’impuretés. Lorsqu’un joint n’est pas conçu de manière conforme aux exigences fonctionnelles ou qu’il est installé et entretenu de manière incorrecte, il peut rompre et causer la fuite de liquide.

    Afin de fonctionner comme il se doit, les joints doivent résister aux températures extrêmes, aux fortes pressions, aux produits chimiques et aux contaminants. Les joints peuvent être composés de différents matériaux et choisir le bon joint peut s’avérer une tâche ardue. Cela nécessite de disposer de connaissances et de prendre non seulement en compte la machine et l’équipement sur lequel le joint doit prendre place, mais également les effets potentiels de l’environnement du joint.

    Prévenir la rupture de joint Une rupture de joint provoque des problèmes au niveau de l’équipement et des immobilisations coûteuses. La durée de vie des joints étant longue lorsqu’ils sont utilisés comme il se doit, ils peuvent de même causer de graves problèmes en cas de mauvaise utilisation.

    Un système hydraulique continuant de fonctionner sans entrave malgré une fuite sera néanmoins coûteux. Partant d’un volume de 0,5 ml par goutte, six gouttes d’huile s’écoulant d’un connecteur dans un système hydraulique représentent 179,8 litres par année, soit plus de cent dollars investis dans l’appoint d’huile. Une fuite constante de 0,16 cm de diamètre représente 1,968 litres d’huile perdue par an. Multipliez désormais ce résultat par le nombre de connecteurs utilisés et cela augmentera rapidement.

    Il est possible de prévenir ce type de problème à condition de comprendre les causes de rupture de joints et la manière de les éviter. Si tous les joints finissent par s’user, les causes les plus fréquentes de rupture précoce sont l’installation non-conforme, la contamination, la température, pression ou vitesse excessive, ainsi que l’érosion chimique. Etudions chacune de ces causes :

    Installation non-conforme. Un joint installé de manière non-conforme peut rompre de nombreuses manières, par cause d’une contamination ou parce que le joint en question ne correspond pas à l’application envisagée. Une installation non-conforme peut user ou entailler le joint, provoquant inévitablement la rupture. Installer un joint à l’envers provoque une fuite immédiate.
    Il est indispensable de mesurer correctement l’endroit où le joint va être placé, de sorte qu’il soit parfaitement ajusté. À défaut de taille correcte, le joint peut soit rompre (s’il est trop grand) soit ne pas colmater du tout (s’il est trop petit). La taille d’un joint torique est, par exemple, déterminée par l’alésage du joint (le diamètre du trou dans l’emplacement de fixation du joint), par le diamètre extérieur du joint et par sa largeur (la largeur totale du joint). Les joints sont dimensionnés pour correspondre à un certain diamètre de tige et sont identifiés comme tels. Il convient de n’utiliser un joint que dans les dimensions qui  sont spécifiées.

    Contamination. Particules métalliques, poudre, saleté, boue, graviers et autres particules solides peuvent être amassés en cours d’opération et endommager le joint en s’infiltrant éventuellement dans la zone protégée. Les causes peuvent entrainer une contamination interne du cylindre, une usure anormale, des filtres bouchés, une huile encrassée et une faible puissance de raclage. Tout liquide utilisé dans ces applications doit être correctement filtré pour en retirer tous les débris.

    Température excessive. La chaleur peut provoquer le durcissement de l’élastomère, causant la dégradation du joint, lequel peut s’effriter et craqueler. Le matériau peut fissurer, causant une contamination supplémentaire. Il existe généralement une plage de températures indiquée, optimale à l’usure particulière du joint et à laquelle il convient d’adhérer. Une température excessive peut de fait accélérer le vieillissement ; la température de l’application et la friction constante peuvent diminuer la longévité du joint hydraulique de manière significative. Si vous constatez des craquelures aux bords du joint lors de son remplacement, il se peut qu’il ait été exposé à des températures excessives. À l’inverse, un environnement opérationnel trop froid peut faire s’effriter un joint.

    Pression. Lorsqu’un joint est tendu à sa limite, cela peut être dû à une surpression. Les failles s’étendent du craquement à la rupture structurelle intégrale. Contrôlez les pics de pression et assurez-vous que la conception du joint est adéquate pour la pression de l’application donnée. Tout comme pour la température, la pression recommandée pour obtenir une performance optimale est spécifiée par le fournisseur pour chaque joint (comme Seals-Shop, dont les produits sont spécialement conçus pour s’adapter à une multitude d’applications hydrauliques, allant du léger joint hydraulique linéaire aux applications statiques de joints robustes et pour lesquels les spécifications de pression et de température peuvent aisément être identifiées en sélectionnant le produit). Dépasser la pression recommandée accélère l’usure du joint. Utiliser en outre le mauvais lubrifiant ou la mauvaise huile peut faire épaissir ou glisser le fluide, provoquant une pression hydraulique incorrecte à appliquer au joint.

    Rotation à grande vitesse. Utilisé dans un environnement requérant une certaine vitesse (comme une tige rotative), il se peut que le joint ne résiste pas à la vitesse de rotation. Les joints sont conçus pour courir sur la lubrification entre la lèvre du joint et une surface mobile. L’épaisseur du film lubrifiant définit le niveau de friction. Si la vitesse augmente, la friction diminue dans un premier temps avant que les forces frictionnelles ne croissent au fur et à mesure que la vitesse augmente, provoquant l’usure des joints. Toutes vitesses situées en-dessous ou au-dessus de la plage recommandée provoque la brusque augmentation des valeurs de friction, impactant le matériau du joint.

    Détérioration chimique. Un fluide corrosif ou une composition chimique incompatible comme les additifs d’huile, peut causer la panne du matériau du joint. Elle peut survenir en cas de sélection du mauvais matériau pour une application donnée. Connecter un joint à un système hydraulique en employant un liquide chimique peut provoquer des fractures matérielles ou l’extrusion du matériau. Une détérioration chimique peut se manifester lorsque le joint gonfle où se contracte.

    Les solutions Seals-Shop

    Prévenir les fuites inclut non seulement de sélectionner et d’installer le bon composant pour l’application spécifique, mais également de maintenir ces conditions permettant au composant de travailler sans fuir. Afin de garantir une performance optimale, les concepteurs doivent connaître les produits disponibles atteignant le taux zéro fuite pour chaque application spécifique et la manière de les installer. Il existe des produits visant à réduire ou éliminer le problème de fuite, mais la clé demeure dans la sélection du bon produit et le montage correct.

    Seals-Shop propose une large gamme de solutions de joints Trelleborg afin d’adapter les applications s’étendant des joints légers hydrauliques linéaires aux joints robustes. Grâce aux matériaux tels que les thermoplastiques haute performance, les polymères et les élastomères, tous les joints répertoriés sur la plateforme en ligne sont spécialement développés afin d’aider un système quelconque à atteindre sa performance et sa longévité maximales tout en garantissant une maintenance minimale. Le siège de l’entreprise est situé à Stuttgart, en Allemagne, et fournit de nombreuses branches industrielles, incluant le service et la maintenance, la réparation, la production, le commerce de gros ainsi que la recherche et le développement.

    Le joint torique, le plus connu de tous, est largement utilisé dans les applications statiques, ce qui signifie qu’il n’y a pas de mouvement entre les surfaces du joint. Seals-Shop propose des joints toriques avec une coupe transversale de l’ordre de 0,8 à 8,4 mm pour des diamètres intérieurs allant jusqu’à 810 mm. Les joints toriques peuvent être utilisés pour colmater pratiquement tous les liquides et gaz et sont disponibles en élastomère ou en d’autres matériaux, incluant l’éthylène propylène diène monomère (EPDM), le fluoroélastomère (FKM) et le caoutchouc butadiène-nitrile (NBR).

    Les joints hydrauliques de tiges préviennent des fuites de liquide de l’intérieur et de l’extérieur du cylindre. La boutique en ligne propose une large gamme de joints de tige pour les système simples et doubles. Les joints de tige sont disponibles en Turcon®, en polytétrafluoroéthylène (PTFE) et produits Zurcon®, en coupe en U en polyuréthane (PU), pour lesquels les concepteurs se focalisent sur la basse friction, la forme compacte et le montage simple.
     

    es joints hydrauliques de pistons sont montés dans la tête de cylindre et colmatent contre l’alésage du cylindre afin de garantir que le liquide pressurisé ne fuie pas. Cela permet d’accumuler la pression sur un côté du piston, étendant ou rétractant le vérin. Les joints de pistonpeuvent être à effet double (pression des deux côtés) ou à effet simple (pression d’un seul côté) et sont disponibles sur Seals-Shop dans une large gamme de matériaux.

    Les bagues d’usure guident le piston et la tige du piston dans le vérin hydraulique, évitant tout contact entre les métaux, La plateforme en ligne propose des bagues d’usure hydrauliques Slydring® en trois types de matériaux différents : Turcite® pour les applications légères à moyennes où les forces radiales sont limitées ; HiMod® pour les applications moyennes à robustes ; et les matériaux Orkot® pour les applications robustes où les forces radiales sont élevées.
     

    Pour obtenir davantage d’informations concernant le maniement des joints ainsi que les guides d’installation, visitez Seals-Shop.com.

    Prévention contre la rupture de joint et des solutions de joints hydrauliques
    Contacter le fournisseur

    Domaines d'application des joints de tige

    10 juillet 2018

    Joint de tige

    Le joint de tige représente un élément crucial dans les systèmes hydrauliques, car il prévient les fuites de fluide du vérin hydraulique. De telles fuites sapent la performance et la durée de vie des équipements mais peuvent être évitées en accordant de l’attention aux caractéristiques qui correspondent aux spécifications pour une application donnée.

    Le caoutchouc élastomérique approprié pour le mouvement du fluide, l’isolation vibratoire ou d’autres usages sont définis en se basant sur la pression du système, la compatibilité chimique,  la température, le frottement et des considérations économiques pour les joints à simple ou double effet. Ce qui distingue l’utilisation d’un joint à simple effet de celle d’un joint à double effet est le sens de la pression : les joints à effet simple réceptionnent la pression d’un seul côté et sont utilisés entre des composants fixes alors que les joints à double effet traitent la pression des deux côtés et sont installés entre des pièces qui sont en déplacement relatif.

    Les joints de tige fournis par la boutique de joints Seals-Shop sont disponibles sous la forme de produits en polytétrafluoroéthylène (PTFE) dynamisés par des joints toriques, et de joints en U en polyuréthane (PU), tous proposés par Trelleborg Sealing Solutions. Au niveau de la conception et des matériaux, l’accent a été mis sur un faible frottement, une forme compacte et une facilité d’installation.

    Le Turcon®, un matériau d’étanchéité exclusif à base de PTFE, est compatible avec presque tous les produits chimiques, ce qui le rend adapté à un usage dans des équipements où les joints sont susceptibles d’être exposés à des fluides exigeants. Ces matériaux fournissent d’excellentes caractéristiques en termes de faible frottement et d’autolubrification pour les applications dynamiques et rotatives. Les propriétés de faible frottement réduisent la perte de puissance tandis que la précision et le contrôle du positionnement sont augmentés par l’élimination des mouvements et situations de fonctionnement par à-coups.

    Différents grades réalisés avec des méthodes de traitement spéciales et incorporant des produits de remplissage peuvent être fabriqués afin d’obtenir des propriétés d’exploitation spécifiques. Par exemple, le Turcon® Stepseal® 2K est un joint de tige à effet simple dynamisé par un joint torique conçu pour fournir des résultats résultats d’étanchéité statique et dynamique élevés. Il peut être installé en combinaison avec d’autres joints dans une configuration en tandem pour une étanchéité statique et dynamique avancée et est marqué pour une résistance élevée à l’extrusion, un faible frottement sans à-coups, une force d’éclatement minimale et une forte résistance à l’usure.

    Un joint de tige dynamisé par un joint torique à double effet destiné aux applications dynamiques offre également un faible frottement sans à-coups, une force d’éclatement minimale et une forte résistance à l’usure. La section trapézoïdale du Turcon® Glyd Ring® T fournit une très bonne étanchéité statique à la fuite et les angles de chaque lèvre sont conçus pour fournir un contrôle amélioré des fuites et une meilleure résistance à l’extrusion.


    Une autre famille de polymères haute performance servant à l’étanchéification est disponible dans toute une gamme de composés, d’additifs et de niveaux de dureté afin d’optimiser la compatibilité des éléments d’étanchéité et la performance avec différents types de fluides industriels. La gamme Zurcon® de polyuréthanes injectés et moulés par coulage est conçue pour répondre aux exigences rigoureuses des systèmes d’étanchéité hydrauliques et pneumatiques. Une résistance mécanique et une résistance à l’abrasion élevées ainsi que la capacité à résister aux huiles de pétrole sont les caractéristiques les plus éminentes de ce matériau.

    Le Zurcon® Rimseal est un joint de tige à effet simple dynamisé par un joint torique en élastomère qui fournit une étanchéité élevée aux fuites statiques et dynamiques et une forte résistance. Il fonctionne en tant qu’élément secondaire adapté afin d’assurer une étanchéité fiable de minces films d’huile à de faibles pressions secondaires.

    Le joint Zurcon® U-Cup RU9 peut être spécifié pour les applications exigeant une performance d’étanchéification très élevée avec un frottement et une production de chaleur moins importante que les joints en U standards. La conception taillée des lèvres confère une remarquable résistance à l’usure et à l’extrusion. Compatible avec virtuellement tous les fluides, il possède également une large plage de températures de service (de moins 35 degrés Celsius à 110 degrés Celsius).

    Le bon fonctionnement d’un vérin hydraulique dépend du choix du joint pour l’application. Une bonne connaissance du fonctionnement des joints et des paramètres d’application existants — telles que la plage de pressions, la plage de températures, la vitesse des coups et le type de fluides — aide à atteindre ce but. Pour de plus amples informations sur les joints de tige et les guides d’installation, vous pouvez visiter la boutique de joints Seals-Shop.

    Domaines d'application des joints de tige
    Contacter le fournisseur
    Trouvez vos prestataires Faites votre demande, puis laissez nos équipes trouver pour vous les meilleures offres disponibles.
    Trouvez vos futurs clients Référencez vos produits et services pour améliorer votre présence sur le web et obtenez des demandes qualifiées.