• Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
Devenir exposant
Aide
Mon compte

Les actualités de FLUKE FRANCE

Présentation du ScopeMeter® Série 190 II quatre voies

31 janvier 2011

Il y a vingt ans, le premier ScopeMeter sortait des laboratoires de recherche et était présenté au public. Depuis, chaque évolution est devenue plus légère, plus robuste et plus simple d'utilisation dans des environnements de travail extrêmes, en hauteur ou au sol par exemple. Fluke, fabricant d'outils de diagnostic, a créé cette révolution dans le domaine de la mesure grâce à son premier modèle ScopeMeter® (voir aussi « L'évolution d'une référence ») et a défini des normes de pointe pour les oscilloscopes industriels portables. Ce premier modèle constitue désormais un élément clé de l'arsenal des professionnels de la maintenance et des techniciens de première ligne.

 

Le ScopeMeter® Série 190 II quatre voies

La barre est placée encore plus haut avec les derniers modèles Fluke ScopeMeter Série 190 II. Ceux-ci offrent quatre voies complètement flottantes pour l'étude des variateurs de vitesse, de l'énergie triphasée, du positionnement hydraulique, des systèmes robotisés et d'autres contrôleurs industriels complexes. Le dépannage de ces installations est considérablement simplifié grâce à la possibilité de consulter les signaux d'entrée, les signaux de sortie et les boucles de retour et de capturer simultanément des transitoires et des réflexions. L'évolution de deux à quatre voies a permis d'étendre la portée d'application de ces instruments robustes, et ce même au sein d'un laboratoire ! C'est toutefois sur le terrain que la dernière génération du ScopeMeter se démarque.

 

Doté de l'interface utilisateur reconnue de la série 190 d'origine et d’une bande passante de 100 ou 200 MHz, le nouveau ScopeMeter quatre voies prend désormais en charge le niveau de protection IP 51 contre la poussière et les projections d'eau. Cela signifie donc qu'il peut être utilisé en toute sécurité dans des environnements industriels difficiles et sales. Il constitue également le premier modèle de sa gamme certifié pour une utilisation en toute sécurité dans des environnements 1000 V CAT III et 600 V CAT IV. La sécurité de l'utilisateur est un élément fondamental pour Fluke, car les machines industrielles et l'électronique de puissance sont généralement installées dans des environnements de travail de catégorie III et IV. L'objectif du niveau de sécurité IEC 61010 pour la série 190 II et ses sondes s'est donc imposé dès la conception.

 

Une gestion innovante de l'énergie

Comment Fluke est-il parvenu à doubler les capacités du ScopeMeter sans augmenter de manière significative sa taille, son poids ou sa consommation électrique ? Contrairement aux oscilloscopes de table destinés à la recherche et au développement, pour lesquels la bande passante et la capacité mémoire constituent les principaux vecteurs de performances, les oscilloscopes industriels portables nécessitent une gestion innovante de l'énergie. Ceci est dû au boîtier étanches à la poussière et à l'humidité du ScopeMeter et au fait que chaque watt/heure fourni par la batterie est nécessaire pour assurer une durée maximale de fonctionnement par charge. Fluke a résolu ce problème de restriction énergétique à l'aide d'un circuit intégré dédié (voir aussi le panneau « Efforts ciblés sur un oscilloscope portable à une puce »).

 

Une autre amélioration apportée aux instruments de la série 190 II réside dans une porte permettant de remplacer la batterie en toute simplicité. Non proposée sur le premier ScopeMeter 190 pour une meilleure étanchéité contre la poussière et l'eau, la trappe d'accès à la batterie fait son apparition sur les modèles de la série 190 II à la demande des utilisateurs en vue de simplifier le remplacement des batteries sur site. La batterie au lithium-ion 4800 mAh alimentera le ScopeMeter pour une durée d'utilisation (jusqu'à 7 heures) sans recharge. Toutefois, l'utilisation s'avère parfois plus longue. Une batterie de réserve est donc disponible en option.

 

Pourquoi isoler les voies d'entrée ?

Un oscilloscope industriel utilisé pour l'analyse de tensions élevées requiert des voies d'entrée complètement flottantes et isolées les unes des autres. Ceci a pour but de protéger l'utilisateur, l'équipement testé et l'instrument lui-même. Contrairement à la série 190 II, les mises à la terre d'entrée des oscilloscopes de table sont communes et raccordées à la terre, ce qui peut s'avérer dangereux si vous utilisez des signaux de tension élevée et faible. Les voies doivent également être isolées pour obtenir une analyse précise des tensions flottantes dans de nombreuses applications industrielles. Le ScopeMeter utilise une combinaison de composants d'isolation optique et galvanique (pour les signaux de fréquence élevée et faible, respectivement) afin d'obtenir des entrées complètement flottantes qui garantissent des mesures flottantes réelles et qui protègent l'utilisateur sans recourir à des sondes différentielles supplémentaires.

 

Une interface utilisateur inspirée par l'utilisateur

L'opinion des utilisateurs a également permis à Fluke d'améliorer ses derniers modèles. Les utilisateurs du ScopeMeter sont différents des utilisateurs d'un oscilloscope de table. Des fonctions telles que le déclenchement automatique sont ainsi privilégiées. L'interface utilisateur de la série 190 a évolué grâce au retour d'informations des utilisateurs. La série 190 II reprend cette mise en forme reconnue et familière mais propose également des améliorations subtiles, telles que les touches éclairées et un écran plus grand et plus lumineux. D'autres améliorations de détail, mais appréciées, incluent un raccord fileté pour trépied standard afin de proposer d'autres possibilités de montage et un meilleur montage à sangle. C'est également le seul instrument portable doté d'un système de verrouillage Kensington (identique à celui utilisé sur les ordinateurs portables) pour prévenir tout vol lorsque l'oscilloscope est laissé sans surveillance pour une mesure dans le temps.

 

Outre les améliorations matérielles, les fonctions logicielles ont également été personnalisées afin de simplifier le dépannage d'équipements industriels.  Un exemple proposé ici est le réaffichage de 100 écrans qui permet à l'utilisateur de revenir dans le temps pour consulter un transitoire rapide ou une autre anomalie des signaux difficilement repérable. Les fonctions plébiscités tels que Connect & View™ pour le déclenchement instantané, ScopeRecord™ pour l'analyse sur des périodes prolongées et TrendPlot™ pour le traçage de données sont bien évidemment inclus. La méthode de connexion du ScopeMeter à un ordinateur de bureau ou portable a également été actualisée. Avec la technologie USB proposée comme norme de fait, la série 190 II intègre un port d'interface mini-USB et un port USB standard pour les périphériques mémoire. Ceci simplifie le stockage ou le transfert de points de données de forme d'onde, de configurations des copies d'écran, ainsi que la configuration des formes d'onde téléchargées, des copies d'écran de l'instrument à l'aide du logiciel FlukeView. Ces ports USB sont également isolés afin de protéger l'utilisateur et l'ordinateur des tensions élevées potentiellement dangereuses pouvant être raccordées à l'instrument.

 

Un instrument sûr et prêt pour relever les défis actuels de contrôle industriel
Des facteurs, tels que l'utilisation accrue d'onduleurs dans le secteur des énergies renouvelables (énergie solaire et éolienne) ou de variateurs de vitesses pour réduire la consommation d'énergie dans de nombreuses applications industrielles, ont fait de l'utilisation de quatre voies dans un oscilloscope industriel une exigence. De même, l'utilisation croissante de composants d'automatisation tels que des automates programmables, E/S et des capteurs dans des applications industrielles de base développent la même exigence pour les appareils de diagnostic. Le Fluke ScopeMeter Série 190 II offre les garanties d'un oscilloscope sûr pour ces applications et celles mentionnées précédemment.

 

 

Présentation du ScopeMeter® Série 190 II quatre voies
Contacter le fournisseur

Le nouveau testeur de vibrations Fluke 810

31 janvier 2011

Pour publication immédiate02/09/2010 Le nouveau testeur de vibrations Fluke 810 permet d'effectuer sur site un diagnostic compétent des problèmes mécaniques des machines Une technologie de diagnostic qui offre aux équipes de maintenance les compétences nécessaires pour résoudre les problèmes de façon immédiate 

Fluke Europe B.V., la branche européenne qui coordonne la commercialisation et les services de Fluke Corporation, leader mondial du secteur des outils de test et de mesure électroniques portables, vient d'annoncer la commercialisation d'un outil exclusif : le testeur de vibrations Fluke 810. Le Fluke 810, l'instrument de dépannage de pointe pour déceler l’augmentation des vibrations causées par les problèmes mécaniques de machine. Cet outil est destiné aux équipes de maintenance qui souhaitent recueillir des données rapidement. Il est simple d'utilisation et peu onéreux.

Le testeur de vibrations portable Fluke 810 est conçu et programmé pour diagnostiquer la plupart des problèmes mécaniques courants comme les déséquilibres, les desserrements, les mauvais alignements et les roulements défaillants sur une multitude d'équipements mécaniques (notamment les moteurs, ventilateurs, souffleries, courroies et chaînes d'entraînement, boîtes de vitesse, couplages, pompes, compresseurs, machines à couplage fermé et bielles).

Lorsqu'il détecte le(s) défaut(s), le Fluke 810 détermine le problème en les comparant à une vaste base de données de machines similaires et, en utilisant une série de puissants algorithmes, il fournit des degrés de gravité et un diagnostic machine sous la forme textuelle. Une aide indéniable pour les spécialistes de la maintenance à effectuer leurs tâches par ordre de priorité. Cet outil préconise également des réparations. Les menus d'aide intégrés et contextuels donnent aux utilisateurs novices des conseils et des instructions en temps réel.

Aujourd'hui, nombreuses sont les équipes de maintenance industrielle à être soumis à des contraintes de temps et à des restrictions budgétaires importantes. Le testeur de vibrations Fluke 810 utilise un processus simple en plusieurs étapes qui permet d'établir des rapports sur les dysfonctionnements des machines dès les premières mesures, sans historique de mesures effectuées au préalable. Grâce à la clarté textuelle des diagnostics, à l'évaluation du niveau de gravité des dysfonctionnements et aux recommandations de réparations, les utilisateurs ont toutes les cartes en main pour prendre des décisions judicieuses en termes de maintenance et régler les problèmes les plus importants.

Les logiciels et analyseurs de vibrations traditionnels sont conçus pour surveiller l'état des machines sur le long terme, mais leur utilisation nécessite une formation spécifique et un investissement qui ne sont pas à la portée de nombreuses sociétés. Le testeur de vibrations Fluke 810 s'adresse spécifiquement aux professionnels de la maintenance qui doivent résoudre des problèmes mécaniques et comprendre rapidement la cause première des dysfonctionnements.

Pour réaliser un diagnostic mécanique à l'aide du Fluke 810, l'utilisateur doit commencer par placer le tachymètre laser TEDS triaxial Fluke sur la machine à diagnostiquer. L'accéléromètre dispose d'un système de montage magnétique, mais peut aussi être installé en fixant la surface de montage à l'aide de ruban adhésif. Un câble à déconnexion rapide permet de raccorder l'accéléromètre à l'unité de test Fluke 810. Pendant l’opération de diagnostic, l'accéléromètre détecte ses vibrations tri axialement et transmet ces informations au Fluke 810. Grâce à un ensemble d'algorithmes évolués, le testeur de vibrations Fluke 810 fournit alors un diagnostic détaillé de la machine et préconise une solution.

Une nouvelle approche pour le diagnostic des machines

L'évaluation des équipements mécaniques consiste en général à comparer l'état des machines sur une période définie par rapport à une référence établie au préalable. Les analyseurs de vibrations utilisés dans le cadre du contrôle des machines et des programmes de maintenance prédictive se servent de ces références pour évaluer l'état d'une machine et estimer sa durée de fonctionnement.

Or, la technologie de diagnostic du Fluke 810 analyse le fonctionnement des machines et identifie les dysfonctionnements en comparant les données des vibrations à un vaste ensemble de règles développées pendant plusieurs années d'expérience sur le terrain. Le Fluke 810 détermine le niveau de gravité du dysfonctionnement à l'aide d'une technologie unique qui permet de simuler un état de marche sans dysfonctionnement et d'établir une référence en fonction des données recueillies de façon immédiate. Autrement dit, chaque mesure effectuée est comparée aux données d'une machine qui semble « comme neuve ».

Le logiciel Viewer

Le testeur de vibrations Fluke 810 comprend le logiciel Viewer pour PC compatible avec Windows XP et Vista qui permet d'augmenter la capacité de stockage des données et d'assurer leur suivi. Viewer permet à l'utilisateur de :
  • Configurer la machine depuis le clavier de l'ordinateur et transférer les données au testeur de vibrations 810.
  • Générer des rapports de diagnostic au format PDF.
  • Afficher les spectres de vibrations avec plus de précision.
  • Importer et stocker des images JPEG ainsi que les thermogrammes Fluke .IS2 pour obtenir une vue plus complète de l'état d'une machine.

Le testeur de vibrations Fluke 810 inclut les fonctions et accessoires suivants : technologie de diagnostic embarquée, accéléromètre TEDS triaxial, montage magnétique d'accéléromètre, kit de montage pour accéléromètre avec ruban adhésif, câble à déconnexion rapide pour accéléromètre, tachymètre laser et étui de rangement, batteries intelligentes avec câble et adaptateurs, bandoulière, sangle réglable, logiciel Viewer pour PC, câble mini-USB à USB, guide de mise en route, guide de référence rapide illustré, manuel de l'utilisateur (CD-ROM) et mallette de transport rigide.

A propos de Fluke Fluke s'est donné pour mission d'être leader mondial dans le secteur des outils de diagnostic et de mesure électroniques compacts destinés aux professionnels. Les produits de l'entreprise sont utilisés par des techniciens et des ingénieurs pour la réparation, l'installation, la maintenance, les mesures de fabrication et les fonctions de contrôle de qualité dans une multitude d'industries à travers le monde. Fondée en 1948, Fluke est aujourd'hui implantée dans 13 pays d'Europe, où elle réalise environ 40 % de son chiffre d'affaires global, et distribue ses produits dans plus de 100 pays. Depuis son siège situé à Everett, dans l'état de Washington aux Etats-Unis, la compagnie emploie plus de 2 100 personnes dans le monde. Ses activités commerciales et de service après-vente en Europe sont coordonnées depuis Eindhoven, aux Pays-Bas.

Le nouveau testeur de vibrations Fluke 810 permet d'effectuer sur site un diagnostic compétent des problèmes mécaniques des machines (.pdf) »

 Pour plus d'informations :

France
Fluke France 69, rue de la Belle Étoile, BP 50236, 95956 Roissy CDG Cedex, France
Tél. +33 (0)1 48 17 37 37 – Fax : +33 (0)1 48 17 37 30
Visitez le site Web de Fluke à l'adresse www.fluke.fr/810

Le nouveau testeur de vibrations Fluke 810
Contacter le fournisseur

Les nouvelles pinces multimètres (mA) Fluke 771 Fluke 772 Fluke 773

22 juin 2009

Les nouvelles pinces multimètres (mA) Fluke 771, 772, 773 permettent aux techniciens de process, aux électriciens et aux mécaniciens de gagner du temps et de l'argent

 

Testez...mais sans déconnecter la boucle ni interrompre le système

 

Désormais, les techniciens des usines de transformation, des industries, des installations commerciales et des garages automobiles peuvent choisir exactement la gamme d'équipements dont ils ont besoin, à un prix raisonnable. Les pinces multimètres (mA) Fluke 771, 772 et 773 sont conçues pour mesurer avec précision les plus petites intensités de courant (signaux de 4 à 20 mA) qui traversent les circuits des systèmes de commande, sans avoir à arrêter le système, interrompre le circuit ni insérer un instrument de test.  En effet, il suffit de placer les pinces de courant sensibles sur le fil afin qu'elles détectent et mesurent le courant qui le traverse.  Fluke est le seul fabricant à proposer des pinces multimètres mA qui ne nécessitent pas de déconnecter la boucle.

Cela permet ainsi de gagner du temps et de l'argent de façon non négligeable, ce qui est plus important que jamais lorsque le climat économique est difficile.

Fonctionnalités proposées par chaque modèle :

•         Mesure des signaux mA sans déconnecter la boucle

•         Affichage simultané en mA et % de portée

•         Résolution de 0,00 mA sur les applications de 20 mA

•         Mâchoire détachable

•         Lampe torche intégrée

•         Indice de protection IP 40

Les nouvelles pinces multimètres (mA) Fluke 771 Fluke 772 Fluke 773
Contacter le fournisseur

Trouvez vos prestataires

Faites votre demande, puis laissez nos équipes trouver pour vous les meilleures offres disponibles.

Trouvez vos futurs clients

Référencez vos produits et services pour améliorer votre présence sur le web et obtenez des demandes qualifiées.