• Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
Devenir exposant
Aide
Mon compte

Les actualités de CADDEN

Cadden participe à la pose des piles du plus grand viaduc français en mer

19 décembre 2016

Détecteurs de présence
La société Cadden, spécialisée dans les systèmes de mesure pour le géoréférencement et l'orientation, a mis en place le système de monitoring de pose de piles de pont dans le cadre du chantier de la Nouvelle Route du Littoral à La Réunion. Cette solution de très haute technicité conçue pour le plus grand viaduc en mer de France est la première du genre.

Actuellement en construction, la Nouvelle Route du Littoral (NRL) à La Réunion comptera parmi les plus importantes infrastructures routières du monde. Ouvrage phare de cet axe de communication multimodal, le viaduc est un ouvrage remarquable de 5,4 kilomètres destiné à relier Saint-Denis et la Grande Chaloupe en longeant la côte à plus de 20 mètres au-dessus du niveau de l’eau. Cadden a remporté, en mars 2016, l'appel d'offre relatif au système de monitoring de la pose des piles de ce gigantesque viaduc en mer, le plus important sur le territoire français.

Des contraintes hors norme pour un chantier d'exception
Le tablier de l'ouvrage reposera notamment sur 48 piles en mer, constituées chacune de plusieurs éléments. Ces derniers sont, un à un, transportés et posés à leur emplacement définitif par une barge auto-propulsée et auto-élévatrice aux dimensions hors norme spécialement conçue pour ce chantier réunionnais.
Les opérations de pose des piles à partir du pont roulant de la barge présentent en particulier deux natures de contraintes. La première concerne le niveau d'exigence du positionnement : une précision absolue à 8 cm près et une verticalité parfaite, pour des pièces massives posées au fond de l'océan à une profondeur maximale de 17 mètres. La deuxième tient à la nécessité de rassembler tous les capteurs de mesure sur la barge afin de s’affranchir d’équipements de mesure ou de contrôle depuis la terre, ceci pour de multiples raisons : sécuriser le système de mesure, le maintenir plus facilement, le déplacer à mesure que la construction progresse...

Une chaîne de mesures unique au monde
Pour relever ce double défi, Cadden a proposé une solution originale encore jamais mise en oeuvre, à base de station laser totale (laser tracker) compensée en attitude et en orientation et géo référencée en RTK (Real time kinematic). Monté en un point sur la barge, ce système pointe une mire placée sur l’élément de pile de pont à poser et mesure son déplacement avec une précision absolue centimétrique.
Intégrateur du système complet, l'entreprise nantaise a par ailleurs développé une interface spéciale de dialogue entre la pile et la barge, en y incluant des outils de commande, la visualisation en temps réel de l’écart de position avec la position théorique et des outils de calibration.

Un positionnement des piles au fond de l'eau à 5cm près
Garante du bon fonctionnement du système et de la précision finale contractuelle, Cadden est intervenue sur place fin juillet pour la livraison clé en main au groupement titulaire du marché Viaduc en mer (VINCI Construction Grands Projets, Dodin Campenon Bernard, Bouygues Travaux Publics et Demathieu Bard Construction) et la formation des utilisateurs. Démarrées en août, les opérations de pose des piles s'échelonneront sur 2 ans, à raison de 2 piles posées par mois en moyenne. Les premières mesures font état d'une précision de positionnement de +/-5cm, conformément au besoin initial.
Cadden participe à la pose des piles du plus grand viaduc français en mer
Contacter le fournisseur

Accostage Maritime : CADDEN Porte un projet de R&D, labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique

25 novembre 2015

Autres mesures
La société Cadden, spécialisée dans les systèmes de mesure pour la géolocalisation et l’océanographie, annonce que le projet BANANAS – Berthing And NAvigatioN Aid System – vient d’être labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique. Menée conjointement avec l'école Centrale de Nantes, l'Institut d’électronique et de Télécommunications de Rennes et le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire, l'étude vise à développer un dispositif qui contribuera à simplifier la tâche des pilotes de port et sécuriser les manœuvres des navires à fort tonnage.

Un outil d’aide la navigation et à l’accostage des navires
Le projet bananas (Berthing And NAvigatioN Aid System) vise à développer un système portable et autonome d’aide à la navigation et à l’accostage des navires à fort tonnage (pétrolier, méthanier, charbonnier, paquebot, etc.). Cet équipement intégrera des capacités de positionnement précis, en lien avec des stations GPS différentielles à terre, et des capacités d’exploitation en temps réel des données d’environnement (météo, courant, marée, bathymétrie, etc.).
 
L’objectif du système est de simplifier et sécuriser la tâche des pilotes des ports, amenés à monter à bord pour assister le commandant lors des manœuvres complexes d'entrée/sortie de port et d'accostage portuaire ou dans le cadre de l’exploitation des infrastructures offshore.
 
Une double innovation pour accroître la sécurité et la sûreté maritimes
Au-delà des aspects d'autonomie, d'ergonomie et de robustesse du futur dispositif, l'étude portera notamment sur deux éléments innovants. Le premier concerne la prise en compte du squat. Ce phénomène hydrodynamique se traduit par un enfoncement des navires pouvant atteindre deux mètres. Il n'a, jusqu'à présent, jamais été intégré aux systèmes d’aide aux pilotes. Le deuxième a trait à la fiabilité et à la précision centimétrique des données de positionnement. Le système offrira en effet deux sources de corrections RTK simultanées (Real Time Kinematic / Centimétrique en Temps Réel), via le réseau GSM et via des stations UHF privées.

4 acteurs du territoire Bretagne-Pays de la Loire rassemblés autour d'un projet collaboratif du Pôle Mer Bretagne Atlantique
L’équipe projet réunit quatre acteurs aux rôles et compétences complémentaires : l'entreprise nantaise Cadden, à l’initiative du projet, apportera son savoir-faire dans le domaine des antennes "intelligentes" et sa capacité d'intégrateur système ; l’école Centrale de Nantes (ECN) travaillera sur le module fonctionnel de prévision du squat ; l’IETR (Institut d’Electronique et de Télécommunications de Rennes / Université de Rennes 1) étudiera l’intégration de plusieurs antennes (UHF et GPS) dans un faible volume et plus précisément l’interaction et le couplage entre les différents liens de radiocommunication ; enfin, le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire interviendra, en tant qu'utilisateur, dans la définition du besoin et lors de la validation du système.
 
Le projet bananas a été labellisé par le pôle de compétitivité le 18 septembre. Son coût est estimé à 663 k€. Après un démarrage prévu en janvier prochain et la réalisation d'un prototype un an après, la commercialisation par Cadden d'un produit fini devrait avoir lieu dès fin 2016. Le marché potentiel mondial est estimé à quelque 3 000 unités.
Accostage Maritime : CADDEN Porte un projet de R&D, labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique
Contacter le fournisseur

CADDEN devient plate-forme européenne BIOSONICS

04 avril 2014

Capteurs acoustiques
La société Cadden, spécialisée dans les systèmes de mesure électronique pour la géolocalisation et l’océanographie, annonce la signature d’un partenariat technique et logistique avec Biosonics Inc. fabricant américain de d'échosondeurs  scientifiques.

Cadden, entreprise spécialisée dans les systèmes de mesure pour le géopositionnement et l'océanographie, et Biosonics Inc, fabricant d'échosondeurs scientifiques, ont signé un accord de partenariat par lequel Cadden devient plate-forme de support pour l'ensemble de l'Europe.

Les services concernent la maintenance préventive et curative des échosondeurs ainsi que leur calibration sur le terrain. Pour Tim Acker, président de la société américaine, "Ce partenariat est clé pour l'expansion de Biosonics en Europe". "Nos produits, en particulier ceux qui sont intégrés à des systèmes complexes de surveillance, peuvent à présent bénéficier du support technique local de Cadden et de son stock de pièces détachées" poursuit-il.
Les géosciences marines représentent un domaine essentiel pour l'activité de Cadden. "Cet accord renforce notre stratégie visant à proposer une offre complète de produits et services aux professionnels de l'océanographie. Il souligne également la confiance que Biosonics place en notre expertise" indique Gilles Dandec, directeur de l'entreprise.

L'équipe technique de Cadden a suivi fin 2013 à Seattle, siège de Biosonics, une formation poussée sur les produits. Elle est donc d'ores et déjà opérationnelle.
CADDEN devient plate-forme européenne BIOSONICS
Contacter le fournisseur

Accord commercial entre CADDEN et VELODYNE

16 janvier 2012

Scanner 3D
La société Cadden, spécialisée dans les systèmes de mesure électronique pour la géolocalisation et l’océanographie, annonce la signature d’un accord commercial avec le spécialiste américain de capteurs optiques Velodyne.

Cadden et Velodyne viennent de conclure un contrat commercial au terme duquel l’intégrateur électronique nantais devient distributeur exclusif sur le territoire national du produit HDL-32E. Ce capteur optique haute définition appartient à la catégorie des LiDAR (Light Detection And Ranging).

Le capteur laser haute définition HDL-32E au cœur de l’accord
Le HDL-32E est un capteur optique 3D de haute définition compact, léger et à structure renforcée. Doté de 32 faisceaux laser, cet appareil abrite aussi un accéléromètre, un gyromètre et un récepteur GPS. Ce LiDAR est ainsi capable de générer un nuage géolocalisé de 700.000 points de mesure par seconde avec une portée de 100 mètres.
Les dimensions réduites du HDL-32E – 14,4 cm de haut et 8,5 cm de large – et son faible poids – à peine 1 kg – le prédestinent à l’équipement des drones et des ROV (Remotely Underwater Vehicles). Les applications  types concernent la détection d’objets et d’obstacles ou encore la reconnaissance de terrain à distance, quelles que soient les conditions ambiantes (eau, nuit, brouillard, etc.). Le HDL-32E s’adresse donc tant aux marchés civils que militaires.

Un accord qui conforte la position de Cadden
Effective depuis le 4 janvier 2012, cette nouvelle carte de distribution conforte la position de Cadden en tant que spécialiste des systèmes intégrés pour la géolocalisation 3D de précision. Elle permet aussi à la PME nantaise de proposer une palette complète de capteurs optiques laser 2D et 3D.
Accord commercial entre CADDEN et VELODYNE
Contacter le fournisseur
Trouvez vos prestataires Faites votre demande, puis laissez nos équipes trouver pour vous les meilleures offres disponibles.
Trouvez vos futurs clients Référencez vos produits et services pour améliorer votre présence sur le web et obtenez des demandes qualifiées.