Service gratuit et sans engagement
Réservé aux Professionnels

222 480 produits et services, 350 504 mises en relation/an

Recevez immédiatement votre catalogue

Vous êtes :

Code postal

Nous respectons la confidentialité de vos données
En envoyant votre demande, vous donnez votre accord pour que L'Expo Permanente et jusqu’à 5 fournisseurs sélectionnés par L'Expo Permanente vous contactent par email ou par téléphone et intègrent vos données dans leurs fichiers prospects.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Extrait du catalogue ACI ELEVATION - FABRICANT MONTECHARGE, PLATEFORMES ET TABLSE ELEVATRICES

ACI Elévation Gros porteur ! Créée à Isles-sur-Suippe en 2000, l’un des principaux acteurs français de la manutention verticale n’a pas peur des charges. Car elles mettent à l’épreuve son authentique savoir-faire d’artisan industriel du monte-charge, de la table et de la plateforme élévatrices pour des secteurs aussi variés que l’aéronautique, le nucléaire, les scènes de théâtre ou les « Drive » de la grande distribution. De la conception à la maintenance, de la fabrication à la pose, ACI Élévation maîtrise toute sa chaîne et vend en France, en Europe, en Afrique et au Proche-Orient. Que celles et ceux qui imagineraient un seul instant qu’un monte-charge ne peut être que cet objet riquiqui et prosaïque qui sert à passer les plats entre une cuisine à l’étage et sa salle à manger au rez-de-chaussée ou bien transporter dans les grincements et les à coups quelques kilos de marchandises entre un niveau et un autre passent impérativement par la case ACI Elévation. Car, alors, ils découvriraient que le monde du monte-charge, et tout autant celui des tables et plates-formes élévatrices, est infiniment plus foisonnant et technologique que les idées reçues pourraient, comme d’habitude, le laisser croire. À une vingtaine de kilomètres de Reims en direction de Charleville-Mézières (Ardennes), l’entreprise d’Isles-surSuippe ne passe pas les plats et monte vraiment en charge. 24 > Systéme de levage à ciseaux Riche de l’expérience de la société Hymeca, professionnelle de la manutention et de la mise à niveau depuis 1981 et de la société SFAL, spécialiste du levage depuis 1927, ACI Elévation, créée en l’an 2000, s’est d’ailleurs élevée au niveau d’être aujourd’hui l’un des principaux acteurs du marché français de la manutention verticale. Elle vient, par exemple, de livrer au groupe algérien Cévital pour sa dernière usine de production de verre ultramoderne deux tables élévatrices à côté desquelles un humain paraît un nain  ; deux monstres d’acier de 6 mètres de long, 6 mètres de hauteur et 40 mm d’épaisseur capables de soulever chacune jusqu’à 50 tonnes de verre sous l’action de ciseaux poussés par des vérins hydrauliques. 25 L ’ e x c e ll e n c e en Marne « Nous ne sommes pas dans la série. Nous faisons du sur-mesure. Nous sommes dans l’artisanat industriel ». > Monte-charge en vue 3D > Réalisation des mâts de levage > Opération de mécano-soudure « Cette structure est incluse dans le processus de production » explique non sans fierté Claude Courtin, directeur d’exploitation de l’usine marnaise depuis 2009. Avec le gigantisme de certaines pièces, c’est l’autre caractéristique qui saute aux yeux de l’amateur à éclairer : les engins d’ACI Elévation ne viennent pas se greffer de manière un peu artificielle sur les machines et les lignes de production qu’ils viennent servir. Ils s’intègrent au contraire dans le processus même de fabrication au point, parfois, de disparaître à la vue. lignes aux gestes et aux idées automatisés. « Nous ne sommes pas dans la série. Nous faisons du sur-mesure. Nous sommes dans l’artisanat industriel. » dépeint Claude Courtin. Il poursuit : « Nous fabriquons tout, jusqu’à nos vérins hydrauliques qui équipent 90 % de nos machines. Certains peuvent mesurer jusqu’à 7 mètres de long et soulever des charges jusqu’à 13 mètres de haut. Il n’y a que les centrales hydrauliques et les coffrets électriques spécifiques que nous ne produisons pas ». Pour le reste, tout est parfaitement intégré, de la réception des plaques et tubes de métal jusqu’à la peinture finale . Appareils à débiter, cisailler, plier et usiner les tôles et tubes d’acier ; machines pour la mécano-soudure, le traitement de surface et l’assemblage électro-hydraulique ; jungle d’innombrables outils aux utilisations aussi pratiques pour l’ouvrier que magiques pour le néophyte : tout l’équipement nécessaire à la transformation des métaux est convoquée. L’entreprise champenoise teste également ses appareils dans ses ateliers et les garantit conformes aux règles européennes en vigueur. Artisanat industriel Ainsi, entre autres machines géniales, des monte-charges industriels et des plates-formes élévatrices de personnel dans les lignes d’assemblage des Airbus A320 et A350 à Toulouse (Haute-Garonne), Nantes et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) totalement absorbés par les avions à construire ! S’il n’y avait peintes sur ces éléments les couleurs verte, bleue et orange imposées par les architectes de ces immenses cathédrales d’assemblage, rien ne pourrait sans doute distinguer ces monte-charges et plates-formes de l’aéronef lui-même. Cette visibilité inattendue n’est d’ailleurs pas pour déplaire à la société champenoise qui a déjà livré plus de 250 machines à Airbus. « D’autres sont en commande » confie Claude Courtin. Le directeur d’exploitation sait aussi pouvoir tout autant compter sur les dix techniciens du bureau d’études. Les outils informatiques très performants de la CAO-DAO (Conception et Dessin Assistés par Ordinateur) leur permettent désormais de concevoir en 3D des maquettes virtuelles intégrant l’ensemble des paramètres techniques et des contraintes réglementaires de ces appareils de levage de plus en plus complexes. Cette complexité même impose à ACI Elévation d’assurer leur pose comme leur maintenance. Des poseurs agrées viennent également se former dans les ateliers marnais. Pourtant, sinon ceux en construction, nul monte-charge ni table ou plate-forme élévatrice dans les 4  500   m2 de l’univers d’acier et de feu des deux ateliers d’ACI Elévation ! Pas de chaînes de production non plus, hormis celles des palans et des ponts roulants, ni de longues 26 > Usinage des corps de vérins > Plateformes élévatrices de personnel dans l’aéronautique > Soudure par point 27 L ’ e x c e ll e n c e en Marne « Si travailler pour ces industries de pointe que sont l’aéronautique et le nucléaire est techniquement difficile, nous apprenons en même temps vraiment beaucoup de ces secteurs. Tout cela fait énormément progresser ACI Elévation ». Du nucléaire aux théâtres Mais on y découvre aussi des secteurs plus inattendus comme l’administration pénitentiaire avec les 4 montecharges de la prison de Fresnes dont le système de treuil électrique emmène les marchandises jusqu’à 25 mètres de hauteur ou comme le monde du spectacle avec cette immense table élévatrice en 14 parties pour le Palais du Grand Large de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) ou un montecamion pour le théâtre de Chambéry (Savoie). Dissimulant jusqu’à 15 tonnes de déchets urbains, les tables montebennes à déchets d’ACI Elévation conquièrent les villes tandis que les nouveaux besoins en monte-charge du « boom du Drive » dans la grande distribution lui a déjà ouverte de belles perspectives. « Nous sommes dans tous les domaines qui ont besoin de manutention verticale. C’est pourquoi notre portefeuille clients est très diversifié. Ce qui nous a permis de surmonter la crise de 2008. » explique le dirigeant. « Travailler pour Airbus, c’est déjà compliqué. Mais pour le nucléaire en général et le Commissariat à l’Energie Atomique en particulier…. ». La phrase suspendue de Claude Courtin en dit long sur l’impératif et contraignant cahier des charges auquel doit se soumettre ACI Elévation pour rester un fournisseur de premier ordre dans ce secteur ultra exigeant. Les soudures sont par exemple surcontrôlées à 100 % et réalisées par des soudeurs dûment « certifiés nucléaire » ; les engins de levage doivent pouvoir résister aux secousses sismique. ACI Elévation œuvre ainsi pour des centres de recherche atomique comme à Cadarache (Bouches-du-Rhône), où ses machines motorisées et auto­ matisées assurent la sécurisation du transfert des fûts, ainsi que pour des centrales comme à Bugey dans l’Ain où elle a livré des monte-charges pour son centre de retraitement des déchets nucléaires. verrouillage mécanique à chaque niveau, arrêt d’urgence à chaque étage ou coffret électronique général avec indicateur de défauts ou de pannes…. En pleine ascension ! « Si travailler pour ces industries de pointe que sont l’aéronautique et le nucléaire est techniquement difficile, nous apprenons en même temps vraiment beaucoup de ces secteurs. Tout cela fait énormément progresser ACI Elévation  » estime avec satisfaction le directeur d’exploitation. Tous les domaines pour lesquels l’entreprise conçoit et fabrique des engins de levage profitent évidemment de cette expérience et de ce savoir faire très pointus. Et ils sont légions ! Les 17 pages de son catalogue commercial témoignent de cette étonnante diversité. Certes, on y trouve les industries classiques comme l’automobile avec la livraison récente de 31 petites tables élévatrice pour le constructeur Renault. > Vue 3D d’une table élévatrice sur Solidworks « Flexible et réactive », ACI Elévation réagit aux nouvelles concurrences chinoise et espagnole en se spécialisant davantage encore dans le sur-mesure et les machines complexes. La sécurité des personnes et des biens y tient évidemment une place prépondérante. Les plates-formes élévatrices de personnel affichent ainsi jusqu’à 10 points de sécurité parmi lesquels les dispositifs anti-chute ou anticisaillement, des commandes montée/descente avec arrêt d’urgence, une commande embarquée de descente de secours… Les monte-charges industriels non accompagnés dispose eux aussi de nombreux points de sécurité : par la croissance de la commune d’Isles-sur-Suippe, ACI Elévation commencerait-elle à se sentir un peu à l’étroit dans ses 4  500m2 d’atelier séparés par le bout du bout de la rue de Boult ? Si un déménagement n’est à pas l’ordre du jour, l’idée n’en semble pas moins visiblement trottiner dans la tête des dirigeants de la société champenoise. Adossé, comme le fabriquant marnais d’escaliers métal­ liques Pacemetal, au groupe d’actionnaires Amiquar (22 sociétés, 1200 personnes, 120 millions de chiffre d’affaires en 2011), ACI-Elévation a de toute façon de quoi faire face à sa croissance. À son ascension ! « Nos machines sont parmi les plus sûres et les plus fiables du marché  » assure Claude Courtin. C’est pourquoi ACI-Elévation compte 1  500 clients de par le monde, Communauté européenne, Afrique et MoyenOrient. L’export représente 10 % du chiffre d’affaires de la société. « Un chiffre à faire progresser » estime le dirigeant. Mais, rattrapée sur sa petite zone industrielle « Nos machines sont parmi les plus sûres et les plus fiables du marché ». Fabriquant de monte-charges, tables et plateformes élévatrices 49 rue Boult. 51110 Isles sur Suippes Tél : +33 (0)3 26 03 29 59. Site : www.aci-elevation.com > Moteur centrale hydraulique > Opération d’ébavurage > Monte-camions 20 tonnes 28 > Cablâge monte-charge 65 salariés 4  500 m2 de production 9 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 10  % à l’export. Certifications : Auto-certification CE constructeur 29 L ’ e x c e ll e n c e en Marne

Le contenu ci-dessus est extrait et converti automatiquement à partir du catalogue au format pdf. La mise en forme n'est donc pas conforme à celle du fichier pdf que nous vous proposons de recevoir par email.

VOTRE DEMANDE DE Catalogue CONCERNE :

ACI ELEVATION - FABRICANT MONTECHARGE, PLATEFORMES ET TABLSE ELEVATRICES

ACI ELEVATION - FABRICANT MONTECHARGE, PLATEFORMES ET TABLSE ELEVATRICES

ACI ELEVATION

  • Gratuit et sans engagement
  • Les fournisseurs sélectionnés entrent en contact avec vous
  • Le service client répond à vos questions au 01 77 92 99 79
    du lundi au vendredi de 9h à 18h
    ou par mail