International

Y a-t-il un pilote à Pékin?

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

"Allô, la Chine ? Ici, le monde…" Pas de réponse. En quelques mois, ce pays a réussi l’exploit de transformer son image, et pas en bien. Désormais, ce n’est plus son excès de puissance qui fait les gros titres, mais ses accès de faiblesses et, surtout, son "illisibilité". Comme si le dragon se muait en dindon un peu fou. La raison la plus souvent évoquée est celle du ralentissement de sa croissance. Alors que la Chine entre, le 8?février, dans la nouvelle année lunaire, celle du singe (imprévisible), difficile de le nier : elle va moins vite. Des secteurs entiers sont touchés de plein fouet, surtout les industries de base. Le mal ne provient pas d’une crise des exportations, comme on le répète souvent, mais d’un surinvestissement massif, né du plan de relance de 2009, et dont[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte