Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Campus

Vous cherchez un métier d'avenir ? Devenez risk manager

Arnaud Dumas , ,

Publié le

La fonction de risk manager est mieux reconnue dans les entreprises, selon le baromètre 2017 de l’Association du management des risques et des assurances de l’entreprise (Amrae). Plus souvent rattachée à la direction générale, elle se retrouve aussi dans des entreprises de taille de plus en plus petite. La multiplication de nouveaux risques n’y est sans doute pas pour rien.

Vous cherchez un métier d'avenir ? Devenez risk manager © Kacper Pempel / Reuters

La gestion des risques tend à se démocratiser dans les entreprises. Selon la baromètre de l’Association du management des risques en entreprises (Amrae), la fonction de risk manager se retrouve dans des sociétés de taille de plus en plus modeste.

"Les risk managers travaillent encore essentiellement dans des grands groupes, pour 62 % d’entre eux", remarque Françoise Bergé, associée "risk, assurance et advisory services" chez PwC. Les PME commencent toutefois à recruter des personnes pour gérer leurs risques. Dans le précédent baromètre en 2015, seuls 5 % des risk managers travaillaient dans des PME, ils sont désormais 9 %.

Une fonction mieux considérée en interne

La reconnaissance du métier n’y est sans doute pas pour rien. Les risk managers sont de plus en plus rattachés en direct à la direction générale de l’entreprise, dans 44 % des cas en 2017 contre 36 % en 2015. Ils sont désormais 63 % à reconnaître que leur fonction est mieux considérée en interne (54 % en 2015).

La complexification de l’univers des entreprises, aussi bien en termes de risques qu’en termes de réglementation, joue aussi son rôle. "L’importance des nouveaux risques incite les entreprises à se structurer et à recruter des personnes capables de les analyser", souligne François Malan, le vice-président de l’Amrae et le directeur de la gestion et du contrôle des risques du groupe Nexity.

Le cyber-risque augmente

Le risque lié à la cyber sécurité monte en puissance ces dernières années et les entreprises y sont de plus en plus sensibles. L’Amrae constate une forte augmentation de sa prise en compte par les risk managers. Il arrive en troisième position des risques les plus importants, alors qu’il n’était qu’en sixième position en 2015.

Les risk managers augmentent par ailleurs leur périmètre d’intervention. Selon l’Amrae, 62 % d’entre eux ne font pas que de la gestion des assurances et des risques, mais s’intéressent également à la conformité réglementaire de l’entreprise ou au contrôle interne. "C’est le cas quand il n’y a pas de compliance officer, estime François Malan. Le risk manager a des connaissances et des méthodologies qui font qu’il peut implémenter la compliance dans l’entreprise."

Réagir à cet article

Les thèmes de L'Usine Campus


 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus