Technos et Innovations

Voler sans polluer, le pari de l'aéronautique pour les prochaines décennies

Olivier James , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Enquête Avionneurs, motoristes et compagnies aériennes assurent que les émissions de CO2 du secteur peuvent être jugulées. Un défi loin d’être gagné.

Voler sans polluer, le pari de l'aéronautique pour les prochaines décennies
L’architecture non-carénée et à double hélice contrarotative de l’open rotor permet de réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2.

Demain, les avions s’inspireront-ils du vol des oiseaux migrateurs pour réduire leur empreinte carbone ? C’est l’idée du projet Fello’fly d’Airbus, dévoilé en novembre : le vol en V des avions permettrait de réduire entre 5 et 10 % leur consommation en carburant. Premiers tests prévus en 2020 avec deux A350.

Quelques mois plus tôt, l’avionneur européen présentait Albatross, un concept d’avion aux extrémités d’ailes articulées.

Le biomimétisme serait-il une solution exotique pour réduire les émissions de CO2 du secteur aéronautique ? Peut-être bien. "Quoi qu’il en soit, il est probable que les avions mis en service dans les années 2030 seront en rupture par rapport à ceux d’aujourd’hui", insiste Jean-Brice Dumont, le directeur de l’ingénierie et membre du comité exécutif d’Airbus. En cause : l’impérieuse nécessité d’améliorer le bilan carbone des avions. "On peut parler aujourd’hui d’un changement d’ère due à une prise de conscience mondiale, notamment en raison de la dimension économique associée, assure Jean-Brice Dumont. Mais le virage pris met l’impact environnemental et sociétal au premier plan. Ce n’est pas une mode, c’est une tendance irréversible."

En jeu ? L’acceptabilité du secteur.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte