Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Vilmorin veut vendre des OGM en Chine

, ,

Publié le

Vilmorin veut vendre des OGM en Chine
Malgré l’interdiction en vigueur, Vilmorin s’attend à ce que la Chine s’ouvre à la culture du maïs OGM.

Le rachat du géant suisse des semences et pesticides Syngenta par le groupe chinois ChemChina est une opportunité… pour le français Vilmorin, quatrième semencier mondial avec 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires sur l’exercice 2016-2017. En effet, grâce à un accord de licence avec Syngenta, il peut commercialiser les technologies de ce dernier sur le maïs OGM. Or, même si les OGM sont encore interdits en Chine, le dirigeant de Vilmorin pense que l’acquisition bouclée par ChemChina devrait bouleverser la donne, les Chinois ayant des velléités de produire leurs propres technologies. Sur le marché chinois de la protection des plantes, encore très morcelé, Syngenta se disait l’an dernier déjà numéro un avec 6 % de parts de marché. Or, « il faut répondre au défi de nourrir 1,3 milliard de personnes en Chine, dont la majorité sont encore des agriculteurs », selon le patron de ChemChina. Message entendu cinq sur cinq par Vilmorin. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus