[Vidéo] Un problème technique survient lors de l'essai des moteurs du lanceur SLS, l'arme de la NASA pour reconquérir la Lune

La NASA a effectué un test des moteurs du lanceur Space Launch System qui s'est avéré être un échec. Les moteurs devaient être testés pendant huit minutes mais ont finalement dû se stopper au bout d'une minute à cause d'un problème technique encore inconnu. L'essai aura néanmoins permis de récolter des données qui seront utiles aux équipes de la NASA pour la suite des événements.

Partager

[Vidéo] Un problème technique survient lors de l'essai des moteurs du lanceur SLS, l'arme de la NASA pour reconquérir la Lune
Le test du lanceur SLS représente une étape cruciale dans le programme Artemis de la NASA pour habiter la Lune.

Dimanche 17 janvier a eu lieu un test capital pour la NASA concernant les moteurs du lanceur Space Launch System (SLS). Au cours de ce test, il était prévu de faire fonctionner les quatre moteurs RS-25 de la fusée pendant plus de huit minutes, soit le temps nécessaire pour envoyer la fusée dans l’espace. Le test a finalement pris fin au bout d’une minute et sept secondes en raison d’un problème technique sur le moteur 4.

Pour rappel, Space Launch System (SLS) est un lanceur américain développé par la NASA dans le cadre du programme Artemis dont l’objectif est d’envoyer un équipage sur la Lune d’ici 2024 et d’y établir un camp pérenne. De la Lune, la Nasa pourra ensuite poursuivre ses missions d’habitation sur Mars. Le SLS est un équipement majeur du programme Artemis car il transportera jusqu’à la Lune le vaisseau spatial Orion dans lequel sera placé l’équipage.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'essai est visible dans cette vidéo de la NASA à partir de 2:06:00 de visionnage.

Les moteurs non endommagés

Dans son communiqué, la NASA affirme que ses « équipes évaluent les données pour déterminer ce qui a causé l’arrêt prématuré ». Le logiciel de vol a arrêté lui-même l’essai en cours, comme l’indique le blog de la NASA : «le test était entièrement automatisé. Pendant le tir, le logiciel embarqué a agi de manière approprié et a déclenché un arrêt sûr des moteurs».

Les moteurs semblent ne pas avoir été endommagés. Un éclair a cependant été vu dans une couverture de protection thermique.

Analyser les données du test

John Honeycutt, directeur du programme SLS, relativise l’échec en affirmant «avoir appris beaucoup de choses sur l'engin». Pour comprendre l’origine de l’arrêt des moteurs, les ingénieurs doivent à présent s’atteler à décortiquer les informations récoltées par environ 1400 capteurs durant le test. Ces derniers surveillaient entre autres les vibrations, la température, l’acoustique ou encore la pression. Bien que la phase de test ait été écourtée, ces capteurs ont pu récolter une grande quantité de données qui pourrait aider la NASA dans la prochaine marche à suivre.

Un prochain vol pour novembre 2021 ?

La prochaine échéance pour le SLS avait initialement été fixée à novembre 2021, date à laquelle le lanceur sera envoyé sur la Lune avec la capsule Orion sans équipage. Mais l’impact de l’échec du test des moteurs du SLS pourrait modifier cette date.

A LIRE AUSSI

De son côté, la capsule Orion poursuit son avancement. Le 14 janvier, le vaisseau spatial a été soulevé dans le stand du Centre spatial Kennedy en Floride, où les ingénieurs l’ont méticuleusement équipé de milliers de composants et testé ses systèmes.

Ci-dessus, le vaisseau Orion est surélevé au Centre spatial Kennedy pour les phases finales de son assemblage. Crédit photo : NASA.

Roman Epitropakis

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS